L'Hermitage

De WikiRennes

Centre-ville de L Hermitage.JPG

L'Hermitage est une commune qui se situe à l'ouest de Rennes.

La commune s'étend sur une surface de 6,74 km2, et compte 4 227 habitants , contre 3835 en 2010, soit + 2,% par an [1] (699 en 1935), les Hermitageois, et Hermitageoises.

Le nom de L'Hermitage vient d'un ancien oratoire consacré à l'ermite Saint Avit Wikipedia-logo-v2.svg.

Centre de L'Hermitage.

Histoire

Nous n’avons pas connaissance de l’histoire de cette commune avant Jésus Christ, au temps des celtes et des diverses invasions de la Bretagne.
On pourrait supposer que la commune faisait partie du territoire acquis par les soldats maures qui sont à l’origine de Mauricella (MORDELLES).
Deux sites gallo-romains ont été découverts sur la commune, mais on ne peut pas affirmer que des familles romaines aient vécues sur la commune, même si MARIGNE (lieu-dit sur la route de Montfort-sur-Meu Wikipedia-logo-v2.svg) aurait été le logis d’un romain nommé MARINIUS.

A l’Hermitage, comme pour une grande partie des villages bretons, le nom de la paroisse porte le souvenir du passage de ces moines qui du V au VIIe siècles s’installèrent pour évangéliser ces terres empreintes de culture celte. C’est Saint Avit, le moine fondateur de la paroisse de l’Hermitage. Ce contemporain de St Melaine Wikipedia-logo-v2.svg (VIe siècle) s’est installé vraisemblablement près de la source, rue du lavoir, pour y exercer ses dons de guérisseur.

L'Hermitage en 1950 (de Géobretagne IGN BD ORTHO Historique 2011).
L'Hermitage en 2012 : une forte extension.

Plusieurs orthographes de l’Hermitage sont répertoriées : LHERMITAIGE en 1388, LHERMITAGE au 15e siècle, L’HERMITTAIGE …



Les nobles

L’histoire d’une commune est souvent connue par celle des nobles et notables qui y ont vécu ou y ont possédé des terres. Pour l’Hermitage, plusieurs familles sont connues à ce titre :
    Les nobles :
    • Les seigneurs du Boberil, et leur manoir (toujours debout et certainement le plus ancien du département) datant du XIIIe siècle (la ferme du Boberil est exploitée par la même famille depuis 1224, son habitant actuel appartient à la 23e génération).
    • Les seigneurs de Mejusseaume, et leur château féodal bâti au XIIIe par Perrot de Coëtlogon, château détruit pendant la Ligue alors que le capitaine de Montbarot, huguenot, s’y était réfugié avec sa garnison. Il n'en reste qu’une motte entourée de douves. Cet emplacement est un site classé qui appartient à l’INRA.
    • Les seigneurs du Margat et leur manoir situé sur les terres marécageuses près du bourg (sur le site de la laiterie Bridel près du terrain des sports) sans doute construit par Pierre Du Margat en 1380 dont il ne reste qu’une demeure appartenant aujourd’hui à la Laiterie.
    • Les seigneurs de Marigné et le manoir qui appartenait à Guillaume de Marigné en 1163, qui est aujourd’hui une ferme isolée en triste état.
    • Le prieuré de la Bretonnière Chaslet, ancien manoir du XVe qui dépendait de l’abbaye Saint Jacques de Montfort et dont il ne reste plus rien
    • Le vieux logis du XVIe siècle de la Commanderie dans le centre bourg, relais-poste, puis grosse ferme acquise par la commune pour y loger sa salle des mariages, des conseils.
    • La fauconnière, manoir construit au XVIIe siècle ayant appartenu aux Prétesseille, sieurs de la Thibaudière.

Ont séjourné à l’Hermitage :

  • Henri Louis de Bourbon (Henri IV de France Wikipedia-logo-v2.svg),
  • le marquis d’Asserac,
  • Louise Philippe, fille du marquis de Coëtlogon (gouverneur de Rennes) et dame d’honneur de Marie Thérèse d’Autriche, épouse de Louis XIV Wikipedia-logo-v2.svg.


Notes et références

  1. Source : chiffre Insee au 01/01/2015

Liens externes

Géolocalisation

48.125561°, -1.817500°