Métairie du Haut-Blosne

De WikiRennes

Révision de 7 novembre 2017 à 21:47 par TigH (discussion | contributions) (1780)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

La métairie du Haut Blône s'étendait tout au sud de Rennes et sur les terres voisines de Saint-Jacques-de-la-Lande, près du ruisseau du Blosne, en particulier sur les landes de Blosne. En conséquence d'une sentence rendue par le présidial de Rennes du 15 juin 1780, elle est décrite pour son estimation, au mois de novembre, comme une des métairies de la succession de Pierre de Lemperiere, Sieur du Dezert, mari de Bonne Joachim Vatar[1]. Il ressort de ce prisage que les terres relevaient d'au moins trois juridictions : celle de l'abbaye royale de Saint-Georges de Rennes ; celle des Régaires de l'évêché de Rennes ; celle du Temple de la commanderie de La Guerche.

Les bâtiments

Les lieu et metairie de Haute Blône, situés en la paroisse de Toussaints de Rennes...

  • Un grand corps de logis construit en pierres, terre et bois, couvert en ardoises, aspecté au midi
    • le rez de chaussée consiste en un embas, un cellier, un petit cabinet, un embas servant de logement au fermier, une buanderie, une etable, une boulangerie, un cellier au nord de l'etable, un escalier situé entre ladite boulangerie et ledit cellier, un autre escalier pres de la susdite boulangerie et un siege de latrines.
    • le premier etage consiste en deux cabinets à l'orient, une chambre à l'occident de ces cabinets, une autre chambre à l'occident de la precedente, une troisieme chambre à l'occident de la seconde chambre cy dessus, un sallon au nord de l'avant derniere chambre, une quatrieme chambre à l'occident de la troisieme chambre cy dessus ; de plus au nord d'un des cabinets et de la chambre à coté de ce cabinet est une cinquieme chambre. Le susdit etage est surmonté d'un grenier qui s'etend sur tout le susdit corps de logis ; et sur la cage de l'escalier qui desert ce grenier est un petit cabinet.
  • [une] cour au midi du susdit corps de logis, close de murs construits partie en briques, et partie en terre avec chaperon d'ardoises ; dans lesquels sont pratiquées deux portes, l'une pour entrer dans le jardin cy apres, l'autre pour se rendre dans le bois aussi cy apres.
  • [une] étable à l'orient de ladite cour, petit embas au nord de cette etable, grenier au dessus de l'etable et de l'embas et le tout ayant de face vers occident trente un pieds et de largeur dix sept pieds.
  • un cellier au midi de ladite etable ayant de face vers occident trente cinq pieds sur vingt quatre pieds de largeur.
  • une grange au midi dudit cellier et en retour vers occident, ayant quarente neuf pieds vers nord sur la cour ; logement de pressoir et fournil au midi de ladite grange ayant de face vers midi quarente neuf pieds ; la susdite grange et ce logement de pressoir ont ensemble de largeur quarente un pieds six pouces.
  • [une] petite grange vers l'angle midi et occident de la cour, ayant trente trois pieds de longueur sur quatorze pieds six pouces de largeur d'orient à occident.
  • deux refuges à porcs au nord de la susdite petite grange, ayant quinze pieds de longueur sur dix pieds de largeur d'orient à occident.
  • le jardin à l'orient des susdits logemens et de ladite cour, contenant, y compris l'emplat des maisons et de la cour, deux journaux.

Tous les susdits logemens construits en terre et bois sont couverts en ardoises. [120 livres de revenu]

