Clinique Saint-Yves

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

Une clinique spécialisée

Vue de la clinique Saint-Yves (à gauche, la rue Adolphe Leray)

La Clinique Saint Yves, établie en 1896 au 4 rue Adolphe Leray, succèda à la fin du 19e siècle à l'Hôtel-Dieu, lui-même suppléant l'hôpital Saint-Yves. Elle était tenue par les sœurs Augustines [1] La clinique fut hôpital militaire complémentaire n°2 pendant la guerre 1914-18 [2]. Lors du bombardement du 17 juin 1940, elle accueillit de nombreux blessés et fut elle-même atteinte ultérieurement, notamment par le bombardement du 8 mars 1943.

La clinique est un établissement de santé privé d’intérêt collectif (ESPIC) depuis 1979, à but non lucratif, géré par l'association «Œuvres des Augustines de Saint-Yves» depuis 2003. Le 1er janvier 1979, après 83 ans de service médico-chirurgical, la clinique Saint-Yves devint Centre Régional de Nutrition et de Diététique, Médecine et Convalescence médicalisée, avec le statut d'établissement congréganiste participant au service public hospitalier. En 1995, les 35 lits de convalescence médicalisée furent transformés en lits de réadaptation cardio-vasculaire pour répondre à un besoin dans ce domaine sur le plan régional, puis 20 lits de réadaptation cardio-vasculaire de jours sont ouverts. 2010 voit ]]l'ouverture d'un bâtiment d'accueil pour anorexiques.



Références

  1. Par les rues de Rennes le jour de l'an
  2. Guerre de 1914. Hôpitaux militaires temporairesHospice et Communauté de St-Yves. Hôpital Militaire N° 2