Rue des Polieux

De WikiRennes

Révision de 5 juillet 2018 à 15:13 par Manu35 (discussion | contributions) (ajout articles)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

La rue des Polieux se situe dans le quartier 3 : Bourg l'Evesque – La Touche – Moulin du Comte entre la rue Vaneau à l'ouest et le mail François Mitterrand au sud. Cette voie apparaît dans la nomenclature des voies de Rennes du 24 juillet 1923, mais son existence date d'il y a bien plus longtemps.

En effet, elle fait référence à une foire du XIIIème siècle. La Foire du Polieu a existé pendant près de cinq siècles, du 13ème siècle jusqu'à la Révolution. Le champ de Polieu où elle avait lieu existait dès 1037, entre le Mail actuel et le faubourg l'Evêque. Son nom, « Polieu », désigne « l'endroit où les tisseurs de drap et les foulons étendent à sécher les étoffes qu’ils préparent ; cette définition concorde parfaitement avec la situation des lieux, car on sait qu'il existait sur les bords de l'Ille, le long de la rue de Brest, des moulins à Foulons »[1].

On parle déjà en janvier 1480 des "champs de Pollieu entre le secteur de Bourg-l’Évêque et les premières pentes de la hauteur de Saint-Cyr"[2].


« Rue du Paullieu - Voie publique qui part de la promenade du Mail et aboutit à la rue du Manège.

L'édilité, qui n'a probablement jamais essayé de se rendre compte de cette appellation, s'obstine à écrire Paux-Lieux, ce qui ne signifie absolument rien. L'orthographe rationnelle est Pollieu ou Paullieu.

Dès le XVe siècle, il existait sur le bord de cette ruelle une assez vaste prairie dans laquelle se tenait chaque année, le lendemain de la fête de saint Pierre et de saint Paul, une foire renommée. Ce champ de foire fut baptisé par le peuple du nom de pollieu, paoullieu et paullieu, c'est-à-dire lieu où se tient la foire de saint Pol, Paoul ou Paul, comme on l'écrivait indifféremment alors. La foire elle-même s'appela, dans le langage populaire, le pollieu ou la pollieu. Elle exista pendant plus de quatre cents ans, et ne disparut qu'à l'époque de la Révolution. »

— Lucien Decombe
Origine : Notices sur les rues, ruelles, boulevards, quais, ponts, places et promenades de la ville de Rennes, Alph. Le Roy fils, 1883 (p. i-83) • Recueilli par Manu35 • 2018licence

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. http://patrimoine2rennes.monsite-orange.fr/page-5405887749a49.html
  2. Leguay Jean-Pierre, « La peur dans les villes bretonnes au XVe siècle », Histoire urbaine, 2000/2 (n° 2), p. 73-93