Louis Tiercelin

From WikiRennes
Jump to: navigation, search




Homme de Lettres

(18 septembre 1846, Rennes - 31 mai 1915, Paramé)

Louis Tiercelin, rassembleur des poètes bretons

Louis fait ses études au collège Saint-Vincent et son droit à Rennes. Il donne à 18 ans deux comédies au théâtre de Rennes: L’Occasion fait le larron et L’Habit ne fait pas le moine, en 1867 et en 1868. Il fonde et dirige le journal La Jeunesse. Il publie avec Guy Ropartz Le Parnasse breton contemporain, une anthologie de la poésie bretonne de la 2 e moitié du 19 e siècle où ils réunirent près de cent poètes bretons, et en octobre 1890, il fonde la revue L’Hermine qu'il dirige pendant 22 ans et qui rassemble nombre de poètes et auteurs bretons, notamment : Luzel[1], Anatole Le Braz[2] et Charles Le Goffic. Avec lui et Quellien il parcourt à pied la Bretagne à pied et sac au dos. A sa villa Kerazur, à Paramé, il reçoit les poètes bretons, Loth,[3] Guyader, Heredia.


références

rue Luzel

rue Anatole Le Braz

square Loth