Quai Lamartine : Différence entre versions

De WikiRennes

m (ajout d'une photo)
(relecture)
Ligne 2 : Ligne 2 :
 
[[Fichier:Au_coin_quai_lamartine_et_rue_de_berlin.jpeg|300px|left|thumb|Le coin du quai Lamartine et de la ''rue de Berlin'', actuelle rue Jean-Jaurès, vers 1910]]
 
[[Fichier:Au_coin_quai_lamartine_et_rue_de_berlin.jpeg|300px|left|thumb|Le coin du quai Lamartine et de la ''rue de Berlin'', actuelle rue Jean-Jaurès, vers 1910]]
 
[[Fichier:Quai lamartine.jpg|300px|left|thumb|Même vue en novembre 2016, le tramway n'y circule plus. Tout au fond, le [[parlement de Bretagne]] (@2017 Google)]]
 
[[Fichier:Quai lamartine.jpg|300px|left|thumb|Même vue en novembre 2016, le tramway n'y circule plus. Tout au fond, le [[parlement de Bretagne]] (@2017 Google)]]
Le '''quai Lamartine''' va de la [[rue de Rohan]] à la [[rue Jean Jaurès]] et est prolongé par le [[quai Duguay-Trouin]] à l'ouest et le [[quai Chateaubriand]] à l'est. Il se trouve au centre du grand axe est-ouest traversant le centre de la ville.
+
Le '''quai Lamartine''' est la rive nord du canal traversant [[Rennes]] s'étendant entre la [[rue de Rohan]] et la [[rue Jean Jaurès]], prolongé par le [[quai Duguay-Trouin]] à l'ouest et le [[quai Chateaubriand]] à l'est. Il se trouve au centre du grand axe est-ouest routier traversant le centre de la ville.
[[Fichier:Jardins_sur_la_Vilaine_vers_1913.jpeg|300px|right|thumb|Le quai Lamartine et les nouveaux jardins en 1913; éd. A. Lamire - Rennes]]
+
[[Fichier:Jardins_sur_la_Vilaine_vers_1913.jpeg|300px|right|thumb|Le quai Lamartine et les nouveaux jardins en 1913; éd. A. Lamire - Rennes.]]
 
[[Fichier:Vilaine_couverte.png|300px|left|thumb|Des quais qui n'en sont plus car l'eau du fleuve a disparu...]]
 
[[Fichier:Vilaine_couverte.png|300px|left|thumb|Des quais qui n'en sont plus car l'eau du fleuve a disparu...]]
Construit lors du percement du canal pour la [[Vilaine]] en centre-ville, ce quai en rive nord avait reçu à son ouverture en [[1845]] le nom de ''quai d'Orléans'', au voisinage de la rue du même nom. Par délibération du 16 janvier [[1891]], le Conseil municipal lui donna le nom du grand poète et homme politique du 19e siècle. Il fut le premier quai de Rennes à ne garder de quai que le nom (le [[quai Lamennais]] et le [[quai Duguay-Trouin]] ont eux aussi été par la suite comblés, ndlr), la Vilaine ayant été couverte dans la première décennie du 20e siècle en face du [[palais du Commerce]] en construction, formant une place avec jardins, dénommée [[place de la République]]. Il marque maintenant le nord de la place de la République.
+
Construit lors du percement du canal pour la [[Vilaine]] en centre-ville, ce quai avait reçu à son ouverture en [[1845]] le nom de ''quai d'Orléans'', au voisinage de la rue du même nom. Par délibération du 16 janvier [[1891]], le Conseil municipal lui donna le nom du grand poète et homme politique du 19e siècle. Il fut le premier quai de Rennes à ne garder de quai que le nom (le [[quai Lamennais]] et le [[quai Duguay-Trouin]] ont eux aussi été par la suite comblés, ndlr), la Vilaine ayant été couverte dans la première décennie du 20e siècle en face du [[palais du Commerce]] en construction, formant une place avec jardins, dénommée [[place de la République]]. Il marque maintenant le nord de la place de la République.
 
