Rue Alain Bouchart

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

La rue Alain Bouchart est une voie axée nord - sud, allant de la rue Paul Féval au boulevard Jacques Cartier, devant l'entrée de l'ancienne prison départementale. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la ville de Rennes le 6 novembre 1903 mais est restée privée jusqu'en 1908[1].

Elle rappelle :

Alain Bouchart

chroniqueur de Bretagne, au 16e siècle.

Le duc de Bretagne en son Parlement. Bois des Grandes Cronicques de Bretaigne -1514
Alain Bouchart, chroniqueur breton
Les Grandes Cronicques de Bretaigne, composées en 1514

(?, Batz-sur-Mer - 1530, Paris)

Son nom (aussi orthographié Bouchard) figure en 1471 dans un aveu de Guérande comme notaire. Capitaine d'un baleinier, il fait acte de piraterie contre des navires de commerce génois, allemand et espagnol. Juriste, il est secrétaire de la chancellerie du duc François II en 1484. Il collabore avec son frère Jacques Bouchart à l'édition de La Très ancienne coutume de Bretagne.

En 1489, il participe à l'ambassade envoyé par Anne de Bretagne à Charles VIII dont les troupes sont victorieuses en Basse Bretagne et, en novembre, il reçoit un sauf-conduit d'Anne de Bretagne pour se rendre aux États à Redon, ce qui indique qu'il fait partie des partisans du Maréchal de Rieux. En septembre 1491, il reçoit 100 livres de Charles VIII dans le but d'influencer un des conseillers d'Anne. Le mariage d'Anne aura lieu, le 6 décembre 1491. En 1494, il est conseiller du roi de France Charles VIII, puis avocat au parlement de Paris. En 1498, après la mort de Charles VIII, la reine Anne revient à Nantes, Alain a du la suivre. En 1504-1505, il est cité à comparaître à plusieurs reprises dans le procès où s'affrontent Anne de Bretagne et Pierre de Rohan-Gié (Maréchal de Gié) pour crime de lèse-majesté mais il se dérobe.

Il publie en 1514 les Grandes Croniques de Bretaigne, premier livre imprimé d'histoire de Bretagne, qui fut réédité quatre fois jusqu'en 1541[2].

Sur la carte

Chargement de la carte...

Références

  1. http://patrimoine.bzh/gertrude-diffusion/dossier/rue-alain-bouchard/d193760c-8b47-4b7a-b21d-f661f5f1fbb7
  2. Alain Bouchard, chroniqueur breton, par Étienne Port, Annales de Bretagne - 1924, vol. 36