Rennes vue du présidial

De WikiRennes

Cet article est un tableau des rues et lieux de Rennes ainsi qu'ils apparaissent dans certaines affaires criminelles jugées par le présidial de Rennes au 18e siècle (sous-série 2B). Les professions indiquées sont celles des victimes, parfois des inculpés, demeurant dans la rue concernée. Les nombres correspondent approximativement au nombre d'affaires où l'odonyme apparaît, souvent comme domicile, parfois comme lieu des faits. Une analyse approfondie des dossiers aurait naturellement donné des chiffres différents, plus élevés, notamment si les témoignages avaient été lus de ce point de vue.

Rues

  • Rue Basse : 13. (filandière - libraire - botteleur de foin - cordonnier - blanchisseuses - buandiers - jardinier).
  • Rue Baudrairie ou "rue de la Baudrairie" : 16 + 3. (Information en août 1762 concernant un nouveau-né trouvé mort sous le portail de l'hôtel Fournier, rue Baudrairie, à Rennes, hôtel relevant de la seigneurie de la Prévallaye. 2B 1060. Information en juin 1764 concernant le vol commis la nuit du 17 juin dernier dans le bureau de Jacques Antoine Mesnard, 52 ans, receveur général de la ferme du tabac, rue Baudrairie, à Rennes. 2B 1062. - Un marchand cartier en 1771 - un carleur en 1775).
    • Rue de la Basse Baudrairie ou rue Basse Baudrairie : 2 + 5. (Octobre 1658 - Rue Basse Baudrairie (1714 - un marchand horlogeur en 1742 - un tanneur et corroyeur en 1772) - une buandière en 1778 - procureur au présidial en 1779).
    • La Haute Baudrairie : 1. Information en octobre 1704 concernant l'agression de Julien Leregner, fils de Jacques (avocat au parlement), au milieu de la Haute Baudrairie... par un garçon tailleur, un garçon cordonnier, "et autres vagabons espris de vin". 2B 1037.
    • La Basse Baudrairie : 2. 1711, Pierre Sureau, fourbisseur d'épée, près la basse Baudrairie - 2B 1039.
  • Rue de Beaumont : 9. (portefaix - blanchisseuse - Julien Binois, 34 ans, mari de Jeanne Durand, portefais au pâtis de la rue de Beaumont - brodeuse - tisserand - marchand forain).
  • Rue de Bourbon : 6. (étudiants en droit - Vol au bureau des saisies réelles dans cette rue en 1774 - Le Sieur Delage, contrôleur à la direction du bureau de la poste aux lettres de Rennes, demeurant rue de Bourbon en 1785).
  • Rue du Champ Dolent : 5. (bouchers - boucher de carême - terrasseur - jardinier).
    • Rue du Champdolant ou Champ Dolant : 8. (maître cordonnier - charretier - blanchisseuse - marchand amidonnier - bouchers - tanneurs - marchande de denrées).
    • Le Champ Dolant ou Champ Dolent : 2.
    • le pont de Champ Dolant : 1.
  • Rue des Changes : 1.
  • Rue Corbin : 3.
  • Rue de la Cordonnerie : 4. (Juillet 1682 - René Aussant, 36 ans, notaire royal, rue de la Cordonnerie - 2B 1036) - une marchande gantière et un commis au greffe du présidial en 1712 - maître cordonnier en 1731 - sergent en 1714).
  • Rue au Duc : 5. (commis de la ferme du tabac - filandière - deux terrasseurs - cordonnier).
  • Rue Duguesclin : 4. (marchand - bijoutière).
  • Rue du Four-du-Chapitre : 4. Hôtel de Blossac (maître menuisier - clerc - colporteur).
  • Rue de la Grippe : 6. (terrasseur - tisserand - chapelier - couvreur - marchand de chevaux - maçon).
  • Rue Haute : 135. (marchand de fil et de chevaux - compagnon charpentier - marchand de sabots et débitant - faiseuse de bonnets - fileuse de soie - buandière - teinturier et garçon jardinier - marchande de chansons - portefaix et décrotteur - couvreurs - vendeur de balais - marchande de vieux bas et de vieux souliers - marchande bijoutière - faiseur de peignes - commis au greffe criminel du présidial - faiseur de balais de genets, etc.).
