1619

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
  • Claude Bordeaux note dans son journal : "En l'an 1619, monseigneur Pierre Cornulier fut reçu évêque de Rennes et fut reçu à Saint-Étienne", la notice précédente rapportant le décès, puis l'inhumation, de François Larchiver, dans le choeur de la cathédrale, le 25 février. Bruno Isbled, dans l'édition de ce journal, donne de la substance éclairant heureusement ces quelques mots en soulignant la primauté de l'église Saint-Étienne, puis en précisant que ladite réception supposait une visite au supérieur de l'abbaye Saint-Melaine, première abbaye de la ville ; une fois entré dans la ville selon la narration faite par le sieur Loret, marchand : "... Pierre Cornulier a fait son entrée en cette ville ; les échevins sont allés en corps au devant à la porte Mordelaise et a été porté un poêle (dais) sur ledit sieur par quatre échevins".[1].

Références

  1. Bruno Isbled. Moi, Claude Bordeaux... Journal d'un bourgeois de Rennes au 17e siècle. Éditions Apogée. Page 57.