Jacques-Julien Hévin

From WikiRennes
Revision as of 18:42, 10 December 2020 by Pacobespierre (talk | contribs) (acques-Julien Hévin (1728-1775) fut maire de Rennes (1758-1775). Arrière-petit-fils du célèbre jurisconsulte Pierre Hévin III (1623-1692), il est le dernier descendant mâle de la famille Hévin, seule dynastie municipale de Rennes.)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search


Jacques-Julien Hévin (1728-1775) fut maire de Rennes de 1758 à 1775. Arrière-petit-fils du célèbre jurisconsulte Pierre Hévin III (1623-1692), il est le dernier descendant mâle de la famille Hévin, seule dynastie municipale de Rennes.

Biographie

Jacques-Julien Hévin naît le 27 septembre 1728 à Rennes. Il est le fils de Jacques-Jean Hévin, conseiller au siège Présidial de Rennes et maire de Rennes de janvier à septembre 1742; et de Anne-Marie Jamoays.

Le 6 juillet 1756, Jacques-Julien Hévin, depuis peu greffier en chef de la première chambre des enquêtes du Parlement de Bretagne, épouse Renée-Marie-Rose Bureau (1736-1826) fille d'Augustin-François Bureau (1694-1772) avocat au Parlement, ancien bâtonnier de messieurs les avocats du Parlement de Bretagne et l'un des administrateurs des hôpitaux de Rennes; et de Jeanne-Rose Barbereau (1702-1743).

Le 9 mars 1758, Jacques-Julien Hévin acquiert de Jean Baillon (maire de Rennes de 1743 à 1758) les deux offices de maire. Le 30 avril de la même année, il est intronisé comme maire de la ville et communauté de Rennes. Jacques-Julien est à la tête de la municipalité jusqu'au 9 mars 1766, date de sa suspension par ordre royal, puis il réintègre ses fonctions le 1er février 1775 jusqu'à sa mort le 26 avril de la même année. Jacques-Julien Hévin est inhumé le 27 avril 1775 dans le cimetière de l'église paroissiale de Gévezé car il était seigneur de la Thébaudais, une propriété située dans la paroisse de Gévezé.

Mandats de maire

L'« Affaire de Bretagne » ou « Affaire La Chalotais »