Square Odette Séveur

From WikiRennes
Revision as of 16:00, 26 March 2020 by Elisat (talk | contribs) (Odette Séveur)
Jump to: navigation, search

Le square Odette Séveur à été dénommé par délibération du conseil municipal du 16 février 2008. Ce square présente une aire de jeux située à l'angle de la rue Bertrand Robidou et de la rue Henri Delaborde, au sein du quartier 2 : Thabor – Saint-Hélier – Alphonse Guérin.

Il rappelle :

Odette Séveur

Animatrice d'émissions radiophoniques[1]

(19 septembre 1906, Dinan - 3 mars 2004, Rennes)

Marguerite, Odette Bouey, après avoir ses études à Dinan, rejoint Rennes pour suivre des cours de peinture à l’École des Beaux-Arts où elle rencontre son mari Pierre Séveur.

Ne se bornant pas aux tâches ménagères, Odette Séveur, en 1936, répond à une petite annonce concernant un projet d'émission sur une radio locale pour les enfants. Elle commence alors une carrière radiophonique et diffuse alors sur les antennes des histoires et des contes écrits par son mari : les aventures de Pob et Poub. Elle choisit de se faire appeler "Cousine Odette".

Pour mieux divertir, elle entreprend de former un groupe d'enfants pour chanter le générique. L'émission une fois par semaine ne dure qu'une demi-heure. Afin de captiver les auditeurs, elle lance des défis pour retenir leur attention en organisant des concours de dessin ou de textes, mais aussi en racontant des histoires sous forme de feuilleton, ils attendent donc la suite chaque jeudi.

L'émission est interrompue durant la seconde guerre mondiale et reprend après la Libération. Elle se tient en direct, dure une demi-heure tous les jeudis soirs, sous les Lices puis dans les locaux de la RDF, Radiodiffusion Française, qui va devenir ensuite l'ORTF.

Au départ le groupe d'enfants qui chantent le générique est composé seulement de quatre filles et "la troupe de Cousine Odette" va s'étoffer rapidement car, en 1946, elle organise des concours de chant dans les écoles, qui permettent la découverte de futures grandes dames de la chanson, telles Yvette Bernard-Chesnay, artiste lyrique de l'Opéra de Rennes.

Le 23 décembre 1949, est organisée la première audition publique "Matinées enfantines de Cousine Odette" et la salle du cinéma le Royal, située sur la place du Calvaire, n'est pas assez grande pour accueillir tout le monde. Cela devient bientôt le rendez-vous à ne pas manquer. En plus des concours de chant sont montés des spectacles avec un professeur de danse : Cendrillon, Blanche-Neige, La Belle au Bois Dormant, etc.

Puis, dans le cadre des "Matinées enfantines de Cousine Odette", qui a maintenant une réputation hors des frontières bretonnes, elle enregistre des émissions avec Francis Blanche, Jean Nohain, Mireille, Roger Lanzac, elle reçoit Tino Rossi et rencontre un régisseur Simon Berryer, qui deviendra, en partie grâce à elle, le comique SIM. Charles Hummel, le compositeur d'une chanson en vogue à l'époque, "Dans les plaines du Far West" interprétée par Yves Montand, lui propose des musiques pour accompagner les contes.

Odette Séveur est ensuite chargée de la cinémathèque de l'ORTF, tout en continuant à être productrice et animatrice d'émissions radiophoniques, mais cette aventure se termine avec l'arrivée de la télévision régionale à Rennes, en 1964. Elle est amenée alors à sillonner la Bretagne, à la recherche de témoignages sur des personnages célèbres, à la rencontre d'artistes, d'artisans ou de personnalités. Elle réalisera en outre l'illustration sonore des journaux télévisés entre 1964 et 1978. Également féministe sans le revendiquer, son ambition fut d'apporter de la joie, du rêve et du bonheur. Odette Séveur est décédée à Rennes, le 3 Mars 2004.

Liens internes

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. à partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole

Projet porté par Joël David Chargé d'odonymie à la Ville de Rennes

Propos mise à jour par Elisa Triquet Médiatrice numérique