Rue des Fossés : Différence entre versions

De WikiRennes

m (ajout d'une photo)
m (relecture)
Ligne 6 : Ligne 6 :
 
Au sud du n° 20, se dressait la ''tour Le Bât'', aussi ''tour Le Bart'', du nom du connétable de Rennes chargé de sa construction, transformée en prison à la fin du 17e siècle, vue sa proximité du [[parlement de Bretagne]] où était en particulier jugés, en appel, tous les condamnés à mort de la province<ref>''Le Vieux Rennes'', par Paul Banéat.</ref>.
 
Au sud du n° 20, se dressait la ''tour Le Bât'', aussi ''tour Le Bart'', du nom du connétable de Rennes chargé de sa construction, transformée en prison à la fin du 17e siècle, vue sa proximité du [[parlement de Bretagne]] où était en particulier jugés, en appel, tous les condamnés à mort de la province<ref>''Le Vieux Rennes'', par Paul Banéat.</ref>.
  
Comme son nom le rappelle, elle fut établie sur une partie des fossés de la deuxième enceinte de la ville comblés avec des décombres de l' [[incendie de 1720]]. Au 19e siècle, des Rennais l'appelaient aussi ''rue de la Douve'' ou ''rue du Point du jour''<ref>''Les rues de Rennes'', par Lucien Decombes - 1892.</ref>.
+
Comme son nom le rappelle, elle fut établie sur une partie des fossés de la deuxième enceinte de la ville comblés avec des décombres de l'[[incendie de 1720]]. Au 19e siècle, des Rennais l'appelaient aussi ''rue de la Douve'' ou ''rue du Point du jour''<ref>''Les rues de Rennes'', par Lucien Decombe - 1892.</ref>.
  
 
== Sur la carte ==
 
== Sur la carte ==

Version du 12 septembre 2017 à 15:37

L'entrée de la rue des Fossés vue de l'est, avec à droite, l'hôtel de Marbeuf ou hôtel de Caradeuc.
La Rue des Fossés et la Rue Bertrand. E. Mary-Rousselière 1193. Coll. YRG et AmR 44Z1876.
Même vue en juillet 2014, la rue n'est plus pavée (@2017 Google)

La rue des Fossés est une rue du centre ville de Rennes s'étendant d'ouest en est entre l'intersection de la rue Hoche, de la rue de la Visitation et de la rue Bertrand et d'autre part la jonction de l'extrémité sud de la rue Général Maurice Guillaudot et du Contour de la Motte. A cet angle se trouve l'hôtel de Marbeuf. Elle possède quelques commerces, plus denses du côté de la rue de la Visitation qu'elle prolonge.

Au sud du n° 20, se dressait la tour Le Bât, aussi tour Le Bart, du nom du connétable de Rennes chargé de sa construction, transformée en prison à la fin du 17e siècle, vue sa proximité du parlement de Bretagne où était en particulier jugés, en appel, tous les condamnés à mort de la province[1].

Comme son nom le rappelle, elle fut établie sur une partie des fossés de la deuxième enceinte de la ville comblés avec des décombres de l'incendie de 1720. Au 19e siècle, des Rennais l'appelaient aussi rue de la Douve ou rue du Point du jour[2].

Sur la carte

Chargement de la carte...

Références

  1. Le Vieux Rennes, par Paul Banéat.
  2. Les rues de Rennes, par Lucien Decombe - 1892.