Métairie du Petit-Blosne

De WikiRennes

Révision de 11 novembre 2017 à 14:14 par TigH (discussion | contributions) (Page créée avec « Le lieu et '''metairie du Petit Blône''', autrefois de la <u>Couaraudière</u>, situés en la paroisse de Saint Jacques de la Lande, sur le... »)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Le lieu et metairie du Petit Blône, autrefois de la Couaraudière, situés en la paroisse de Saint Jacques de la Lande, sur le coté vers occident du vieux grand chemin qui conduisait de Rennes au Pontpéan, consistant dans les maisons et terres cy après.

  • un corps de logis servant de retenue bati en bois et terrasse, couvert d'ardoises. Le rez de chaussée est composé d'une salle ayant cheminée, ayant porte au nord et l'autre au midi ; deux petits celliers à l'occident de ladite salle, un escalier vers l'angle midi et occident, lequel dessert un premier etage composé d'une chambre et de deux cabinets. Dans le comble, sont deux autres cabinets et un grenier. Ce corps de logis a vingt cinq pieds de long sur vingt deux pieds neuf pouces de profondeur.
  • au devant de cette retenue et vers midi, est un petit jardin en parterre, clos de treilles portées sur un petit mur.
  • derriere cette retenue et la maison du fermier cy apres est un autre jardin dans lequel est une serre pour orangers.
  • le logement du fermier et ses dependances consistent dans un corps de logis aspecté au nord ainsi que la retenue qu'il joint vers occident. Ce logement qui, du coté d'orient, borde le susdit ancien grand chemin de Rennes au Pontpéan, est bati de bois et terre et couvert en ardoises. Il est divisé en trois aitres : celui du milieu sert de bouge, celui vers orient sert d'etable et l'autre vers occident sert de chambre. Ces trois aitres ont doublage. Le tout se dessert ou en dedans ou par la cour au devant et au midi dudit logis. Cette cour est fermée d'un mur de terre dans lequel il a été pratiqué un portail donnant sur le susdit grand chemin. La maison du fermier, y compris l'epaisseur dudit mur a de face sur la cour quarente huit pieds et vingt cinq de profondeur. Dans la cour, vers orient, est une retraite à porcs et une petite ecurie construits en bois et terrasse et couverts en ardoises, ayant ensemble de face vers occident dix huit pieds et de largeur neuf pieds y compris l'epaisseur du susdit mur de clôture auquel ils sont adossés ; une grange avec pressoir construite vers l'angle orient et midi de la cour, longeant le susdit grand chemin. Elle est construite en murs de terre et couverte en ardoises. Elle a de largeur d'orient à occident dix neuf pieds sur trente trois pieds et demi de longueur. Elle est sans doublage et sa porte donne sur la susdite cour.
  • Le jardin du fermier s'etend au midi de la susdite cour et au midi et à l'occident des jardins de la retenue.

Le tout contient en surface quarente sept cordes et a eté par nous prisé de revenu annuel la somme de quatre vingt livres, compris le four dans le jardin.

  • la piece nommée les Vergers, autrefois separée par une haye allant du midi au nord en deux vergers, depuis reunis, joignant d'orient au jardin du fermier, du midi à la piece du Pati cy apres, et par un retour vers orient à la piece du Pati, du midi à terre des copartageans, d'occident à un chemin qui conduit du grand chemin de Rennes à Nantes au Temple de Blône, du nord en partie à la piece du Chateignier, contenant le tout desdits vergers un journal soixante onze cordes ... 60
  • la piece du Chateignier<u>, joignant du midi à la piece des Vergers cy dessus, d'occident au susdit chemin, du nord à terre des heritiers Picoul, d'orient au vieux grand chemin de Rennes au Pontpean, contenant deux journaux vingt neuf cordes ... 74
  • la <u>piece du Pâti, joignant d'orient au vieux grand chemin du Pontpean, du midi au pati, du nord au jardin du fermier et d'occident à un chemin conduisant du Temple au grand chemin de Rennes à Nantes, contenant soixante quinze cordes ... 26
  • la Petite Piece presentement nommée la Sonnette, joignant vers orient le chemin neuf de Rennes à Nantes, d'autre bout le vieux chemin, vers le nord et midi terre dependante de la metairie des Pressoirs, contenant sept cordes et demie ... 2
  • la piece du Vieux Chemin, actuellement en pré, joignant d'orient au vieux grand chemin de Rennes à Nantes, du midi à terre des heritiers Picoul, du nord à terre du nommé Fontaine, d'occident à un chemin qui conduit du Temple au nouveau grand chemin, contenant un journal soixante deux cordes ... 46
  • une quantité de cinq cordes et demie dans une piece appartenante à la fabrice de Saint Jacque, joignant d'orient au nouveau grand chemin de Rennes à Nantes, vers midi au chemin qui conduit dudit grand chemin au Petit Blone, d'occident à une petite quantité de deux cordes qui doit etre employée au present. Ces deux quantités ensemble faisant environ sept cordes et demie ... 2
  • la piece nommée la Vigne, joignant d'occident au grand chemin de Rennes à Nantes, du nord à la fabrice de Saint Jacque, d'orient au chemin Jan Bertrand, du midi à terre de ladite fabrice, contenant un journal soixante dix cordes ... 58
  • la piece nommé les Tertrais, actuellement coupée en deux par le nouveau grand chemin de Rennes à Nantes. L'une de ces parties qui est à l'orient dudit grand chemin, joint d'orient au chemin Jan Bertrand, du nord au nommé Pierre Hue : elle contient onze cordes et quart - l'autre partie qui est à l'occident du susdit nouveau grand chemin joint du midi et d'occident à terre du susdit Pierre Hue : elle contient dix sept cordes et demie ... 8
  • une piece de terre nommée la Pilade[1], à laquelle a été réunie le pati de la Justice, contenant ledit pati vingt neuf cordes et demi, et le tout ensemble trois journaux trois quarts, joint d'un bout et des deux cotés à des chemins relevant de la jurisdiction de la Prevalaye, conduisant du Temple à la Croix Robert et au grand chemin, du midi à Hache Marais, d'orient en meme à Jacquette David ... 60

Par contrat de licitation du 19 7bre mil sept cent cinquante huit au rapport de Richelot et de son collegue, les heritiers de Dlle. Janne Detheaux, veuve Surlêve, ont vendu le lieu et metairie du Petit Blône comme relevant prochement et roturierement de la seigneurie des Templiers de La Guerche au membre de Rennes par le baillage de Saint Jacque de la Lande à devoir de dix sols deux deniers tournois. [Il s'agit donc de ce qui a été décrit sauf...] Pour ce qui est de la piece de la Pilade, il parait, par le contrat du vingt neuf avril mil sept cent quarente sept ci dessus cité, qu'elle releve de la jurisdiction de la Prevalais, mais ce contrat n'en exprime ni la roture ni la noblesse. Le pati de la Justice qui a été réuni à cette piece est donné par l'acte d'affeagement pour relever prochement et noblement de la jurisdiction et seigneurie de la Prevalais Matignon à Rennes à charge d'y payer vingt sols tournois par chacun an au terme de l'Angevine [foire].

Notes et références

  • Source : cote 2B 503 - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine.
  1. Pilade : lieu à l'origine de la rue de la Pilate.