  • Rue Hue : 27. (jardinier et charbonnier - marchand tarvernier - syndic des médecins du collège de Rennes - marchands - garçon boulanger - laboureur - tisserand - domestiques jardiniers - cordonnier - tailleur et marchand de toiles - blanchisseuse - avocat et procureur au parlement - sergent audiencier au présidial, etc.).
  • Rue de l'Isle : 9. (scieur de long - couvreur - terrasseur - matelot - boulangère).
  • Rue des Juifs : 1. (Interrogatoire le 18 décembre 1762 de Mathurin Leclerc, 17 ans, né à Rieux, domestique, rue des Juifs, à Rennes, pour vol chez François Cadiou, aubergiste au Lyon d'or, rue de Toussaint. - 2B 1060).
  • rue d'Orléans : 21. (Information en avril 1756 concernant un vol commis chez Louis Leguiader, dit Cadet, cordonnier dans une baraque, rue d'Orléans : ... une baraque située rue d'Orléans, autrement rue Feydeau, quoyque ce soit devant la place royalle au environs et à l'opposite de la maison de ville... - 2B 1048).
  • Rue de la Parcheminerie : 58. (marchand de petite boisson - cardeur de laine - terrasseur - porteur de chaise - blanchisseuse - couvreur - portefaix - tanneur - teinturier - serveur de maçon - tailleur pour la campagne - blanconnier - savetier - revendeuse - faiseur de galettes - 1189 - raccommodant les soufflets et la fayence - encaveur - moulinière, etc.).
  • Rue de Pezée : 8. (avocat du roi au présidial - confiseur ou marchand de mode - confiseur et épicier - commis au bureau de la commission intermédiaire des états de Bretagne - marchand - boulanger).
  • Rue de la Poissonnerie : 11. (poissonnières - cordonnier - couvreur - marchande - sargere - chapelier).
  • Rue de la Poulaillerie : 9. (1777 - Marie Pilvesse, 46 ans, veuve de François Aubry, marchande de gibier, rue de la Fracasière "actuellement rue de la Poulaillerie") - fermier des greffes de la vicomté et marquisat d'Epinais - procureur au présidial - ravaudeuse - fondeur de cloches - maître cordonnier - maître perruquier).
  • rue des Petites-Hannes : 1. (Juillet 1714 - Perrine Cordière, ravaudeuse de bas, rue des Petites Hannes près le pré Botté - 2B 1040).
  • Rue des Presses : 1. (Information en juillet 1695 concernant Marie de Ravenel, femme de Gabriel Chupeau, Sieur des Longrais, rue des Presses, pour les coups donnés à son mari, aidée d'une servante et amante, le 20 juillet dernier, les parties mariées depuis le 15 février, elle le croyant riche et non chargé de dix mille livres de dettes. - 2B 1036).
  • Rue du Printemps-des-Jours : en 1779, au bas de la rue de la Magdeleine ... rue qui va du Colombier à la croix de la Mission de Toussaint - 2B 1156.
  • Rue de la Psalette : 2. (chanoine - bureau des marchands).
  • Rue du Puits du Mesnil : 1. (Septembre 1713 - Jeanne Detaut, 27 ans, veuve Tardivel, marchand droguiste, rue du Puits du Mesnil - 2B 1040).
  • Rue de la Quintaine : 1.
  • Rue Reverdiais : 33. (maître perruquier - blanchisseuse - bourrelier - portefaix - couvreur - employé des fermes du tabac - charcutier - matelots - employés de la messagerie de Paris - comédienne et femme du monde - cordonnier, etc.)
  • Rue Saint-Benoît : 34. (crieuses - gardienne de malades - loueur de chevaux - garçon cordonnier - carleurs - couturiers - matelot - cureur de privées (!) - charpentier - savetier - servant de maçons - crieuse de vieux bas et souliers - porteur - soldats miliciens, etc.)
  • Rue Saint-Dominique : 21. (marchand cloutier - cordonniers - tailleurs - avocat au parlement - tisserand - marchand de galettes - fripière - marchands - revendeuse - porteur de chaise - menuisier - fraudeur, etc.).
