Aïwa

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

Aïwa est un groupe français d'électro - dub et Hip-hop oriental créé en 1998 à Rennes.

Historique

Aïwa est un collectif fondé en 1998 par Wamid et Naufalle, deux frères d’origine Irakienne ayant grandi en France. Ils cherchent à concilier leur pratique musicale (Basse pour le premier, Derbouka et Rap arabe pour le second) à leur intérêt pour les productions électroniques qu’ils ébauchent alors. Ils cherchent ainsi à mélanger la musique classique arabe entendue pendant leur enfance (Oum Kalsoum, Abdel Halim Hafez, Fairuz…) à la musique occidentale moderne.

Le mot aïwa en lui-même signifie oui en Arabe et désigne de manière générale l’affirmation ou quelque chose de positif. L’idée de groupe et de collectif prend forme grâce au concours de plusieurs musiciens rennais : Séverine (Chant et composition) Gaël (Saxophone et Flûte) et actuellement DJ Sambal (platines), Damien (guitare) et Matt (Batterie).

Premier album

Aiwa aiwa.jpg

Leur rencontre, en 2002, avec le label canadien Wikkid records marque un tournant pour le groupe puisqu’elle leur permet de publier leur premier album en mai 2003 avec une distribution internationale : Canada, Royaume-Uni, Allemagne, Pologne, Espagne, Pays-Bas, Suisse, Autriche, Italie, Égypte, Émirats arabes unis, Liban, Qatar, Oman, Bahreïn, Arabie saoudite, Jordanie, Koweït, Algérie, Indonésie….


Deuxième album

Aiwa elnar.jpg

Le deuxième album du groupe, Elnar (le feu en arabe), décline un univers assez original et homogène. Le climat progressif de l’album relève d’une certaine maturité acquise par le groupe depuis le premier album tout en s’inscrivant dans sa continuité.

Certains titres comme Elnar, Dioud, Kitty, Entronic ou encore Ibn Sina font entrer en collision le Hip-hop, la musique arabe et les musiques du monde au sens large.

La tonalité d’ensemble de l’album est plus hip-hop même si des morceaux comme Eastern ou Prétexte viennent brouiller les pistes en faisant la part belle à la marque de fabrique du groupe l’Aïwa sound.

La présence de Jamalski, Anissa Derkaoui (chanteuse marocaine) et de Says (X-Makeena) en featuring vient compléter le flow et les mélodies de Séverine et Naufalle.


Vidéo

Aiwa live in Paris "Madness" (Featuring Jamalski)


Discographie

  • Aïwa, Wikkid records, 2003
  • Elnar, Wikkid records, 2006
  • Remixed Volume One, Wikkid records,


Naufalle au générique de "Dictateur"

En 2012, Naufalle traduit en arabe et chante The next episode de Dr Dre Wikipedia-logo-v2.svg et Snoop Dogg Wikipedia-logo-v2.svg pour faire l'ouverture et le générique de fin du film Dictateur, de Sacha Baron Cohen Wikipedia-logo-v2.svg, présenté à Cannes en 2012.

Il avait dans un premier temps été contacté par Natacha Atlas Wikipedia-logo-v2.svg pour interpréter avec elle la traduction en arabe d'Empire State of Mind, le tube de Jay-Z Wikipedia-logo-v2.svg. Celui-ci ayant au final refusé de voir son morceau traduit en arabe, par respect pour les victimes des attentats du 11 septembre… c'est le morceau de Snoop Dogg qui a finalement été retenu.


Voir aussi

Lien externe