Les terres

  • un petit bois à l'occident du deport de la susdite cour, un petit vivier ou abreuvoir au midi de ce bois et un petit jardin au nord de ce meme bois, contenant ensemble quinze cordes ... 4 livres.
  • une piece de terre nommée la Vigne de Blône, contenant un journal trente cordes, joignant du coté nord et du bout occident le chemin qui conduit du paty de la Croix Verte à Haute Blône, du bout d'orient à terre de la veuve et enfants de Jan Le Roi, et du coté midi à la maison et au jardin susdit de Haute Blône ... Cette pièce suivant contrat au rapport de Me. Le Blanc et de Sohyer, en datte du vingt un fevrier mil sept cent cinquante six, releve prochement et roturierement de l'abbaye royale de Saint Georges de Rennes, franche de rentes ... 48
  • un autre jardin au midi du precedent et à l'occident de la grange et du logement du pressoir cy dessus, contenant trente sept cordes ... 11
  • une piece de terre nommée le Verger, [un journal et quarante cordes] joignant vers orient partie la piece de Chatellerault cy apres et en partie terre de la Dibon, veuve Desbois, du midi la Grande Vigne cy après, d'occident à la cour et logemens dudit lieu de Haute Blône, du bout à la Vigne de Blône cy dessus ... 40,5
  • la piece de Chatellerault [quarente cordes], joignant d'occident à la pièce du Verger cy dessus, du nord une piece de terre appartenant à ladite Dibon, d'orient une piece de terre appartenante à Monsieur de Morand, du midi à la piece des Vignes cy apres et à terre de Monsieur de Morand ... 9
  • la piece des Vignes, qui autrefois etait en plusieurs parcelles, contenant quatre journaux de terre, joignante vers orient à terre de Monsieur de Morand, vers occident le chemin qui conduit dudit lieu de Blône au grand chemin de Rennes à Nantes, du nord à la piece de Chatellerault cy dessus, du midi à un jardin appartenant à Julien Lepinard et à terre de Pierre Panaget ... 102
  • la piece des Rolliers ou Voliers, contenant un journal, joignant vers midi et occident au chemin qui conduit au pont de Blône, d'orient le grand chemin de Rennes à Nantes, du nord à terre de Pierre Pasnaget ... 16 livres 12 sols
  • une piece de terre nommée la Haute Blône et la piece de devant et formée de la réunion de ces deux pieces, contenant douze journaux, joignant vers orient au chemin qui conduit au pont de Blône, du nord au susdit abreuvoir, un chemin entre, du midi à terre de Monsieur de Morand, et en partie au frêche cy apres ... 40
  • une piece de terre en pré appellée le Frêche, et joignante du bout vers orient ladite Haute Blône, et d'un coté vers occident et nord le chemin qui conduit à la Planche à Loysel, et du midi à terre de Monsieur de Morand, contenant un journal sept cordes ... 19
  • la piece de terre nommée la Grande Vaye, la Petite Vaye et le pré Tual, et formée par la reunion de ces trois pieces, contenant un journal quarante six cordes, joignant du nord à la piece du Poirier cy apres, du levant au petit bois cy dessus, du midi au chemin qui conduit du lieu de Blône à la Planche à Loysel, d'occident au pré Neuf cy apres ... 30
  • le pré Neuf, cy devant appellé la Grande Vaye, contenant quatre journaux vingt quatre cordes, joignant d'orient à la Grande Vaye (!) et à la piece du Poirier cy apres, du nord à un chemin qui conduit du Temple à la Planche à Loysel, du midi à autre chemin qui conduit de Blône à la Planche à Loysel ... 74
  • la piece du Poirie, contenant deux journaux, joignant d'orient le Closel et en partie terre du Sieur Vosgeois, du couchant le pré Neuf, du nord terre de la Rabelais, du midi la Grande Vaye cy dessus ... 36
  • la piece de la Salgarre, contenant un journal et demi, joignant du bout vers occident le chemin qui conduit du paty de la Croix Verte à ladite maison de Blône, du midi à terre du nommé Le Ray, du nord à la Veuve Peltan, d'orient à terre de la Veuve Desbois ... 35
  • la piece du Bois Colin, la Sablonniere et le Petit bois Colin, actuellement reunis, contenant deux journaux vingt sept cordes, joignant d'orient le chemin qui conduit du pati de la Croix Verte à la maison de Blône, du midi en partie audit chemin et terre du Sieur Vosgeois, d'occident au pré de la Fontaine cy apres, du nord à la piece des Cormiers ... 45
  • une petite piece de terre labourable nommée le closet de Champagne ou la Petite Champagne, contenant vingt six cordes, joignant vers orient et midi le chemin de la Croix Verte à Blône, vers occident à la piece du Poirier, du nord terre du Sieur Vosgeois ... 8

Tous les heritages cy dessus, fors la piece aussi cy dessus dite la Vigne de Blone, sont donnés par le contrat du vingt neuf avril mil sept [cent] quarente sept au rapport de Tumoine et d'Olivier, notaires royaux à Rennes, pour relever de la jurisdiction de l'abbaye de Saint Georges de Rennes sous les fiefs, baillage et petit trait de Saint Georges en la paroisse de Toussaint, quites de toutes charges, fors obeissance à l'usement du fief, mais sans expression de roture ni de noblesse.

  • la prée de la Marre maudite, contenant quatre journaux, située en la paroisse de Saint Jacque de la Lande, joignant d'un bout au grand chemin qui conduit de Rennes au Pontréan, d'autre bout au chemin qui conduit du pont Amice à la Courrouze, du coté d'orient à terre du Sieur Gedouin, d'occident à terre de la Guerinais ... 91
  • le pré du Commun auquel a eté joint le pati de Blône, le tout situé pres la Planche à Loysel, paroisse de Saint Jacques de la Lande, contenant un journal soixante treize cordes, joignant d'un bout au chemin qui conduit du Temple à Saint Jacque de la Lande, du midi à Marguerite Boullé, femme du nommé Charpentier, d'occident à la prée du Haut Bois, le ruisseau de Blone entre, du nord à la demoiselle La Rabelais ... 33

