Les vitraux "patriotiques" à Rennes

From WikiRennes
Jump to: navigation, search


Les vitraux dits "patriotiques", c'est-à-dire comportant des allusions iconographiques ou écrites à la première ou à la seconde guerre mondiale sont référencés au nombre de trois dans des églises de Rennes :

- à l'église Toussaints : en partie basse d'un vitrail représentant un prêtre debout, recueillant dans un calice, le sang du Christ, on distingue un casque sur une croix de bois et l'inscription "in memoriam 1939-1945" avec les dates du 8 mars 1943 et du 8 juin 1944, références aubombardement du 8 mars 1943 et aux bombardements des 9 et 12 juin 1944 qui firent de nombreuses victimes.

- à la basilique Saint-Aubin, place Sainte-Anne : un vitrail triptyque du maître verrier Rault, avec en partie centrale: une femme courant avec un enfant dans ses bras pour échapper à un brasier résultant d'un bombardement, des troupes allemandes défilant devant le beffroi de l'hôtel de ville, des prisonniers de guerre français sous la surveillance d'un soldat allemand, un char américain entre dans la ville écrasant sous ses chenilles le drapeau à croix gammée, avec une imploration à Marie de délivrer de la guerre.

-à la basilique Saint-Sauveur : au bas d'un grand vitrail représentant une Vierge à l'Enfant, au-dessus de deux marins et deux pêcheurs, une balle en gros plan se dirige vers un soldat allemand, en uniforme vert, qui fuit abandonnant son fusil, un obus à l'ogive frappée d'une tête de mort et deux grenades à manche.


Sources

  • Les Vitraux Patriotiques en Ille-et-Vilaine, Norbert Galesne et Erik Galesne, collection Patrimoine, 2008, ISBN 978-2-914721-37-0.