  • Rue Saint-Georges : 15. (chirurgien - étudiant en rhétorique - négociants - tailleuse pour femmes - marchand de toiles - maître de billard - tailleur - marchand de vin - confiseur).
  • Rue Saint-Germain : 50. (porteuses d'eau - vendeur d'almanachs - colporteur - blanchisseuse - soldats - maçon et porteur de chaise - garçon d'écurie et de porte - faiseuse de bonnets - herbière - porteurs d'eau - tricoteuses - carleur - maître à danser - teinturiers - boulangers - charcutier, etc.).
  • Rue Saint-Louis : 15. (marchand de denrées - suisserie du grand séminaire - portefaix).
    • Rue Neuve Saint Louis : 1. (Information en août 1695 concernant François de La Noë, fils aîné de Pierre, Sieur de Coaspeur, élève des Jésuites, pour les coups donnés à Etienne Ledot, Sieur des Rochettes, procureur au présidial, rue Neuve Saint Louis, au début de la représentation d'une tragédie dans la cour du collège. 2B 1036).
  • Rue Saint-Melaine : 28. (cordonniers - premier huissier des eaux bois et forêts de Rennes - gardienne de malades - mendiant - terrasseurs - jardinière - blanchisseuse - jardinier - tisserand - maître perruquier).
    • 2B 1054 : Interrogatoire le 27 mars 1760 de Joseph Parmantier, 26 ans, soldat du régiment de Penthièvre, et de Jean Pierre Geanno, 23 ans, soldat du régiment de Penthièvre, pour le meurtre de François Querard, né à Vernon (évêché d'Evreux), soldat du régiment de Penthièvre, mort rue Saint Melaine, s'étant rebellé contre la patrouille chargée d'arrêter les soldats trouvés dans la rue à la suite d'une plainte pour tapage, Michel Noël, 38 ans, devant se résoudre à lâcher un coup de fusil sur la victime.
    • 2B 1062 : Information en juin 1764 concernant le nommé Feveille, maître cordonnier rue Saint Melaine, pour les coups donnés le 8 juin dernier, dans la rue Saint Melaine, à Gilles Marie Morin, 13 ans, fils de Joseph et de Perrine Danot, près de la douve de la Visitation, pour avoir fait tomber sa fille.
    • 2B 1071 : Information en juillet 1768 concernant la mort de Louis Prieur, fils de Jean, rue Saint Melaine, atteint par une boule en jouant dans la cour de Saint Melaine, le samedi 9 juillet.
  • Rue Saint-Michel : 17. (maître menuisier - clerc - marchand lardier - portefaix - receveur des fouages - inspecteur des fermes des devoirs - soldat - colporteur - négociant - blanchisseuse - cordonnier, etc.).
    • Grande rue Saint-Michel : 2. (1710 - Ambroise Macé, maîtresse patissière, Grande Rue Saint Michel. - 1715).
  • Rue Saint-Thomas : 35. (marchande lardière - cordonnier - porteur - décrotteur - tisserand - lingère - terrasseur - marchand - maître à danser - marchande d'échaudés et brocheuse - gardienne - maître tailleur - fille de joie - couvreur - porteur et maçon - maître paignard - carleur - couvreur - marchande de cheveux - peintre de toiles en façon d'indienne - sage femme - etc.).
  • Rue de Toulouse : 11. (marchands orfèvres - potière d'étain - commis aux devoirs - lingère - avocat au parlement).
  • Rue de Toussaint : 9. (aubergiste - fripier - relieur - marchandes - bijoutier - colporteur).
  • Rue Tristin ou rue Trichetin (1708) : 5.
  • Rue Vasselot : 110. (crieuse de vieux chapeaux - épicière - moulinière - maître corroyeur - archer des hôpitaux - huissier - cordonnier - lingère - terrasseur - tailleur de pierre - charretier - porteur d'eau - fille de joie - laveuse de buée - vendeuse de pain, viande et soupe - sabotier, etc.).
  • Rue Volvire : 3. (avocat).