Le pré de la Marre maudite cy dessus est donné par le contrat du vingt neuf avril mil sept cent quarente sept cy dessus pour relever de la jurisdiction des Templiers de La Guerche au membre de Rennes, sans expression de roture ni noblesse, et le pré du Commun aussi ci dessus est donné par contrat du vingt six juin mil sept cent cinquante sept au rapport de Le Blanc et Toudoux pour relever prochement et roturierement de la jurisdiction du Temple de la commanderie de La Guerche au membre de Rennes, franche de rente, fors obeissance à l'usement du fief. Ce contrat refere un contenement d'un journal quatorze cordes ; le contrat susdit du 29 avril mil sept cent quarente sept parle aussi d'un pré du Commun, de vingt seillons et le donne pour relever de la jurisdiction des Templiers de La Guerche, mais sans expression de roture ni de noblesse ; quant'au pati du Blône suivant l'acte d'affeagement, il devait contenir environ un tiers de journal et il est donné pour relever prochement et noblement de l'abbaye Saint Georges au baillage de Blône, à devoir d'obeissance sans rachat ni rente. D'apres ces actes, ce pré et le pati de Blône qui y a eté réuni ainsi que le fermier nous l'a declaré devraient contenir deux journaux quarente à quarente une cordes, cependant il ne contient que la susdite quantité d'un journal soixante treize cordes.

  • le Petit pré du Patissaux, contenant un journal vingt deux cordes, joignant au midi le pré du Commun cy dessus, à l'orient le chemin qui conduit du Temple à Saint Jacque, du nord le pré des Gains à la demoiselle La Rabelais, d'occident au ruisseau de Blône ... jurisdiction des Templiers ... 22
  • la piece des Bas Champs, joignant vers orient le chemin qui conduit au Temple de Blone au pati du Commun, et de tous les autres cotés à terre de la Demoiselle La Rabelais, contenant deux journaux cinq cordes ... jurisdiction des Templiers de Rennes et Saint Jacque de la Lande, franche de rente ... 38
  • le pré de la Bouverais ou les Hauts Courtils, contenant deux journaux vingt cordes, joignant du nord au chemin qui conduit de la Bouverais à Saint Jacque, d'orient et midi à Michel Verger ... 24
  • la Petite Fontaine, contenant un journal quarente cordes, joignant du midi au chemin qui conduit de la Bouverais à Saint Jacque, d'occident à la Grande Fontaine cy apres, d'orient à terre de la Bouverais, du nord aux landes cy apres ... 17 livres 16 sols
  • la Grande Fontaine et le Landrel, à présent réunies suivant la declaration du fermier contenant ensemble trois journaux soixante cordes, joignant d'orient à la Petite Fontaine, du midi au chemin de la Bouverais à Saint Jacque, d'occident audit chemin, du nord à la Grande Jaunaye des landes de Blone cy apres ... 38
  • un des quatre quartiers des landes de Blone, actuellement en prairie, contenant cinq journaux vingt cordes, joignant du midi au Landrel cy dessus et à la Grande Fontaine aussi ci dessus, d'orient à la lande de Blône ou second quartier, du nord à la prairie neuve cy apres, du couchant au chemin à la Planche à Loysel ou de la Bouverais à Saint Jacque ... 86
  • une jaunaye actuellement en labeur, etant un des quatre quartier des landes de Blone, joignant du midi à la Petite et à la Grande Fontaine, d'orient à l'autre jaunaye cy apres, du nord à la prée Neuve, contenant deux journaux vingt cordes ... 24
  • [une] autre jaunaye à l'orient de la precedente, contenant soixante cordes, qui est le premier quartier des landes de Blone, joignant du midi à la Petite Fontaine, du nord à la prée Neuve cy apres, d'orient à terre de Mr. de Morand ... 9
  • la prairie neuve, autrement de Blône, située pres le pont de Blone sur le grand chemin de Rennes à Nantes, paroisse de Toussaint, contenant vingt journaux, joignant d'orient au pont de Blône, du midi au chemin qui conduit dudit pont à l'entrée des landes et auxdites landes, d'occident au chemin de la Planche à Loysel, du nord aux terres de Mr. de Morand et au ruisseau de Blone ... le contrat d'acquisition de cette piece en datte dy deux janvier mil sept cent cinquante deux au rapport de Sohyer et de Richelot, notaires royaux à Rennes, donne cette piece pour relever prochement de l'abbaye royale Saint Georges de Rennes, franche de rentes fors obeissance ... 379 (!)

Suivant le contrat ci dessus referé du vingt neuf avril mil sept cent quarente neuf, les deux pieces des Fontaines ci dessus sont donnés pour contenir trois journaux et elles sont données pour relever ainsi que la piece de la Bouverais aussi ci dessus de la jurisdiction des Reguaires de l'eveché de Rennes sans expression de noblesse ni de roture ; quant au Landrel et aux trois autres quartiers des landes de Blone suivant contrat du sept mars mil sept cent quarente neuf au rapport de Le Barbier et de Sohyer, notaire royaux à Rennes, ils sont donnés pour relever prochement et noblement soit des Reguaires de l'eveché de Rennes ou autres jurisdictions si aucunes sont à devoir d'une mesure d'avoine par chacun an à Mr. de Morand qui les possedait avant Dlle. Renée Poisson, veuve Guerin, sans rachat ni autres charges rentes et impositions.

Notes et références

  1. Archives départementales d'Ille-et-Vilaine : cote 2B 503.