La Prévalaye de mémoires d'hommes

De WikiRennes

Révision de 12 octobre 2017 à 20:45 par TigH (discussion | contributions) (défrichements)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Un banal procès devant le présidial de Rennes entre le recteur de Toussaints et l'abbaye Saint-Georges, à propos des dîmes, est à l'origine de témoignages, recueillis entre le 24 et le 27 septembre 1759, décrivant l'état des terres au sud-ouest de Rennes, entre les Apigné et la Bintinais[1].

Jean Halbrun, à la Taupinais

Jean Halbrun, laboureur, demeurant à la mettairie de la Taupinais, paroisse de Toussaint, agé d'environ 46 ans depose avoir defriché et ouvert il y a environ cinq ans partie de la piece des Cloisons, dependantes de la mettairie de la Taupinais, tenue à ferme par le deposant ; laquelle partie consiste dans un demy jour, bornant d'un bout au midy le chemin de Chavagne, au couchant un tailly de la Prevallais, au nord le grand bois, et d'autre costé à terre de la Prevallais ; qu'il a vu depuis plus de vingt ans ladite partie de la piece des Cloisons en jannais et sans aucune marque de sillons ; que depuis les cinq dernières années lad. piece de terre a ete ensemencée les deux premières années de blenoir et de froment, et les deux dernières aussy de blenoir et de froment.

