La Robiquette

De WikiRennes

Histoire

Sur ce lieu, selon le recensement de 1851, existe l'auberge des Champs rôtis. Elle est tenue par Jeanne Marie Derniaux, 44 ans et Jean Baptiste Vassard, 45 ans.

En 1890, le restaurant graineterie appartient à Léon Grandmoulin et sera géré par ses descendants.

Entre 1900 et 1915, le maire de St Grégoire, un Grandmoulin, dans ses carnets personnels note des rendez-vous chez son frère puis chez son neveu à la ROUBIQUETTE.

On ne sait pas exactement quand le nom du lieu-dit a changé ni pourquoi mais pendant un certain temps, les deux appellations coexistent. Le nom de Roubiquette ou Robiquette, apparaît de plus en plus à partir de 1915 dans les bulletins paroissiaux de Saint-Grégoire (cet endroit est en effet à cheval sur les 2 communes Rennes et Saint-Grégoire)

Dans les années cinquante, il existe deux restaurants-commerces à La Robiquette : Le restaurant Ménage en face de la ferme de M. Haon et l'auberge de la Robiquette tenue par la famille Lavorel. Source : association mémoire de Saint-Grégoire

Activité

C'est un lieu de promenade du dimanche. Vers quatre ou cinq heures de l'après-midi, cela grouille de monde venu du centre ville.

La galette-saucisse est dégustée sur place et/ou emportée par les gens qui reviennent à pied de leur balade à Robinson en Saint-Grégoire ; ils y sont allés par le canal, à pied ou en vedette.

Ce commerce est un restaurant mais aussi une charcuterie. On y vend des petits salés, des queues et des oreilles de cochon qui sont fameux. La transformation se fait sur place.

Dans ce lieu de fête, on déguste en musique sur des tables installées dehors aux beaux jours. Monsieur et Madame Plassou jouent de l'accordéon et de la grosse caisse pour faire danser les gens . (Sources: M. Haon et Mme Choneau)


Cet extrait de la chanson « la Ballade des rennais » (années trente) issue du livre CD « Rennes en chansons » édité par Dastum en témoigne. « Tous les dimanches, à Rennes

Jour de repos

A la campagne on s'promène

S'il fait beau,

On pouille ses beaux habits, En voiture on met l'petit

La belle-mère pousse le taxi

Et allons-y

Refrain

En route pour la Janais

Pigeon Blanc, la vache crevée

Les trois marches, LA ROBIQUETTE

Saint-Gregoire par la vedette

On s'en fout plein la trompette

Au bistro

D'la saucisse et d'la galette

Du cidre sans eau

On bouffe aussi ça c'est chouette

D'la poussière sur la banquette

On est fourbu et content

En s'en revenant »


La galette saucisse à Rennes a un sobriquet « La robiquette ». D'après le livre « Galette saucisse je t'aime » ce surnom vient de l'auberge « la Robiquette » qui proposait ce met à ses clients.