Résultats des matches de football, rue du Pré- Botté, un dimanche après-midi des années 50 : Différence entre versions

De WikiRennes
m
 
(4 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{citation |texte=Des dizaines et des dizaines de personnes stationnent [[rue du Pré Botté]], ce dimanche devant l'entrée d'[[Ouest-France]], vers 17 h 30. Elles se sont hâtées de la [[route de Lorient]], le long du Mail puis des quais, doublées par des trams et des cars bondés. D'autres ont préféré s'arrêter dans les cafés pour boire un bock ou une bolée, en fait pour la TSF. Ceux qui sont restés chez eux à l'écoute de Georges Briquet, à la fin de son émission "Sport et Musique", savent déjà.
+
{{citation |texte=Des dizaines et des dizaines de personnes stationnent [[rue du Pré Botté]], ce dimanche devant l'entrée d'[[Ouest-France]], vers 17 h 30. Elles se sont hâtées de la [[route de Lorient]], le long du Mail <ref>[[Mail François Mitterrand]]</ref>puis des quais, doublées par des trams et des cars bondés. D'autres ont préféré s'arrêter dans les cafés pour boire un bock ou une bolée, en fait pour la TSF. Ceux qui sont restés chez eux à l'écoute de {{w| Georges Briquet}}, à la fin de son émission "Sport et Musique", savent déjà.
  
Devant la coupole du quotidien régional, ils sont maintenant deux cents à trois cents, débordant sur la rue qui attendent en commentant la victoire du [[Stade rennais]] à laquelle ils ont assisté, debout dans les gradins du "parc des sports". Avant la rencontre et à la mi-temps les haut-parleurs ont diffusé les réclames ( Mayola-Mayola... un disque s'achète chez Racine...). Du banc de touche, on a vu [[Henri Guérin]], l'entraîneur aux cheveux noirs et [[Jean-Louis Fromont]], le masseur à la calvitie avancée, suivre tous les gestes de leurs poulains.  Comme Combot et Grumelon il y a peu, ceux-ci ont fait merveille et les "Y-est !" ont salué les  deux tirs victorieux.
+
Devant la coupole du quotidien régional, ils sont maintenant deux cents à trois cents, débordant sur la rue qui attendent en commentant la victoire du [[Stade rennais]] à laquelle ils ont assisté, debout dans les gradins du "parc des sports". Avant la rencontre et à la mi-temps les haut-parleurs ont diffusé les réclames ( Mayola-Mayola... un disque s'achète chez Racine...). Du banc de touche, on a vu Henri Guérin <ref> {{w|Henri Guérin (football)}}</ref>, l'entraîneur aux cheveux noirs et [[Jean-Louis Fromont]], le masseur à la calvitie avancée, suivre tous les gestes de leurs poulains.  Comme Combot et Grumelon il y a peu, ceux-ci ont fait merveille et les "Y-est !" ont salué les  deux tirs victorieux.
  
Les commentaires vont bon train, avec moult supputations sur le classement du Stade en fonction des autres résultats que l'on attend, un oeil vers le panneau blanc avec ses colonnes des rencontres du jour, vierges de chiffres, hormis deux, les plus importants :  2 à 0 en faveur de Rennes. Enfin, un ah de satisfaction monte. Là-haut,  une main vient de faire tourner le panneau et une longue minute plus tard, elle le remet en place, complété de chiffres noirs. "Voyons... Racing 3 Reims 3, donc le Stade rennais gagne deux places... -  Ah bon, vous êtes sûr ? Mais, dimanche prochain, ils jouent à la Cavée verte, au Havre. Ce sera dur..." Et peu à peu les gens quittent le lieu et rentrent chez eux où ils reprendront les résultats en écoutant leur poste. |auteur=[[Utilisateur:Stephanus|Stephanus]]
+
Les commentaires vont bon train, avec moult supputations sur le classement du Stade en fonction des autres résultats que l'on attend, un oeil vers le panneau blanc avec ses colonnes des rencontres du jour, vierges de chiffres, hormis deux, les plus importants :  2 à 0 en faveur de Rennes. Enfin, un ah de satisfaction monte. Là-haut,  une main vient de faire tourner le panneau et une longue minute plus tard, elle le remet en place, complété de chiffres noirs. "Voyons... Racing 3 Reims 3, donc le Stade rennais gagne deux places... -  Ah bon, vous êtes sûr ? Mais, dimanche prochain, ils jouent à la Cavée verte,<ref>{{w|stade de la Cavée verte}}</ref> au Havre. Ce sera dur..." Et peu à peu les gens quittent le lieu et rentrent chez eux où ils reprendront les résultats en écoutant leur poste. |auteur=[[Utilisateur:Stephanus|Stephanus]]
 
  |qualite= |origine= |collecteur= |date= }}
 
  |qualite= |origine= |collecteur= |date= }}
  

Version actuelle datée du 10 février 2019 à 10:51

« Des dizaines et des dizaines de personnes stationnent rue du Pré Botté, ce dimanche devant l'entrée d'Ouest-France, vers 17 h 30. Elles se sont hâtées de la route de Lorient, le long du Mail [1]puis des quais, doublées par des trams et des cars bondés. D'autres ont préféré s'arrêter dans les cafés pour boire un bock ou une bolée, en fait pour la TSF. Ceux qui sont restés chez eux à l'écoute de Georges Briquet Wikipedia-logo-v2.svg, à la fin de son émission "Sport et Musique", savent déjà.

Devant la coupole du quotidien régional, ils sont maintenant deux cents à trois cents, débordant sur la rue qui attendent en commentant la victoire du Stade rennais à laquelle ils ont assisté, debout dans les gradins du "parc des sports". Avant la rencontre et à la mi-temps les haut-parleurs ont diffusé les réclames ( Mayola-Mayola... un disque s'achète chez Racine...). Du banc de touche, on a vu Henri Guérin [2], l'entraîneur aux cheveux noirs et Jean-Louis Fromont, le masseur à la calvitie avancée, suivre tous les gestes de leurs poulains. Comme Combot et Grumelon il y a peu, ceux-ci ont fait merveille et les "Y-est !" ont salué les deux tirs victorieux.

Les commentaires vont bon train, avec moult supputations sur le classement du Stade en fonction des autres résultats que l'on attend, un oeil vers le panneau blanc avec ses colonnes des rencontres du jour, vierges de chiffres, hormis deux, les plus importants : 2 à 0 en faveur de Rennes. Enfin, un ah de satisfaction monte. Là-haut, une main vient de faire tourner le panneau et une longue minute plus tard, elle le remet en place, complété de chiffres noirs. "Voyons... Racing 3 Reims 3, donc le Stade rennais gagne deux places... - Ah bon, vous êtes sûr ? Mais, dimanche prochain, ils jouent à la Cavée verte,[3] au Havre. Ce sera dur..." Et peu à peu les gens quittent le lieu et rentrent chez eux où ils reprendront les résultats en écoutant leur poste. »

Stephanuslicence

  • Mail François Mitterrand
  • Henri Guérin (football) Wikipedia-logo-v2.svg
  • stade de la Cavée verte Wikipedia-logo-v2.svg