Pierre Chubert, à la Maugerais

Pierre Chubert, laboureur demeurant à la Maugerais, paroisse de Toussaint, agé d'environ cinquante six ans depose qu'il y a environ huit ans il defricha avec son harnois la piece de la Langue (!) Bougat, apartenante à Perine Bienassis par afeagement, joignant au midy à terre de Jean Guymont, au couchant à la terre de lad. Bienassis et de la Ve. Grouget , et du levant au chemin qui conduit à Blosne et à la Maugerais ; que lad. piece defrichée depuis led. temps etait en lande, vague et non clauze, et n'avait jamais ete cultivée de memoire d'homme ; depose pareillement que la quantité de terre cy devant en bois et hallier située entre la rabinne et le bois de Charbonnet, joignant de tous costé à l'exeption du nord qu'elle joint le chemin de St. Foy à Apigné, à la rabine et au bois cy dessus, n'avait jamais ete defrichée et labourée ; que depuis les vingt ans dernier, qu'il y a environ trente ans qu'il a vu ouvrir la petite jannais des Bougrières, dependante de la Prevallais par le nommé Rouxel lors fermier des Bougrières ; ne scavoir si elle avait ete labourée avant led. temps ; que lad. piece joint à l'orient deux autres jannais des Bougrieres, au couchant les prairies du Sieur Dubois, et au midi la prairie de la Chapelle ; qu'il y a une quantité dans la piece des Petites Guedrais, d'environ un jour de terre, dependante de la Prevallais qui n'a été ouverte et labourée à sa connaissance que depuis les trente ans derniers, etant avant led. temps en jannais et bois abrouty, mesme toutte la piece qui fut defrichée par Pierre Treluyer, alors fermier du feu Sr. Belair Poullain ; que lad. piece joint d'un bout à l'orient la terre de Jullien Guillois, au couchant les Grandes Guedrais, d'autre costé le chemin des Guedrais, laquelle piece etait ensemencée en 1757 de froment et blenoir ; qu'il y a environ trente ans ou trente cinq ans, il ouvrit luy mesme le pré de Salibart, apartenant à JB Demeuré, lequel pré etait auparavant en jannais, et ne scavoir s'il avait ete avant qu'il l'eut ouvert, labouré ; que led. pré joint le chemin de la Croix d'un costé, et des autres le terre dud. Demeuré, lad. piece ensemencé de lin en 1757 et de blenoir en 1758 ; que la piece de la Fougeres dependant de la mettairie de la Planche, afermée à Noël Bourdais, joignante d'un bout au chemin d'Apigné, et autre costé au Pré Long et à la prairie des Bougrieres, fut defrichée il y a environ dix neuf à vint ans par le deposant ; qu'avant ce temps, elle etait en broussailles et n'avait ete cultivée de memoire d'homme, et n'avait aucunne vestige de culture ; qu'en 1758, lad. piece etait ensemencée de blenoir ; qu'il y avait une petite quantité dans la piece de Beltande, apartenante à Noël Bourdais, [dont jouit Bernard Turpin] qui fut defrichée il y a environ trois ans ; qu'auparavant cette quantité contenante un quard de jour de terre du costé de la Petite Lande, n'avait jamais eté labourée ; qu'il a vu le surplus de lad. piece ensemencée il y a environ quarante ans ; que depuis ce temps elle fut laissée en pré et ne fut ouverte que depuis environ quinze ans ; que la totallité de lad. piece joint d'un costé au pré du nommé Demeuré d'un bout, et d'autre costé le chemin d'Apigné à la Maugerais, ensemencée de blenoir l'an 1757 et de froment en 1758 ; qu'il y a environ trois quards de jour dans la piece des Sauldrais des Bougrieres, dependante de la Prevallais qui n'a ete labourée que depuis environ les trente ans derniers ; qu'elle etait avant ce temps en pré et n'avait ete labourée de memoire d'homm ; qu'elle est entourée des terres de la mettairie des Bougrieres de tous costés, excepté d'un bout au couchant à la piece du Sr. Gerard ensemencée de blenoir en 1757 et de froment en 1758 ; que la Piece neuve située pres le pont de Blosne, dependante de la [mettairie de la] Vieu Ville dont jouit Michel Pasnaget, cy devant en bois et broussailles, fut defrichée il y a environ vingt ans par le nommé Denis Pasnaget, alors fe[rmier] ; qu'avant ce temps, elle n'avait aucunne vestige de culture ; que cette piece joint au levant la maison [de laditte mettaire], d'autre bout au pont de Blosne, du midy et du nord à terre de la Prevallais ; qu'il y a une partie de la piece des Grandes Guedrais tenue à ferme par Noël Bourdais, dependante de la Prevallais, qui etait cy devant en garaine, en bois et douve, qui fut defrichée par le deposant il y a environ vingt cinq ans ; qu'auparavant ce temps, cette partie de lad. piece contenant environ vingt quatre seillons tout autour d'un chastaignier, n'avait jamais ete cultivée ; qu'elle est entourée des terres de la Prevallais ; ne scavoir de quoy elle etait ensemencée les deux dernières années ; qu'il y a environ seize ans qu'il reunit la piece du Clos de devant la piece du Cormier et le Closet, les tous dependants de la mettairie de la Planche, en un champ ; qu'il n'y avait que les fossés et forrieres de ces champs incultés (!) ; qu'il y a environ quinze ans qu'il defricha environ trois quards de jour de terre dans le piece des Tertres, dependante de la mettairie de la Planche ; qu'avant ce temps, ladite partie etait en jannais et broussaille et n'avait jamais ete labourée ; que lad. piece est bornée de tous costés des prairies de Borade, excepté le chemin qui conduit à Apigné ; ne scavoir de quoy elle etait ensemencée en 1758 ; qu'il a vu ouvrir, il y a environ trente cinq ans, la piece des Rochers, dependante de la mettairie des Bougrieres, tenue à ferme par Jean Lessard ; qu'auparavant ce temps, cette piece etait en lande et pasture, et n'avait ete cultivée de memoire d'homme ; qu'elle contient environ un jour et demy et est actuellement en repos, entourée des terres de la Prevallais ; qu'il a defriché il y a environ douze ans la piece de la Rinette, dependante de la Prevallais, tenue à ferme par Noël Bourdais, qui etait en pasture, jannais et broussailles, entourée des terres de la mettairie ; qu'auparavant ce temps, cette piece n'avait point ete cultivée à sa connaissance ; que le jardin du Sr. Debroize, tenu par Jacques Bellay, situé au Petit Sainte Foy, contenant environ un demy journal, fut defriché il y a environ dix ans [huit ans] ; qu'il etait en pré et n'avait jamais ete labouré à sa connaissance [ensemencé de lin en 1757] ; qu'il a connaissance qu'il a ete pris une quantité du Vieu Grand Chemin qui a ete defrichée, mais qu'il ne scait pas dans quel temps ; que cette partie est tenue à ferme par Daguin, et qu'elle n'avait point ete cultivée à sa connaissance ; qu'il [y a] un petit afeagement situé au terroir de Salibard, dont jouit le deposant qui a ete defriché il y [a] six mois, qui s'appelle le Petit pasty du Clos Neuf, d'environ trois à quatre cordes, qui n'avait jamais ete cultivé. [Il signe Chuberre.]

Charlotte Quatreboeufs, 80 ans, à Blosne

Charlotte Quatrebauf[boeufs], veuve de Jullien Jullien (!), vivant laboureur, demeurante à Blosne, paroisse de Toussaint, agée d'environ quatrevingt ans depose qu'il y a environ sept à huit ans, elle vit defricher la piece de la Lande Bougat, apartenant à Perine Bienassis par afeagement... que le Clos de devant l'Echerbette, cy devant en commun ou pasty dependant de la Prevallais, afermé à Denis Pasnaget, fut defrichée par les soins de la deposante, il y a environ trente ans, qui demeurait alors à la mettairie de la Taupinais ; et que le clos avant de l'ouvrir etait en jannais, non clos ny hayé, et que de memoire d'homme, il n'avait jamais ete labouré, lequel joint de tout costé les terres de Lecherbette ; la Piece neuve... les Cloisons... que les jardins de la mettairie de la Vieuville, consistant dans une quantité de terre prise sur le devant de la cour de lad. mettairie, [qui] fut defrichée il y a environ vingt ans et l'autre petite quantité derriere aussy defrichée dans le meme temps ; qu'auparavant ces deux quantités faisaient partie des cours de lad. mettairie ; que la quantité du jardin de derriere fut ensemencée de lin et de chanvre en 1757 et 1758 et la petite quantité prise sur le devant de la cour est actuellement en repos.