[[Fichier:Quai_lamartine_1952.jpeg|250px|left|thumb|8 ans après la Libération, le quai Lamartine en 1952.(photo ''Ouest-France'')]]
 
[[Fichier:Quai_lamartine_1952.jpeg|250px|left|thumb|8 ans après la Libération, le quai Lamartine en 1952.(photo ''Ouest-France'')]]
 
Il est entièrement bordé d'immeubles construits au début des années cinquante, remplaçant ceux détruits ou fortement endommagés le 4 août [[1944]], au matin de la libération de Rennes lorsque les Allemands firent sauter les ponts.
 
Il est entièrement bordé d'immeubles construits au début des années cinquante, remplaçant ceux détruits ou fortement endommagés le 4 août [[1944]], au matin de la libération de Rennes lorsque les Allemands firent sauter les ponts.
[[Fichier:Bossard_bonnel.png|250px|center|thumb|Publicité murale Bossard-Bonnel subsistant en août 1944 autour des immeubles démolis ou endommagés le 4 août 1944 lorsque les ponts ont sauté]]
+
[[Fichier:Bossard_bonnel.png|250px|center|thumb|Publicité murale Bossard-Bonnel subsistant en août 1944 autour des immeubles démolis ou endommagés le 4 août 1944 lorsque les ponts ont sauté.]]
  
 
En [[2011]], ce quai a été aménagé par la Ville de Rennes en une "zone de rencontre" donnant la priorité aux piétons et vélos et limitant la vitesse des automobiles à 20 km/h.
 
En [[2011]], ce quai a été aménagé par la Ville de Rennes en une "zone de rencontre" donnant la priorité aux piétons et vélos et limitant la vitesse des automobiles à 20 km/h.

Version du 14 juillet 2017 à 19:29

Coup d'oeil dans le rétroviseur : à droite, le quai Lamartine en 1892. Un an avant il s'appelait encore quai d'Orléans. Au premier plan, le pont de Berlin, à l'emplacement de l'actuel pont Jean Jaurés
Le coin du quai Lamartine et de la rue de Berlin, actuelle rue Jean-Jaurès, vers 1910
Même vue en novembre 2016, le tramway n'y circule plus. Tout au fond, le parlement de Bretagne (@2017 Google)

Le quai Lamartine est la rive nord du canal traversant Rennes s'étendant entre la rue de Rohan et la rue Jean Jaurès, prolongé par le quai Duguay-Trouin à l'ouest et le quai Chateaubriand à l'est. Il se trouve au centre du grand axe est-ouest routier traversant le centre de la ville.

Le quai Lamartine et les nouveaux jardins en 1913; éd. A. Lamire - Rennes.
Des quais qui n'en sont plus car l'eau du fleuve a disparu...

Construit lors du percement du canal pour la Vilaine en centre-ville, ce quai avait reçu à son ouverture en 1845 le nom de quai d'Orléans, au voisinage de la rue du même nom. Par délibération du 16 janvier 1891, le Conseil municipal lui donna le nom du grand poète et homme politique du 19e siècle. Il fut le premier quai de Rennes à ne garder de quai que le nom (le quai Lamennais et le quai Duguay-Trouin ont eux aussi été par la suite comblés, ndlr), la Vilaine ayant été couverte dans la première décennie du 20e siècle en face du palais du Commerce en construction, formant une place avec jardins, dénommée place de la République. Il marque maintenant le nord de la place de la République.

8 ans après la Libération, le quai Lamartine en 1952.(photo Ouest-France)

Il est entièrement bordé d'immeubles construits au début des années cinquante, remplaçant ceux détruits ou fortement endommagés le 4 août 1944, au matin de la libération de Rennes lorsque les Allemands firent sauter les ponts.

Publicité murale Bossard-Bonnel subsistant en août 1944 autour des immeubles démolis ou endommagés le 4 août 1944 lorsque les ponts ont sauté.

En 2011, ce quai a été aménagé par la Ville de Rennes en une "zone de rencontre" donnant la priorité aux piétons et vélos et limitant la vitesse des automobiles à 20 km/h.






Liens internes


Sur la carte

Chargement de la carte...


Galerie cartes postales