MétroMix 2019/Kenago

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Poster thématique

Poster thématique : Comment fluidifier les axes de circulations ?

Résumé du projet

Le projet Kenago est né au long de 3 journées de réflexion autour de la problématique initiale suivante : Comment fluidifier les axes de circulations ?

Pour répondre à cette problématique, l’équipe de recherche a imaginé une solution au problème d’absence de transport public pour les trajets directs de commune à commune dans Rennes Métropole.

Aujourd'hui, les usagers qui doivent effectuer ces trajets sont obligés d’utiliser leur véhicule personnel, ce qui pose des problèmes de congestion et de pollution.

Kenago est un concept qui s’inspire du covoiturage et de l’autostop, avec l’ambition d’inciter les citoyens à covoiturer lors de leurs trajets intercommunaux.

Illustration - Lizuka - Eliza Iacoblev

Comment ça fonctionne ?

Service ou outil proposé

Kenago est un réseau d'arrêts dédiés au covoiturage spontané, sur de distances courtes (de 5 à 20 km). Ce réseau relie les différentes communes de Rennes métropole et a la vocation d'encourager les citoyens à partager leurs véhicules.

Les arrêts s'intègrent sur 2 places de parking et sont équipés d'une borne interactive, d'un panneau d'affichage électronique, d'un espace d'attente, ainsi que d'un espace pour garer vélos et trottinettes.

Scénario utilisateur

Voici un exemple d'utilisation du service Kenago :

Simon, 27 ans, habite Chevaigné et travaille à Cesson-Sévigné.
Il a une voiture mais n’a besoin de faire que le trajet Chevaigné-Cesson, Cesson-Chevaigné en semaine.
Il utilise le service pour économiser sur le prix de l’essence et dans un souci de diminuer son impact sur l’environnement.

Un mardi matin, il se rend en trottinette au Kenarret Chevaigné.

Il range sa trottinette dans un des casiers de l’arrêt puis se rend à la borne Kenago.

Il passe sa carte Korrigo sur la borne et sélectionne sa destination : "Cesson-Sévigné".

La borne imprime un ticket à remettre au conducteur.

Léa, en train de faire le trajet Saint Germain sur Ille-Cesson, reçoit une alerte : quelqu’un attend à l’arrêt Chevaigné.

C’est sur son chemin, elle indique sur l’application qu’elle va prendre le passager.

Au moment où Léa confirme la prise en charge, Simon est informé que quelqu’un est en route pour le prendre.

Léa arrive et se gare à l’arrêt ; Simon monte ; ils repartent ensemble jusqu’à Cesson.

Léa est déjà inscrite au programme Kenago : Simon n’a pas besoin de lui remettre le ticket.

Léa dépose Simon à l’arrêt Kenago de Cesson, il valide le trajet en passant sa carte korrigo sur la borne puis se rend à pied sur son lieu de travail.

Aspects techniques

Présenter succinctement les technologies utilisées. Ajouter des images, captures d'écran... pour que le lecteur visualise à quoi ressemble le prototype.

Ne pas hésiter à rajouter des sous-sections.

Comment ça fonctionne en détail ?

Cette partie décrit le fonctionnement du projet de façon détaillée, pour une personne qui aimerait comprendre les détails techniques, reproduire ou améliorer le prototype... On y donner accès aux ressources (code source, plans...)

Ne pas hésiter à rajouter des sous-sections.

Comment nous en sommes arrivés là ?

Cette partie détaille les réflexions de l'équipe autour du projet.

Le constat initial

  • Le public visé : Les usagers aujourd'hui contraints d'utiliser leur véhicule personnel pour des trajets de commune à commune et qui souhaiteraient la partager ou seraient prêts à monter dans celle d'un autre.
  • Quels sont ses besoins : Réduire son impact sur l’environnement; se rendre de sa commune à une autre sans prendre son véhicule personnel et plus rapidement qu'en transport en commun.
  • Problématiques envisagées : Accessibilité, attractivité du service, preuve de covoiturage, valorisation de l'aspect écologique, efficacité du service.
  • Problématique retenue (comment faire pour ?)
    • Comment amener les citoyens de Rennes Métropole à utiliser ce service ?
    • Comment prouver que le covoiturage a bien eu lieu ?
    • Comment faciliter l'identification entre les usagers ?
    • Comment créer un service spontané, que l'ont peut utiliser sans smartphone ?

Le processus de réflexion

  • Problème : pas de service de transport en commun inter-communes dans Rennes Métropole.
  • Constat : des personnes effectuent chaque jour ces trajets en voiture, mais elles voyagent seules + des usagers des transports en commun sont forcés de passer par Rennes pour se rendre dans la commune voisine.
  • Première piste de réflexion/solution: besoin de covoiturage spontané et de courte distance (inspiré de l'auto-stop).
  • Comment mettre en relation le covoitureur et le covoituré ?
  • Mettre en place des lieux d'attente dédiés au stop/covoiturage spontané, équipés de panneaux qui affichent la destination du passager.
  • Ce lieu doit être attractif pour le passager : indiquer temps d'attente, facile d'accès (garage à vélo, à trottinette...), permettre de créer son itinéraire, mettre en avant l'aspect écologique, confort/éclairage la nuit, etc.
  • Ce lieu doit être pratique pour le conducteur : facilité de prise en charge, proche d'un axe fréquenté (éviter les détours), identifier facilement la destination du passager.

Les questions que l'on s'est posées

Les freins que l'on a rencontrés

Les idées et projets que l'on a laissé de côté

L'équipe

Équipe en phase de réflexion le premier jour

Ressources

Liens externes, inspirations, liens vers des projets similaires, ressources qui vous ont aidées à réfléchir...

Galerie de photos de l'équipe et du projet