Faubourgs

Faubourg de la Magdelaine

  • Faubourg de la Madeleine : 6. (boulanger - cordonnier - charpentier).
    • Rue du Faubourg de la Madeleine : 1.
  • Rue de la Madeleine : 38. (jardiniers - cordonnier - blanchisseuses - couvreur - tailleur - boulangers - cabaretier - tailleuses - menuisiers - manoeuvre - jardinières - marchand - contrebandier - marchands forains - maçon et contrebandier - marchande de mouchoirs et de dentelle - porteur).
    • Le 18 juillet 1753, sept habitants de la rue s'accordent pour dire que Pierre Lodé, déchargeant des fagots dans la cour de la Teillays avis le champ de foire qui est au près la rue de la Magdelaine, après avoir été accusé de fraude par le fermier de l'octroi voisin (René Benist Miette) disant B. te voilà en fraude, tu payeras l'amende de cinq cents livres ! a été frappé d'une gifle ou d'un coup de poing à l'estomac quand il voulut l'empêcher d'emmener son cheval, jetant au passage le reste de fagots dans la rue. 2B 474 (procès civils).
    • La Croix Robert : 2 (1736 - Marie Gerard, 38 ans, femme de Claude Braud, débitant à la Croix Robert, rue de la Magdelaine, à Saint Jacques de la Lande - 2B 1045.) - Un maître boulanger, voisin en 1748.
    • assemblée de la Madeleine en 1787.

Faubourg Leveque

  • Rue du Faubourg Levêque : 44. (cordonnier carleur - maçon et horloger - porteurs - porte-chaise - marchand - boulanger - perruquier - terrasseur - épicière - fabricant de chapeaux - marchande - rémouleur - marchand de grains - tisserand - marchand de draps et soies - couvreurs - tourneurs - maçons - taillandiers - etc.).
  • Rue de la Perrière du faubourg Levêque : 8. (laboureur - journaliers - marchande de denrées - tisserand).
  • Couvent de Saint-Cyr :
    • 2B 1036 : Information en novembre 1694 concernant un meurtre commis dans le grand chemin, près de Saint Cyr, d'un homme atteint d'un coup de fusil tiré par deux individus, portant des uniformes.
    • 2B 1072 : Information en février 1769 concernant le cadavre d'un enfant nouveau-né, trouvé par la femme de Jacques Appert, travaillant à la perrière de Saint Cyr, dans un champ de la métairie de Saint Cyr, près du monastère de Saint Cyr, à Rennes.
    • 2B 1096 : Information en juin 1774 concernant un vol d'argent chez Louis Cormier, 40 ans, jardinier des religieuses de Saint Cyr, en juin 1774.
    • 2B 1096 : Information en juin 1774 concernant un vol chez Gilles Deleuche, mari de Guillemette Bertier, à la métairie de Saint Cyr, à Rennes.
    • 2B 1098 : Vols chez Julien François Saquet, 44 ans, prêtre directeur de Saint Cyr, la nuit de Noël 1774.
    • 2B 1022 : Information en juillet 1781 concernant une tête en décomposition trouvée dans les broussailles dans une petite ruelle qui est entre le jardin de la maison de Saint Cyr du Sieur de Begasson et un champ de Maitre Morin de la Longuinière.
    • 2B 1031 : Information en mars 1787 concernant l'évasion de Marie Garel, dite Soeur Saint Pierre, soeur professe de la maison de Redon, du couvent de Saint Cyr.
    • 2B 1035 : Vol de vêtements et serviettes la nuit du 29 avril 1790 au préjudice de Jean Fouquet, marchand à Rennes, dans la maison de son jardin situé près le chemin qui conduit de Rennes aux prairies dependantes du prieuré de Saint Cyr (ailleurs : situé près la rue du Faubourg Levêque).

