Square Marcel Bouget

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

Le square Marcel Bouget se situe dans le quartier 6 : Jeanne d’Arc - Longs-Champs - Beaulieu et prend son origine sur l'avenue des Buttes de Coësmes. Cette voie fut dénommée par délibération du Conseil Municipal de la Ville de Rennes le 5 avril 1982[1].

Cette voie rend hommage à Marcel Bouget, résistant mort pour la France (1918 - 1944)

Marcel Bouget est né le 26 septembre 1918 à Saint Aubin d'Aubigné. Il s'engage volontaire dans l'armée française en 1937. Il est Caporal en septembre 1939 à l'entrée de la guerre. Marcel Bouget est capturé par l'ennemi et fait prisonnier, à Meaux, en 1940. En septembre de la même année, il parvient à s'évader et se réfugie à Rennes, chez sa fiancée Marguerite qui vit quai Émile Zola.

En octobre 1940, Marcel Bouget se fait embaucher aux Ponts et Chaussées de Rennes. La famille s'installe alors rue Docteur Regnault, puis afin de fuir les bombardements qui détruisent la ville, s'installe en juin 1942 à La Mézière, au village de la Beuzonnais. En août 1942, il devient comptable à la Direction du Ravitaillement Général de Rennes et sachant sa femme et son fils à l'abri, prend désormais part à la Résistance contre l'occupant.

Dénoncé avec son ami Albert Briand à Guipry lors d'une de leurs missions, ils se retrouvent, dans la nuit du 25 au 26 mai 1944, acculés sur le toit d'une maison en tentant d'échapper aux allemands venus les arrêter. Pour ne pas prendre le risque de divulguer sous la torture des informations précieuses sur leur groupe de résistance et leurs actions, Marcel Bouget tue son ami Albert Briand avec son revolver, avant de retourner l'arme contre lui.

Ils sont tous les deux enterrés au cimetière de Guipry dans un premier temps[2]. Ils reçoivent des funérailles officielles à la Libération en 1945 en l'église Saint-Germain de Rennes, avec les honneurs militaires, et leurs dépouilles sont transférées au Carré des Fusillés du cimetière de l'Est de Rennes[3].

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références