Place Eugène Aulnette : Différence entre versions

De WikiRennes

m (Biographie de Eugène Aulnetteà partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole)
m (ajout lien et modif carte)
 
Ligne 45 : Ligne 45 :
  
 
Eugène Aulnette décède le 27 Septembre 1991, au Sel-de-Bretagne.
 
Eugène Aulnette décède le 27 Septembre 1991, au Sel-de-Bretagne.
 +
 +
Un article lui est consacré au sein de la revue "Place Publique"<ref>Dans le n°25, paru pour septembre-octobre 2013 : http://www.placepublique-rennes.com/article/Eugene-Aulnette-le-sculpteur-dames-1</ref>
  
 
== Centre commercial et marché ==
 
== Centre commercial et marché ==
Ligne 50 : Ligne 52 :
  
 
== Sur la carte ==
 
== Sur la carte ==
{{#display_points: Place Eugène Aulnette, Rennes |width=450|zoom=14}}
+
{{#display_points: 48.128912, -1.698830 |width=450|zoom=14}}
  
 
== Notes et références ==
 
== Notes et références ==

Version actuelle en date du 6 décembre 2018 à 14:06

La place vue depuis la rue Julie d'Angennes
En 2004, la place en travaux

La place Eugène Aulnette se situe dans le quartier Beauregard. Cette voie fut dénommée par délibération du Conseil municipal de la Ville de Rennes le 04 décembre 2006. Elle porte le nom d'un sculpteur breton.

Eugène Aulnette[1]

Article concernant le musée Aulnette, extrait du journal "Le Chapeau rond rouge", janvier 1977

Sculpteur

Eugène Aulnette est né le 4 Mars 1913, au Sel-de-Bretagne (35), de parents cultivateurs.

Eugène quitte l'école à treize ans pour aider ses parents à la ferme.

En 1930, il entre à l'Ecole des Beaux-Arts de Rennes.

Et en 1934, il occupe son premier emploi en tant que sculpteur d'art religieux dans une entreprise rennaise.

En 1937, il crée et réalise un chemin de croix pour l'Église de Saint-James, dans la Manche. Cette même année, il fonde l'équipe de football du Sel-de-Bretagne.

En 1938, Eugène travaille dans une fabrique de meubles à Rennes, mais lors de la seconde guerre mondiale, il est mobilisé en septembre 1939. Mais lors de la débâcle de 1940, Eugène est démobilisé et de retour au pays, il reprend son travail à la fabrique de meubles.

Le 2 Janvier 1940, Eugène Aulnette avait épousé Gabrielle Avril.

En 1942, la fabrique est détruite par un bombardement et Eugène décide de construire son propre atelier, au pignon de sa maison au Sel-de-Bretagne et interrompt toutes relations avec les milieux artistiques de la ville.

En 1945, il réalise une Vierge à l'offrande pour la commune de Cucé et en 1947, il crée un Christ roi pour les Petites Sœurs des Pauvres de Saint-Pern.

Dès 1951, Eugène se lance dans un engagement militant pour la "Celtitude", la non-violence, l'écologie, la cause tiers-mondiste…

Entre 1959 et 1961, il restaure l'église de Bonabry, à Fougères.

Entre 1963 et 1968, il sculpte deux Sainte-Anne pour les villages de la Couyère et Lassy.

En 1967 et 1969, il enseigne à l'École des Beaux-Arts de Rennes.

En 1958, au Sel-de-Bretagne, il crée le Musée des Arts et Traditions Populaires.

En 1969, il participe à l'élaboration des championnats d'Ille-et-Vilaine de lutte bretonne.

Durant toutes ces années il s'investit dans diverses activités au sein de la commune.

En 1979, Eugène reçoit le Grand prix des métiers d'Art.

Eugène Aulnette décède le 27 Septembre 1991, au Sel-de-Bretagne.

Un article lui est consacré au sein de la revue "Place Publique"[2]

Centre commercial et marché

Longtemps attendu des habitants, le centre commercial voit le jour en 2007 - 2008 sur la place. La place accueille un marché chaque mardi de 16h à 20h.[3]

Sur la carte

Chargement de la carte...

Notes et références

  1. à partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole
  2. Dans le n°25, paru pour septembre-octobre 2013 : http://www.placepublique-rennes.com/article/Eugene-Aulnette-le-sculpteur-dames-1
  3. A partir du travail de l'association Vivre à Beauregard, dans le cadre du groupe Mémoire du quartier Villejean-Beauregard