Faubourg Saint-Hélier

  • Rue Saint-Hélier : 42. (terrasseur - boulanger - couvreur et tisserand - faiseur de haguins - couvreurs - marchands forains - cordonniers - porteur de chaise - blanchisseuses - marchande de lait - portefaix - tisserands - procureur au présidial - maçons - marchand fripier - jardiniers).

Remparts et portes

  • Tour d'Apigné : 2. (1770 - vol de fil chez Ambroise Loizon, 74 ans, veuve de Jean Corbin (teinturier), dans la tour d'Apigné, rue de la Poissonnerie - 2B 1247.
  • Tour de Champ Dolent[1] (ou du Champ Dolant) : 4. (1756 - vol chez Claudine Gaultier, blanchisseuse, tour du Champ Dolent : ... la nuit dernière, on a enfoncé la porte d'entrée de la tour de Champdolent, du costé de la riviere, et qu'on y a entré et vollé huit fais de hardes à la Nepveu, buandière, et que, pour y parvenir, on s'est servy du batteau de l'exécuteur criminel.... - 2B 1049. Pierre Piedevache, 22 ans, garçon boucher, tour du Champ Dolant - 2B 1154 (dégradation des murs de la ville de Rennes et vente des pierres).).
  • Rue aux Foulons : 14. (arquebusier - procureur du roi - procureur au parlement, etc.).
    • Pont aux Foulons, rue du Pont-aux-Foulons : 4. (perruquier - revendeuse - marchand orfèvre - marchand fripier - imprimeur - poulailler - chirurgien navigant).
    • Porte aux Foulons : 7. Hôtel de Trianon - (chaudronnier - marchande).
  • Porte de la tour Lebat : 1.
    • Tour Lebal ou Lebat : Mai 1760, un enfant nouveau-né est trouvé mort dans les douves entre les portes Saint Georges et la Tour le Bal. 2B 1054.
  • Porte Saint-François ou portes Saint-François : 7 + 1. (1723 - 1726 - 1776 - 1787).
    • Petite rue Saint-François : 1. (1714 - René Enguehard, 30 ans, mari de Julienne Copplot (inculpée), Petite rue Saint François - 2B 1401) - Julien Boutmy, 50 ans, marchand fruitier, rue Saint Thomas : "... dans le commencement du mois d'avril dernier allant comme à son ordinaire pour vendre du fruit au portail de la maison des Cordelliers, rue Saint François de cette ville, aux cinq à six heures du matin...". 2B 1252).
  • Saint-Georges : 1770 - vol chez le Sieur Lenoir, distributeur des poudres, sur le mur Saint Georges près de la tour servant de magasin aux poudres - 2B 1073. 1771 - vol d'effets séchant près du mur qui regne près la tour Lebail, à Rennes, le 2 mars dernier, vu qu'il avait beaucoup fain", "sa mère lui ayant refusé quelque chose pour manger avec son pain, il etait en renard et passant sur le mur de la tour le Bat.... - 2B 1249. 1774 - Quatre évadés sont retenus au bloc dans une des chambres basses des prisons de la tour Lebal. - 2B 1134.
    • Porte Saint-Georges ou portes Saint-Georges : 2 + 2.
      • Information en mars 1764 concernant la mort de Michel Leveau, 19 ans, après avoir regardé jouer au billard, au jeu que tient Pierre Nogues à la porte Saint Georges. - 2B 1062.
      • Information en avril 1759 concernant le meurtre de Jean Guitton, sergent au régiment de Bourbon, mort à l'Hôtel Dieu[2], des blessures reçus dans son combat avec un dragon du régiment d'Aubigny, le 20 avril, près de l'escalier qui descend de la promenade de la Motte aux portes Saint Georges. - 2B 1052.
  • Porte Saint-Michel ou portes Saint-Michel : 9 + 8.
    • 1770 vol chez François Tinard, boulanger, sous la porte Saint Michel. - 2B 1073.
    • Interrogatoire le 10 déc. 1688 de Jean Robert, 32 ans, sergent royal au présidial, entre les portes Saint Michel, pour "commerce scandaleux" avec Vincente Brochard, fille de Jean, et avoir donné de l'argent à un mendiant pour qu'il se déclare père de l'enfant qui serait né de ce commerce. - 2B 1036.
    • 1773 - Pierre Laferté, 29 ans, né à Fougères, fils de Pierre et de Marie Rehard?, manoeuvre, demeure entre les portes Saint Michel. - 2B 1093.
    • 1776 - vols commis chez Nicolas Baron, marchand entre les portes Saint Michel. 2B 1123.
    • Prisons...
      • Information du 3 novembre 1789 au sujet de la révolte aux prisons de la porte Saint-Michel le dimanche précédent vers 23 heures, plus du trouble causé par certains des neuf detenus de la chambre appelée la Carrée[3], l'un disant qu'ils avaient bu 32 pots de cidre principalement dans l'après-midi : Marc Guerin, non émeutier, est tué lors de l'assaut de la milice nationale, deux autres sont atteints des mêmes coups de feu tirés par l'ouverture ou en dessous de la porte.
      • Procès verbal du 4 novembre 1789 du bris des prisons de Rennes, les prisonniers détenus dans les prisons près de la porte Saint Michel s'étant révoltés, savoir un enfoncement dans la chambre nommée le Lansquenet et dans la basse fosse sous ladite chambre, la visite est reportée en raison du danger de la faire avec des flambeaux, les chambres étant remplies de bois et de paille. - 2B 1033.
      • Le 12 mars 1790, évasion de deux femmes des prisons de la Porte Saint-Michel, à Rennes : Marie Robin et Anne Cararo, veuve Renaut. - 2B 1034.
      • Vol début décembre 1754 chez Guy Lohier tenant une cantine d'eau de vie sous la porte Saint Michel ... plusieurs paires de pantoufles de paille garnies de peau dont ledit Lohier fait commerce ... Ils prirent le tronc des prisoniers dont il est gardiataire la nuit.

