La Petite Thébaudais

From WikiRennes
Revision as of 17:30, 11 June 2012 by Stephanus (talk | contribs) (Page créée avec « ... »)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search


La Petite Thébaudais est un lieu-dit qui se situaut dans la campagne rennaise, à l'endroit actuel de rencontre de la rue Adolphe Leray avec le boulevard Oscar Leroux. Il y avait là jusqu'à la fin des années cinquante du 20e siècle une demeure bourgoise et une ferme. Les plans de Rennes édités par J. Larcher situait ces constructions en bordure du chemin vicinal n°10, ainsi que la Grande Thébaudais, en face de la rue du Docteur Ferrand.

En 1664, la Petite Thébaudais au Coq appartenait à Julien Fontaine, marchand de vin en Saint-Hélier. Elle comprenait un corps de logis de 54m2 au sol "bâti de masonnail et terre", couvert d'ardoise comportant alle basse avec cheminée, une grille de fer à la fenêtre, un cellier à l'ouest, un escalier à vis donnant sur une chambre haute,, un siège de latrines, un grenier, et un autre logis de 48 m2 composé d'une étable avec cheminée et cellier à l'est du précédent, et au sud une petite écurie de 14m2, ainsi qu'un four et un fournil de 20,6m2 et corps de logis de 54 m2à l'ouest du fournil sur poteaux de bois, couverts d'ardoise et un autre de 88m2 avec pressoir, cuve, auge de pierre, avec une cour de 10 ares close de mur avec grand portail et petite porte à l'est, un jardin arboré de 10 ares à l'ouest, un jardin planté d'arbres fruitiers, l'ensemble du domaine s'étendant sur plus de 15 hectares. En 1811 Guillaume Augustin de La Croix demeurant aux "ci-devant Jacobins" vendent le domaine à Claude François Deraze-Sédalier et à son épouse, demeurant rue de l'Horloge. L'acquéreur est un négociant bordelais domicilié de fait à Rennes et son épouse Louise Françoise Elias, fille d'un ancien maire de Rennes .