Maurice Prestaut

From WikiRennes
Revision as of 10:04, 21 September 2016 by Manu35 (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search

Maurice Prestaut,

chef du mouvement Libé Nord en Ille-et-Vilaine.

(22 juin 1921, Rueil-Malmaison, Seine-et-Oise - 8 juin 1944, Rennes)

Maurice Prestaut

Issu d’une famille aisée — son père était cadre à la Société des Huiles Lesieur — Maurice Prestaut est officier marinier et se trouve à Dakar lors des malheureux événements de septembre 1940. Il est blessé à Toulon au moment du sabordage de la flotte française et interné par le Gouvernement de Vichy le 27 novembre 1942.

Connu sous les pseudonymes de Thermidor, puis Lebras et plus couramment de Patro, Maurice Prestaut est, après sa libération, chargé par Philippe Vianney (lndomitus)[1] d’organiser le Mouvement Défense de la France en Bretagne.

Nommé Délégué régional, il œuvre pour réaliser l’unification de la Résistance non communiste. Il occupe le bureau de l'assistante médicale scolaire de la ville de Rennes, Mme Martin (Pierrette dans la Résistance).

Il crée, dans toute la Bretagne, des réseaux de renseignements et de liaison et notamment dans les secteurs de Rennes, de Saint-Brieuc et du nord Finistère.

Patro a recruté un jeune agent de liaison de 17 ans qui a donné le réseau. Tombé dans une souricière tendue par la Milice, il est arrêté le 10 mai 1944 au n° 12 de la rue de Châteaudun à Rennes. Avant d’être neutralisé, il réussit à abattre un milicien et à en blesser grièvement un autre.

Incarcéré à la prison Jacques-Cartier, il parvient à garder le silence sur les activités de son réseau malgré d’odieuses tortures, ce qui permet à ses camarades de poursuivre le travail entrepris jusqu'à la Libération.

Maurice Prestaut a été fusillé le 8 juin 1944 à la caserne du Colombier. Son cadavre sera retrouvé et reconnu par Pierrette parmi les cadavres du Colombier, puis par M. Prestaut père. Son nom figure sur la stèle élevée place Maréchal Juin, à la mémoire des Français et Espagnols exécutés le même jour.

Il est titulaire, à titre posthume, de la Médaille Coloniale, de la Croix de la Libération et d’une citation portant attribution de la Croix de Guerre.


Sur la carte

La rue maurice Prestaut porte son nom dans le quartier de Cleunay, perpendiculaire à la rue Champion de Cicé et au boulevard de Cleunay.

Chargement de la carte...

Notes et références

  1. Philippe Vianney est l’un des créateurs de Mouvement Défense de la France
  • Mémoire de Granit, 1939 - 1945, Commission d'information historique pour la paix du département d'Ille-et-Vilaine, 1991, p. 129.
  • Kristian HAMON, Les nationalistes bretons sous l'Occupation, éditions L'Voici
  • memoiredeguerre.pagesperso-orange.fr/fusilles/fusilles-colombier.htm