Places, marchés et foires

  • Place du Palais : 20. (marchande de poteries...)
    • 2B 1042 : Information en juillet 1720 concernant Denis Lestang, pour les coups portés à Guillaume Maugendre, rue Derval, à Rennes, sur la place du Palais le jeudi 4, la victime ne pouvant s'alimenter qu'au moyen d'un biberon.
    • 2B 1045 : Interrogatoire le 8 mars 1734 de Gillonne Delamotte, fille de Louis (homme d'affaires chez le comte de Moron) et d'Anne Goulin, veuve, pour grossesse non déclarée (interrogée chez Marie Bourget, sage-femme, place Sainte-Anne) : Repond que le pere de l'enfant qu'elle a accouché de ce matin est un inconnu qu'elle trouva, il y a environ neuf mois, sur la place du Palais ; qu'elle interrogée n'avait mangé il y avait trois jours ; que ledit inconnu l'emmena avec luy dans une maison au pres de Saint Sauveur et luy donna à manger et la connult charnellement sur un lit ... cinq fois dans la même nuit... Repond que ledit inconnu ne luy a rien donné qu'à souppé ; qu'au surplus ledit inconnu luy promit de luy payer son louage ; que cependant il n'en a rien fait ; qu'elle ne l'a jamais vu depuis..
    • 2B 1045 : Information en mars 1742 concernant un vol commis chez Joseph Vatar, 59 ans, libraire et imprimeur, place du Palais.
    • 2B 1060 : Information en août 1762 concernant les coups donnés à Françoise Letan, tailleuse pour femmes, rue Saint-Georges, par deux jeunes gens le 22 juillet dernier, sur la place du Palais, près du "cheval de bronze" ou "statue équestre".
    • 2B 1245 : Interrogatoire le 25 juillet 1769 de Julien Clersein, 25 ans, né à La Bazouge du Désert, portefaix rue Saint Benoît (actuelle rue au Duc, ndlr), pour vol de mouchoirs dans la poche de particuliers, sur la place du Palais, le 15 juillet, jour de la rentrée du parlement.
    • 2B 1080 : Interrogatoire de quatre Rennais et de deux Nantais concernant le vol commis chez Pierre Letailleur, marchand bijoutier, au coin de la place du Palais et de la Place Neuve, la nuit du 14 septembre 1771.
    • 2B 1102 : Interrogatoire le 23 mai 1775 de Pierre Petit, 22 ans, Sieur de Maison, écuyer, rue Raillier, à Rennes ; de Ange François Pierre Loysel, 19 ans, avocat au parlement, place du Pré Botté, à Rennes ; de Joachim Guinot de la Bouexière, fils du sénéchal de Saint Méen et de Marie Macé (selon l'arrangement avec le blessé), à Saint Méen ; de ? Garnier, chevalier de la Ville es Brée, son frère à Grabusson, à Montauban, pour les excès commis envers François Turcas, dit Saint André, 55 ans, externe pour le service de la patrouille, la nuit du 27 avril 1775, étant avec la septième escouade sur la place du Palais.
    • 2B 1172 : Plainte du 18 juin 1781 de Jean Marie Thomas Filly, avocat au parlement, pour menaces et coups, place du Palais, contre le Sieur Gourry de Terre Neuve, fils.
    • 2B 1191 : Interrogatoire en 1785 de Pierre Eon, 36 ans, à Rennes, pour manque de respect au major du corps de garde, à Rennes, et de Joachim Lefeuvre, 40 ans, sellier près de l'église Saint Aubin, connu pour avoir frappé le Sieur Sevestre, place du Palais, il y a quelques années.
    • 2B 1199 : Interrogatoire en 1787 de Joseph François Gedouin, 43 ans, marchand revendeur, place du Palais, pour les injures proférées contre Maître Joseph Bigarré, huissier et marchand, ledit Gedouin ayant de son côté déposé une plainte pour les coups donnés dans sa porte et les menaces qu'il a reçues à cette occasion.
    • 2B 1213 : Information en 1789 au sujet d'injures imputées au Sieur Chef du Bois, prêtre : quelques dépositions confuses évoquant le greffe de la maîtrise des eaux, bois et forêts, place du Palais.
