Rue Prosper Proux

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

La rue Prosper Proux se situe dans le quartier 12 : Bréquigny et prend son origine sur la rue Le Guen de Kérangal. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 29 juillet 1949[1].

Cette voie rend hommage à

Prosper Proux

poète breton

(20 octobre 1811, Poullaouen, Finistère - 11 mai 1873, Morlaix)

Prosper Proux, descendait de la famille du Parc, dont un membre, Maurice du Parc, participa au combat des Trente. Son père fut contrôleur des mines et maire de Poullaouen. Orphelin très jeune, il fit ses études au collège de Saint-Pol-de-Léon, puis aux lycées de Saint-Brieuc et de Lorient.

Après quelques voyages à l'étranger, il revint au pays, s'y maria et fut pendant vingt ans percepteur, d'abord à Guerlesquin, puis à Saint-Renan. S'étant démis de ses fonctions, il habita Morlaix et s'occupa jusqu'à sa mort, d'affaires commerciales. Il succomba à une rupture d'anévrisme au moment où, penché à sa fenêtre, il regardait passer une procession de communiantes.

Prosper Proux fut un des premiers adhérents de la Breuriez Breiz-Izel ("Confrérie des Bardes de Basse-Bretagne"), fondée à Morlaix à l'initiative de Jean Pierre Marie Le Scour, le « barde de Notre-Dame-de-Rumengol ».

Deux recueils ont été publiés de son vivant : Canaouennou gret gant eur C’hernewod (1838), et Bombard Kerne - Jabadao ha Kaniri (1866). Sa chanson la plus connue est Kimiad eur soudard yaouank, devenue un standard du kan ha diskan.[2]

Note et références

  1. Délibérations municipales, Archives de Rennes
  2. Prosper Roux Wikipedia-logo-v2.svg

Sur la carte

Chargement de la carte...