Difference between revisions of "Zone d'activités sud-est"

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Line 4: Line 4:
 
La zone d'activités sud-est, lancée en 1966,  s'étend sur les communes de Rennes (75 ha), [[Cesson-Sévigné]] (107 ha) et [[Chantepie]] (31 ha). C'est la plus grande zone de Bretagne.
 
La zone d'activités sud-est, lancée en 1966,  s'étend sur les communes de Rennes (75 ha), [[Cesson-Sévigné]] (107 ha) et [[Chantepie]] (31 ha). C'est la plus grande zone de Bretagne.
  
C'est la 1ère zone d’activités de Rennes Métropole pour le nombre
+
C'est la 1re zone d’activités de Rennes Métropole pour le nombre
 
d’établissements et d’emplois accueillis, (975 établissements et 13 000 emplois), également
 
d’établissements et d’emplois accueillis, (975 établissements et 13 000 emplois), également
 
pour la demande de locaux d’activités et pour les changement de propriétaires, la 2ème zone
 
pour la demande de locaux d’activités et pour les changement de propriétaires, la 2ème zone

Revision as of 13:43, 21 December 2019


Les 213 hectares de la zone d'activités vue du sud-est [Chantepie) vers le nord-ouest (Cesson-Sévigné) En haut, à gauche, le cimetière de l'Est

La zone d'activités sud-est, lancée en 1966, s'étend sur les communes de Rennes (75 ha), Cesson-Sévigné (107 ha) et Chantepie (31 ha). C'est la plus grande zone de Bretagne.

C'est la 1re zone d’activités de Rennes Métropole pour le nombre d’établissements et d’emplois accueillis, (975 établissements et 13 000 emplois), également pour la demande de locaux d’activités et pour les changement de propriétaires, la 2ème zone pour les retombées fiscales générées par les entreprises (6 % des recettes fiscales de Rennes Métropole). Sa situation intra-rocade et sa connexion à l’axe Rennes-Paris sont des atouts majeurs. Sur cette zone économique mixte les grandes emprises foncières occupées par l’industrie, la logistique, le commerce de gros ou le transport logistique sont bien identifiés.