Régiments rennais participant à la Première guerre Mondiale

De WikiRennes


Les Rennais et plus généralement des Bretons ont défendu la France, souvent en y perdant la vie, lors de la Première Guerre mondiale, notamment en ayant été incorporés à des régiments emblématiques de la ville de Rennes, celle-ci ayant donné leur nom à des rues ou places telle que l'avenue du 41ème Régiment d'Infanterie[1], le 41e régiment d'infanterie, caserné au Palais Saint-Georges, les 7e, 10e et 50e régiments d'artillerie, le 13e régiment de hussards, auquel on peut ajouter le 10e bataillon du génie tous dépendant du 10e corps d'armée dont le siège était rue de Corbin et qui couvrait l'Ille-et-Vilaine, les Côtes du Nord et la Manche, et la 16e brigade de dragons.

L'ouvrage collectif Hommes et femmes d'Ille-et-Vilaine dans la Grande Guerre publié en 2014 apporte des éclairages variés et détaillés sur ces régiments (et d'autres du département), leurs vies et combats, ceux qui y ont pris part.

Lien interne

  1. Août 1914, Rennes entre en guerre