Difference between revisions of "Rue Gambetta"

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
(Page créée avec « Catégorie:Voie de Rennes La rue Gambetta part du quai Châteaubriand, longe le jardin Saint-Georges et aboutit à la rue Victor-Hugo à son intersection avec le Contou… »)
 
Line 2: Line 2:
  
  
La rue Gambetta part du quai Châteaubriand, longe le jardin Saint-Georges et aboutit à la rue Victor-Hugo à son intersection avec le Contour de la Motte qui la prolonge, formant avec elle la dénivellation la plus abrupte du faible relief de la ville de Rennes. Elle a été ainsi baptisé en 1883, peu de temps après la mort, le 31 décembre 1882, de Léon Gambetta, ancien membre du gouvernement de la Défense nationale en 1870-71 et ancien président de la Chambre des députés.
+
La '''rue Gambetta''' part du [[quai Châteaubriand]], longe le [[jardin Saint-Georges]] et aboutit à la [[rue Victor Hugo]] à son intersection avec le [[Contour de la Motte]] qui la prolonge, formant avec elle la dénivellation la plus abrupte du faible relief de la ville de Rennes.  
  
Elle s'appelait précédemment ''rue des Violiers'', déformation de ''voliers'' qui, en latin au Moyen-Âge, signifiait jardins, car elle longeait les jardins du monastère de Saint-Georges. *
+
Elle a été ainsi baptisé en [[1883]], peu de temps après la mort, le 31 décembre [[1882]], de {{w|Léon Gambetta}}, ancien membre du gouvernement de la Défense nationale en 1870-71 et ancien président de la Chambre des députés.
  
 +
Elle s'appelait précédemment ''rue des Violiers'', déformation de ''voliers'' qui, en latin au Moyen-Âge, signifiait jardins, car elle longeait les jardins du monastère de Saint-Georges<ref>''Les rue de Rennes'', par Lucien Decombe, Alphonse Leroy, éditeur, 1892</ref>.
  
*  ''Les rue de Rennes'', par Lucien Decombe, Alphonse Leroy, éditeur, 1892.
+
==Notes et références==
 +
<references/>

Revision as of 14:18, 23 March 2011


La rue Gambetta part du quai Châteaubriand, longe le jardin Saint-Georges et aboutit à la rue Victor Hugo à son intersection avec le Contour de la Motte qui la prolonge, formant avec elle la dénivellation la plus abrupte du faible relief de la ville de Rennes.

Elle a été ainsi baptisé en 1883, peu de temps après la mort, le 31 décembre 1882, de Léon Gambetta Wikipedia-logo-v2.svg, ancien membre du gouvernement de la Défense nationale en 1870-71 et ancien président de la Chambre des députés.

Elle s'appelait précédemment rue des Violiers, déformation de voliers qui, en latin au Moyen-Âge, signifiait jardins, car elle longeait les jardins du monastère de Saint-Georges[1].

Notes et références

  1. Les rue de Rennes, par Lucien Decombe, Alphonse Leroy, éditeur, 1892