Jacques Savary, 75 ans

Jacques Savary, 75 ans, boullanger demeurant au Carrefour Monconseil, paroisse de Toussaint, agé d'environ soixante quinze ans [signe] ... que partie du verger de la Fosse Piteux, apartenant au Sr. Dulievre, tenue à ferme par Jean Brée, cy devant en chasteigneraie et pasture, n'a eté defrichée et labourée que depuis environ dix ans ; elle joint d'un bout à la riviere de Vilaine, de l'autre la maison du Petit Ste. Foy, d'autre costé au midy à la terre du Sr. Debreze, et fut ensemencée de froment en 1758 ; ... que partie de la piece du Mitan, dependante de la ferme de Jullien Thebault, contenant trois quards de jour, cy devant en pré, fut defrichée il y a environ vingt cinq ans, et qu'avant ce temps, il ne paraissait aucun vestige de labeur ; elle est entourée des terres de lad. ferme, à l'exception du costé du midu qu'elle joint la terre du Sr. Loyson, et ensemencée de blenoir en 1757 et de froment en 1758 ; qu'il y a environ douze ans il vit ouvrir la piece du Puy, contenant un demy jour et dependante de la mettairie de la Taupinais ; qu'avant ce temps, elle etait en pré sans qu'il parut qu'elle eut ete labourée de vie d'homme ; qu'elle est bornée d'un bout du chemin qui conduit au chemin de la Taupinais, de l'autre à la terre du nommé Levo, et des autres costés à terre dud. lieu de la Taupinais, ensemencée de froment en 1758 ; qu'il y a environ trente ans que la piece de terre, contenant environ un jour de terre, située sur le bord du pasty de la Taupinays, tenue à ferme par Jullien Thezée, fut defrichée et qu'avant ce temps elle etait en pré, sans qu'elle parut qu'elle eut eté labourée de vie d'homme ; elle est bornée au midy dud. pasty, à l'orient de terre de Jeanne Davy, au nord des terres de la Prevallais, à l'occident de la terre du Sr. Loizon, ensemencée en froment en 1758 ; ... qu'il y a environ huit ans que partie du Clos neuf, tenue par Jullien Thezée, sous fe[rmier] de Jean Lebrun ([Halbrun]), fut defrichée et labourée ; qu'avant ce temps, cette partie contenant environ un quard de jour de terre, etait en lande et broussailles, et declose, et que jamais elle n'avait eté labourée ; qu'elle joint au levant la rabinne de la Prevallais, au midy une lande dependante aussy de la Prevallais, et au couchant le restant de lad. piece, ensemensée de pomelle en 1757 et de blenoir en 1758 ; qu'il y a environ trois à quatre ans que la piece du Clos du Chesne, dependante de la mettairie des Bougrieres, afermée par Jean Lessard, fut defrichée ; qu'avant ce temps elle etait en bois de haute futaye et en broussaille ; qu'elle n'avait jamais ete cultivée de memoire d'homme ; que la piece joint du bout au levant et d'un costé la piece de la Rinette, du bout et d'autre costé lad. mettairie, lad. piece actuellement en repos ; qu'il y a environ huit ans que partie du domaine du Russiaux, contenant trois quards de jour de terre, fut defrichée et qu'avant ce temps, cette partie etait en pré et pasture, et qu'elle n'avait ete labourée de memoire d'homme ; qu'elle joint le domaine du Mitan, le Bas Val ou les Grizonnieres, est tenue à ferme par Jullien Outin, et était ensemencée de froment en 1757 et de blenoir en 1758 ; ... qu'un pré uny à la piece du pasty de la Maugerais, apartenante au nommé Hurel, tenu à ferme par Françoise Tinard, contenant un grand demy jour de terre, fut defriché il y a environ douze ans, sans qu'auparavant il eut ete labouré à sa connaissance ; qu'il joint de par sa reunion lad. piece du petit pasty, et fut ensemencé d'orge en 1757 et de blenoir en 1758 ; qu'une garaine et un petit bois de chesne, le tout situé au milieu de la piece de devant, contenant au plus un demy jour de terre, furent defrichés il y a environ vingt ans par Denis Panaget, pere de Michel, et qu'avant ce temps, ils n'avaient point ete labourés ; ils joignent de tous costés depuis leur reunion lad. piece du milieu, ensemencé de blenoir en 1757 et de froment en 1758 ; ... qu'il y a environ trente ans qu'une petite piece de terre à la Guerinais, prise sur la lande de la Courouze, appellée le Petit pré de derriere la charmille, fut defrichée, et qu'elle n'avait point ete labourée avant led. temps ; elle joint de deux costés lad. lande de la Courouze, et des autres lad. Charmille et la rabinne qui conduit de la maison de la Dame de Lysle? à lad. lande ; que le pré des Chesnais, apartenant à Guill. Dibon, fut defriché il y a environ quatre ans, et qu'auparavant il etait en pré et n'avait jamais ete labouré ; il joint d'un costé le chemin de Brequigny, au midy le pré du nommé Tinard, au nord le pré de la nommée Bousmel, et au levant led. chemin conduisant à Brequigny ; que les deux prés dependant de la mettairie de Villeneuve, furent defrichés il y a environ six ans par le nommé Rozé ; qu'ils n'avaient jamais ete avant ce temps labouré ; qu'ils joignent de tous costés les terres de la dame de Kerampuy, et furent ensemencés de blenoir en 1757 et de froment en 1758 ; quantité du Vieux Grand Chemin... maison du Pressoir ... verger de Loriet ...mettairie de Baudrier ... le Champ Carré dependant de la mettairie de Saint Donatien ...Grandes et Petites Marres ... le Chemin Verd qui conduit de la Bintinais à Quineleu ... la Piece Verte de la Binquenais ... le chemin qui conduit de Baumont à Rennes ... pré de Villeneuve ... la ferme de la Vigne proche la mettairie de Beaumont ... le pré des Fresches ... aux Ecotais ... piece des Vieux Prés ... piece de la Marre ... chemin de Chatillon ... chemin qui conduit à la Goupillais ...

