Plan de protection de l'atmosphère de Rennes Métropole

De WikiRennes

Comme toutes les agglomérations de plus de 250 000 habitants, Rennes Métropole a dû élaborer un Plan de protection de l’atmosphère (PPA). Un premier PPA adopté en 2005 a été révisé en 2015[1].

Polluants observés à Rennes

L’état des lieux se focalisait sur les polluants suivants [2] :

  • Particules fines (PM 10 ou PM 2,5) : les moyennes annuelles (entre 2007 et 2013) sont entre 20 et 25 μg/m3 (pour une valeur limite de 40). En 2012, pour la première fois, ce seuil a été dépassé pendant 40 jours, dont deux jours à plus de 80 μg/m3 (seuil d'alerte). Il s’agit d’une pollution étendue, qui cumule une pollution de proximité avec une pollution de fond régionale, voire inter-régionale.
  • Dioxyde d’azote : sur dix sites trafic examinés en 2010, sept présentaient des concentrations supérieures à 40 μg/m3 dont trois à plus de 50 μg/m3 (Place de Bretagne, Boulevard de la Liberté, Avenue Janvier, Rue Jean Guéhenno, Rue Le Sage, Rue de Saint-Malo). Il s'agit d'une pollution de proximité (à proximité des voies de grande circulation).

Origines des polluants

C’est une pollution essentiellement d'origine routière, avec des émissions liées au chauffage significatives en période hivernale et plus particulièrement pendant des épisodes de froid sec et avec des vents faibles.

Population impactée

Il a été réalisé une cartographie (théorique) des concentrations moyennes annuelles, qui conduit à estimer, pour 2008, qu'environ 43 320 personnes de l'aire d'étude vivraient dans des logements situés dans des zones où les niveaux de pollution sont supérieurs aux valeurs limites.

Les actions prévues

Le PPA prévoit, d’ici à 2020, pour le dioxyde d’azote :

  • Sur l’ensemble de l’agglomération : un maintien des émissions à leur niveau de 2008
  • Sur la rocade : Réduction de 10 % des émissions
  • Dans l’intra-rocade : Réduction de 10 % des émissions

Pour le transport :

  • Axe 1. Réduire les émissions polluantes du transport routier sur l'intra-rocade en agissant sur la gestion du trafic
  • Axe 2.Maîtriser les émissions polluantes des déplacements routiers radiaux
  • Axe 3. Réduire le nombre des déplacements de proximité en voiture-solo par des aménagements adaptés et cohérents
  • Axe 4. Réduire les émissions polluantes du transport routier de marchandises

Pour les autres secteurs émetteurs :

  • Axe 5. Maîtriser les émissions directes des entreprises (ICPE) par une surveillance renforcée
  • Axe 6. Maîtriser les émissions issues des pratiques de chauffage les plus polluantes
  • Axe 7. Diffuser les bonnes pratiques agricoles
  • Axe 8. Rappeler l'interdiction permanente du brûlage des déchets

Partage des connaissances et amélioration des pratiques

  • Axe 9. Établir et appliquer au sein des acteurs publics une charte en faveur de la qualité de l'air
  • Axe 10. Évaluer et réduire l'impact sanitaire de la pollution
  • Axe 11. Informer le public des enjeux de la qualité de l'air sur l'aire d'étude
  • Axe 12. Porter à la connaissance des porteurs de projet les enjeux de la qualité de l'air sur l'aire d'étude
  • Axe 13. Mettre en place une base de connaissance sur l'air à destination des porteurs d'action
  • Axe 14. Mettre en place un plan de gestion des épisodes de pollution

Articles connexes

Références

  1. http://www.bretagne.developpement-durable.gouv.fr/les-plans-de-protection-de-l-atmosphere-ppa-a520.html PPA de Rennes Métropole
  2. http://www.bretagne.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/PPA_2015_signe.pdf état des lieux du PPA de Rennes Métropole