Palais du Commerce : Différence entre versions

De WikiRennes
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Catégorie:Monuments historiques]]
 
[[Catégorie:Monuments historiques]]
 
+
[[Fichier:Pont_neuf_et_palais_du_commerce.jpeg|200px|left|thumb|superposition du plan de 1720 (en rouge) et du plan de 1925 (en noir) avec le Palais du commerce en bas - par Paul Banéat]]
 
[[Fichier:Pont_neuf.jpeg|250px|right|thumb|A l'emplacement du Palais du commerce et de la place de la République, le ''Pont neuf'', vu de l'ouest - dessin de H. Lorette. lith Landais dans l'Album Breton, ''Souvenirs de Rennes'']]
 
[[Fichier:Pont_neuf.jpeg|250px|right|thumb|A l'emplacement du Palais du commerce et de la place de la République, le ''Pont neuf'', vu de l'ouest - dessin de H. Lorette. lith Landais dans l'Album Breton, ''Souvenirs de Rennes'']]
 
Le Palais du commerce est un monument assez récent mais de grande envergure en plein centre de Rennes, bordant au sud la [[place de la République]]. Cette construction, entreprise par tronçons, dura près de 40 ans. Avant la construction des quais, la [[Vilaine]] passait à l'emplacement de la partie ouest du futur palais. Jusqu'en 1844, le ''Pont neuf'', construit en  en 1612, enjambait la Vilaine à l'emplacement devant le milieu de la façade de l'actuel Palais du commerce.<ref>''Le Vieux Rennes'', par Paul Banéat- J. Larcher éd. -1911</ref>
 
Le Palais du commerce est un monument assez récent mais de grande envergure en plein centre de Rennes, bordant au sud la [[place de la République]]. Cette construction, entreprise par tronçons, dura près de 40 ans. Avant la construction des quais, la [[Vilaine]] passait à l'emplacement de la partie ouest du futur palais. Jusqu'en 1844, le ''Pont neuf'', construit en  en 1612, enjambait la Vilaine à l'emplacement devant le milieu de la façade de l'actuel Palais du commerce.<ref>''Le Vieux Rennes'', par Paul Banéat- J. Larcher éd. -1911</ref>

Version du 1 novembre 2012 à 08:43

superposition du plan de 1720 (en rouge) et du plan de 1925 (en noir) avec le Palais du commerce en bas - par Paul Banéat
A l'emplacement du Palais du commerce et de la place de la République, le Pont neuf, vu de l'ouest - dessin de H. Lorette. lith Landais dans l'Album Breton, Souvenirs de Rennes

Le Palais du commerce est un monument assez récent mais de grande envergure en plein centre de Rennes, bordant au sud la place de la République. Cette construction, entreprise par tronçons, dura près de 40 ans. Avant la construction des quais, la Vilaine passait à l'emplacement de la partie ouest du futur palais. Jusqu'en 1844, le Pont neuf, construit en en 1612, enjambait la Vilaine à l'emplacement devant le milieu de la façade de l'actuel Palais du commerce.[1]

L'avant-projet en fut dressé en 1881 par l'architecte Jean-Baptiste Martenot. Commencé en 1890, le bâtiment fut achevé pour sa moitié ouest en 1911, sur décision du Conseil municipal remontant au 15 juillet 1885. La suite fut confiée à Emmanuel Le Ray, nouvel architecte de la Ville qui présenta en 1910 une nième varianet pour le pavillon central. Le bâtiment ne fut achevé qu'en 1929. Dès l'origine, il fut occupé, sur plusieurs étages, par l'administration de la Poste et du télégraphe (Hôtel des Postes), rejointe par l'École régionale des Beaux-Arts. Le rez-de-chaussée est toujours dédié aux télécommunications avec un bureau de poste et un espace de vente de téléphonie de part et d'autre de l'arcade centrale. Le Palais du commerce avait également accueilli le Cercle militaire et une station de radio (Radio Rennes-PTT dès 1926, puis Radio Bretagne).

Le palais du Commerce, vers 1914, en reconstruction après l'incendie de 1911 : un toit provisoire sur l'aile ouest et un fronton en caisson. (carte "La Cigogne")

L'incendie du bâtiment causé par l'orage, le 29 juillet 1911, survint alors que l'aile ouest était pratiquement achevée; le feu et l'eau des pompiers laissèrent un bâtiment réduit à ces murs. Une réaction positive de l'État permit de mener à bien la restauration et de réaliser la partie symétrique de la moitié ouest.

En 1938, le Palais du commerce etles jardins de la place de la République . Guide de Rennes. J. Larcher éditeur - 1939

L'aile ouest abrite le café de la Paix hautlieu de la vie rennaise » dès la fin du 19e siècle, et la revue L'Illustration lui consacra un article le 19 août 1899 en raison de l'affluence notable et cosmopolite qui s'y pressait durant le procès Dreyfus.[2]

En 1942, les Allemands construisirent un étrange tunnel en béton partant du bâtiment pour rejoindre le quai Lamartine [3]

références

  1. Le Vieux Rennes, par Paul Banéat- J. Larcher éd. -1911
  2. Alfred Dreyfus
  3. Le tunnel allemand de la place de la République