Rue Docteur Francis Joly

De WikiRennes

La rue Docteur Francis Joly était la partie la plus au nord, la plus centrale, de la rue de Nantes. Carte postale Le Trionnaire 72. Coll. YRG et AmR 44Z1338
Même vue en juin 2016, avec le mur d'enceinte de l'hôtel Du Moustier toujours visible sur la droite (@2017 Google)

La rue Docteur Francis Joly est une voie de Rennes axée du nord-est vers le sud-ouest - en direction de Bruz, la commune où le médecin s'est établi - et située dans le quartier 8: Sud-Gare reliant la rue Capitaine Maignan au boulevard de la Tour d'Auvergne, près du carrefour Georges Nitsch et du pont de Nantes qui passe sous les voies ferrées. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la ville de Rennes le 12 janvier 1976. Anciennement, la voie s'est successivement appelée "rue de Nantes" au XIIème siècle, "faubourg du Lazare" avant 1792, puis "faubourg de la Madeleine" et "rue de la Madeleine".

Sa dénomination est à la mémoire de :

François Joly

Né le 9 octobre 1872, François Joly s'établit à Bruz comme médecin. Mobilisé pendant la première guerre mondiale, il revient dans la commune en 1918. Élu maire en 1919, il devient président des maires d'Ille-et-Vilaine et du Syndicat d'électrification du canton de Rennes Sud-Ouest, puis député de Rennes Sud, en 1936. Grâce à lui, Bruz est l'une des premières communes à être électrifiée. Gaulliste convaincu, il couvre les activités de son adjoint, Jules Tricault, qui aide les réfractaires au Service de travail obligatoire (STO). Maire depuis vingt-cinq ans, député entre mai 1936 et mai 1942, le docteur Joly meurt à Bruz sous les bombardements, la nuit du 7 au 8 mai 1944[1].

Sur la carte

Dessin depuis le sud
Le Café Cortina est situé au n°12 de la rue, placée de gauche à droite sur le dessin. La voie au centre est le passage du Couëdic
Chargement de la carte...

Note et références

  1. http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/lhistoire-de-la-commune-travers-les-noms-des-rues-1271833












Pour déambuler dans les rues de Rennes, son histoire et la Collection YRG, cliquer ici 414

.