Guillaume Poivrel, à la Taupinais

Guillaume Poivrel, laboureur, demeurant au village de la Taupinais... agé d'environ cinquante neuf ans ... que la piece du Clos de devant Ste. Foy avec le verger contigu, dependant de la Prevallais, etaient en pasture il y a trente ans ; que depuis ce temps, ils ont ete defrichés par Pierre Dye mettayer ; qu'ils joignent le domaine du Mitan, le chemin de Ste. Foy, et sont proche la fuye, et n'avaient point ete labourés avant led. temps...

Autre cahier, 27 septembre 1759

Marie Gerard, vivante de ses rentes, à Clunay, 60 ans, depose qu'elle a vu la piece de terre apartenante au Sieur Loizon, située sur le bord du pasty de la Taupinays, en friche ; qu'elle la egallement vue depuis en labeur, ne scavoir dans quel temps ; qu'elle a entendu dire à sa tante, Renée Godet, à qui apartenait lad. piece qu'elle l'avait laissée à pasture et qu'elle avait [été] obligée de la rouvrir parceque le default de labeur faisait mourir les pommiers etant dans lad. piece. [signe]

Autres témoins pour la Prévallaye

Jullienne Lagrée, veuve de François Bessel, laboureur, à Clunay, 65 ans, etc. la pâture de Guyne François Marie Debroize, 29 ans, marchand de draps et soies, rue de Clisson, à Rennes Perrine Bouillet, femme de Jullien André, journallier, demeurants au Prenamel, paroisse de Toussaint, agée d'environ soixante sept ans Pierre Loret, agé d'environ vingt neuf ans, laboureur à Coueme, paroisse de Toussaint Jean Roberd, tailleur, demeurant au carrefour Monconseil, rue de la Magdelaine, paroisse de Toussaint, agé d'environ cinquante ans ... Yves Chubert, laboureur, demeurant au village de Blosne, paroisse de Toussaint, agé d'environ cinquante six ans [signe] Michel Treluyer, laboureur, demeurant au Prenamet... agé d'environ quarante sept ans [signe] ... Jullien André, laboureur, demeurant au Prenamet... agé d'environ soixante quatre ans Jean Lessard, laboureur, demeurant aux Bougrieres... agé d'environ soixante trois ans, [mari de Françoise Jean, 58 ans, témoin] Pierre Texier, laboureur, demeurant au chateau de la Prevallais... agé d'environ quarante cinq ans Denis Pasnaget, laboureur, demeurant à L'Echerbette... agé d'environ quatrevingt huit ans, [mari de Mathurine Guimont, 72 ans, témoin] [signe] Julien Marion, laboureur, demeurant aux Ecottais... agé de soixante ans ou environ, [mari de Gillette Ollivier, 60 ans, témoin] Andrée Malet, veuve de Jean Gougeon, laboureur, demeurante au Bas Blosne... agée d'environ cinquante huit ans [signe] Jullienne Guillois, veuve de François Grouget, près le pont de Blosne, laboureur, 70 ans.

Notes et références

  1. Enquêtes civiles : cote 2B 480.