    • 2B 1035 : Procès-verbal de l'effraction d'une mansarde de l'hôtel de Brignac, place du Palais, appartenant au Sieur Destulays, le 19 juillet 1790.
  • Beaumont : près les champs de Beaumont - quartier de la Grippe - fossé ou rivière avis le champ de foire de Beaumont
    • 2B 1068 : Interrogatoire le 24 avril 1767 de Gilles Geffroy, 19 ans, soldat milicien, et de Marc Mehue, 18 ans, né à Noyal sous Lamballe, garçon d'écurie et de porte, rue Saint Germain, pour vol de 40 louis d'or à Guy Esnos, 71 ans, fermier de la métairie de la Riauté, à Thorigné, à la foire de Saint Georges, se tenant près des champs de Beaumont, le 23 avril dernier.
    • 2B 1071 : Information en décembre 1768 concernant la mort du Sieur Lemaigre, commis au greffe garde sac du parlement, trouvé noyé dans la perrière du Grand Beaumont.
    • 2B 1084 : Information en juillet 1772 concernant le mort de Pierre Dublot, boucher, rue du Champdolant, trouvé noyé dans la perrière du Guillier ou du Grand Beaumon.
    • 2B 1105 : Ils rodaient tantost dans les champs de Beaumont, la lande de la Courouse et derrière le Tabort.
    • 2B 1347 : Interrogatoire le 7 mars 1780 de Louis Chevalier, 25 ans, couvreur, à Saint Georges de Reintembault, pour vol d'argent appartenant à écuyer François Rahier, de Gévezé, à la foire de Beaumont.
    • 2B 1028 : Julienne Perrin, veuve de Noël Brione, batellier et elle conductrice d'anes, demeurant rue et paroisse Saint Hellier, agée de soixante dix huit ans ... le dimanche 24 de ce mois [juillet 1785] environ les cinq heures du matin, ayant été conduire ses anes dans les champs de Beaumont, elle apperçut deux particuliers... près la fontaine... se retirèrent dans la perriere...
    • 2B 1192 : Interrogatoire le 24 février 1786 de René Diguet, 49 ans, terrasseur, sans domicile fixe, "se retirant ordinairement dans la petite tour qui joint le jardin de Monsieur le premier président", interrogé pour un vol de bouteilles à Rennes, dans un champ où on élève un moulin à vent dans [ou proche] les champs de Beaumont.
    • 2B 1193 : Interrogatoire le 18 juin 1786 de Jean Marie Lucas, 32 ans, marchand mercier à Ploërmel, pour vols commis à Cossé et celui d'une bourse à une foire (foire de la Pentecôte) se tenant près les champs de Beaumont.
    • 2B 1033 : Information en janvier 1789 concernant un vol d'argenterie à Rennes : le 31 décembre 1788, ... passant au bas des champs de Beaumont, le long du canal qui conduit de cet endroit au pont de Toussaints, les nommés Metivier et Bameulle l'appellerent et lui firent voir dans l'aqueduc des champs de Beaumont, une echelle et differentes pieces d'argenterie, pièces rendues à Pierre Bertrand Hamon de Boismartin, 57 ans, gentilhomme aux états de Bretagne, à Maroué - dans le conduit neuf pratiqué pour dessecher le champ de foire.
    • 2B 1033 : Interrogatoire le 20 octobre 1789 d'Anne Eon, 19 ans, fileuse de coton, rue Derval, pour vol de toile chez Etienne Samson, 37 ans, tisserand, près l'île de Beaumont.
  • Place Saint-Michel : 2. (1769 - ... autour de l'auberge du Bout du monde, près de la place Saint Michel ... - 2B 1072).
  • Vieux-Cours[4] : 1. (Information en juillet 1734 concernant les commis des devoirs, pour les insultes, puis les coups portés à Thomasse Brion, veuve de Denis Pagnon, débitante, à Rennes, soupant avec sa soeur, Renée, au champ de foire au Vieux Cours, puis à la sortie du bureau où elle était allée se plaindre. - 2B 1045). - Une autre occurrence sans allusion à une foire.

