La baraque à Jean-Pierre

De WikiRennes

La "baraque à Jean-Pierre"[1] est le nom donné à ce qui fut la première salle des fêtes de Vezin-le-Coquet, suite à une maladresse du fameux Jean-Pierre.

En 1957, la baraque avait été achetée par erreur à Rennes dans une vente aux enchères de surplus américain. Jean-Pierre avait malencontreusement levé la main au moment où l'enchère arrivait à son terme : comme le veut la règle dans ces ventes, il ne pouvait plus se désister une fois le coup de marteau donné.

N'ayant pas l'argent pour payer cette baraque, il revint au village demander de l'aide à d'autres habitants de la commune. Un premier accepta de lui prêter l'argent pour l'achat, un deuxième lui prêta un terrain idéalement situé dans la commune, près de l'ancien relais de poste.

Le relais de poste avait une petite dépendance qui fut transformée en cuisine attenante à ces fameuses baraques en bois qui furent utilisées pendant une dizaine d'années comme salle des fêtes, lieu de réception accueillant autant les bals que les banquets de mariage de la commune[2].

Sur la carte

Chargement de la carte...

Notes et références

  1. Article écrit à partir des échanges de la collecte de la mémoire à Vezin
  2. dont celui d'une personne présente le 28 avril 2012 lors de la collecte de la mémoire à Vezin