Difference between revisions of "ViaSilva"

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
(Liens externes)
m (Cessonsevigne a déplacé la page Via Silva 2040 vers ViaSilva par-dessus une redirection : Mauvais nom du projet urbain)
(One intermediate revision by the same user not shown)
Line 4: Line 4:
 
400 hectares seront voués à l'urbanisation au sein d'environ 200 hectares de parcs et espaces verts. Il y est prévu 5950 logements au lieu des 13060 envisagés initialement. Un premier volet appelé ''Via Silva Ouest'' devrait être terminé en 2025 suite à l'arrivée du métro et à l'encouragement des alternatives à l'usage de la voiture ; le second est centré sur l'intégration et développement de la [[ZAC des Pierrins]]<ref>Rennes Métropole Magazine, juin-juillet 2013, p. 36.</ref>.
 
400 hectares seront voués à l'urbanisation au sein d'environ 200 hectares de parcs et espaces verts. Il y est prévu 5950 logements au lieu des 13060 envisagés initialement. Un premier volet appelé ''Via Silva Ouest'' devrait être terminé en 2025 suite à l'arrivée du métro et à l'encouragement des alternatives à l'usage de la voiture ; le second est centré sur l'intégration et développement de la [[ZAC des Pierrins]]<ref>Rennes Métropole Magazine, juin-juillet 2013, p. 36.</ref>.
  
L'urbaniste Christian Devillers est le maître d'oeuvre chargé notamment de respecter les critères et intentions honorés par le label ÉcoCité décerné au niveau national. Une [http://www.territoires-rennes.fr/fr/qui-sommes-nous/spla-viasilva ''Société publique locale d'aménagement'' (SPLA ViaSilva)] a été créée avec le même nom et a tenu sa première réunion le 22 janvier [[2013]]. Son siège est aux [[Lanthanides]] et le président est un élu communautaire de Rennes Métropole. Le président actuel est l'élu communautaire : Michel Bihan, par ailleurs maire de [[Cesson-Sévigné]]. Les premiers travaux sur le terrain sont prévus pour 2015<ref>Ouest-France des 9-10 février 2013.</ref>.
+
L'urbaniste Christian Devillers est le maître d'oeuvre chargé notamment de respecter les critères et intentions honorés par le label ÉcoCité décerné au niveau national. Une [http://www.territoires-rennes.fr/fr/qui-sommes-nous/spla-viasilva ''Société publique locale d'aménagement'' (SPLA ViaSilva)] a été créée avec le même nom et a tenu sa première réunion le 22 janvier [[2013]]. Son siège est aux [[Lanthanides]] et le président est un élu communautaire de Rennes Métropole. Le président actuel est l'élu communautaire : Albert Plouhinec, par ailleurs maire de [[Cesson-Sévigné]]. Les premiers travaux sur le terrain sont prévus pour 2015<ref>Ouest-France des 9-10 février 2013.</ref>.
 
[http://www.viasilva.fr/ ViaSilva] est un projet de développement urbain, essentiellement situé sur la commune de Cesson-Sévigné, et en partie sur Rennes et Thorigné-Fouillard.
 
[http://www.viasilva.fr/ ViaSilva] est un projet de développement urbain, essentiellement situé sur la commune de Cesson-Sévigné, et en partie sur Rennes et Thorigné-Fouillard.
 
Il s’inscrit sur du long terme et se veut progressif et évolutif.
 
Il s’inscrit sur du long terme et se veut progressif et évolutif.

Revision as of 15:36, 12 September 2019

Le projet Via Silva ([1])

Via Silva est un projet d'urbanisation lancé en 2009 sur un territoire de 570 hectares dans le secteur appelé intrarocade nord-est sur les communes de Cesson-Sévigné, Thorigné-Fouillard et Rennes. Son nom est une double allusion à la proximité de la forêt de Rennes et à la voie romaine qui y passait.

400 hectares seront voués à l'urbanisation au sein d'environ 200 hectares de parcs et espaces verts. Il y est prévu 5950 logements au lieu des 13060 envisagés initialement. Un premier volet appelé Via Silva Ouest devrait être terminé en 2025 suite à l'arrivée du métro et à l'encouragement des alternatives à l'usage de la voiture ; le second est centré sur l'intégration et développement de la ZAC des Pierrins[2].

L'urbaniste Christian Devillers est le maître d'oeuvre chargé notamment de respecter les critères et intentions honorés par le label ÉcoCité décerné au niveau national. Une Société publique locale d'aménagement (SPLA ViaSilva) a été créée avec le même nom et a tenu sa première réunion le 22 janvier 2013. Son siège est aux Lanthanides et le président est un élu communautaire de Rennes Métropole. Le président actuel est l'élu communautaire : Albert Plouhinec, par ailleurs maire de Cesson-Sévigné. Les premiers travaux sur le terrain sont prévus pour 2015[3]. ViaSilva est un projet de développement urbain, essentiellement situé sur la commune de Cesson-Sévigné, et en partie sur Rennes et Thorigné-Fouillard. Il s’inscrit sur du long terme et se veut progressif et évolutif.

Idéalement desservi, au cœur de la métropole, ViaSilva s’inscrit dans la continuité des quartiers d’habitat existants et de la Technopole Atalante Beaulieu.

Il évoque l’idée de la « ville nature » en s’appuyant sur un territoire particulièrement favorable à l’écologie et structuré autour de vastes espaces naturels

ViaSilva respecte l’identité de la « ville jardin ». – Les hameaux existants préservés et les nouveaux quartiers, mêlant logements, activités et équipements, s’ouvriront sur les parcs et seront irrigués par un réseau de chemins et de jardins, vers la forêt de Liffré et la Vilaine. – La protection et la mise en valeur des zones écologiques et le respect du circuit naturel de l’eau est un principe fondateur. – Ainsi, les parcs mettent en relation les ruisseaux et zones humides, respectent et favorisent la biodiversité, permettent une meilleure gestion des eaux pluviales : c’est la « trame verte et bleue » de ViaSilva.

ViaSilva est également un projet de développement économique et de recherche qui participera à renforcer la compétitivité et l’excellence technopolitaine, vitrine du dynamisme du bassin d’emploi.

Ce projet répond, de façon progressive, concrète et réaliste, à des enjeux d’accueil de nouveaux habitants et de nouveaux emplois, dans un cadre de vie de qualité, en cohérence avec les orientations du territoire.

ViaSilva se réalisera par étapes, par quartiers successifs, les premiers étant : – L’ensemble « Atalante Les Champs Blancs » '93 ha dont 55 constructibles pour 3100 logements) – Les Pierrins ( 107 ha dont 50 constructibles pour 2850 logements)


Notes et Références

  1. Rennes Métropole Magazine- févier-mars 2018 ¤36
  2. Rennes Métropole Magazine, juin-juillet 2013, p. 36.
  3. Ouest-France des 9-10 février 2013.


Liens externes