Divers

  • Barre Saint-Just : 6. faubourg de la Barre Saint-Just (1) - (cordonnier - bourrelier - faiseur de bas au petit métier).
    • 2B 1040 : Interrogatoire le 15 octobre 1713 d'Aubin Delahaye, 16 ans, pour vol d'une selle, rue de la Reverdiais, qu'il dit lui avoir été prêtées par la meunière du moulin de Saint-Martin, pour permettre à son père de faire la chevauchée qui est due ce jour de la foire aux oignons ... à cause d'un petit bien qu'il a près la Barre Saint Just.
    • 2B 1153 : Interrogatoire le 5 octobre 1778 de François Gendron, 18 ans, marchand colporteur, à Nantes, pour vol d'argent à la foire aux oignons, dite de la Saint-François, tenue ce jour près la Barre Saint Just, (ou près les Bénédictins), le marché aux chevaux se tenant le même jour.
  • Carrefour de Toussaints : 10. (maître perruquier - épicier - marchand - marchande - porte faix - marchand bouquinier - ouvrier chapelier - Chevalier - revendeur - cordonnier).
  • Douve de la Visitation : 19. (faiseur de lardoirs - blanchisseuse - botteleur de foin - encaveur et tisserand).
  • La Poterie : village 6. (trois laboureurs).

Références

  1. Voir rue du Champ Dolent
  2. Voir rue de l'Hôtel Dieu
  3. Voir prison Saint-Michel
  4. Voir rue du Vieux Cours