1946

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search
  • 8 janvier : décès de l'avocat et doyen honoraire de la faculté de droit de Rennes Maxime Chauveau[1] à Rennes
  • 4 décembre : décès du folkloriste Léon Le Berre[2] à Rennes
  • 16 décembre : le Rennais Charles Tillon[3] quitte son poste de Ministre de l'Armement, qu'il occupe depuis le 21 novembre 1945 dans plusieurs gouvernements successifs


  • Le plan d'aménagement intercommunal de 1946, issu du programme de reconstruction initié par Georges-Robert Lefort Wikipedia-logo-v2.svg[4], délimite sur le territoire municipal rennais les terrains sur lesquels construire, essentiellement sur des parcelles affectées par la municipalité à des opérations programmées : nouveaux quartiers, zones à urbaniser en priorité, rénovation urbaine.
  • Destruction en 1946, par des autonomistes bretons, de la statue de Du Guesclin[5], mise en place au Thabor dès 1825.

Note et références

  1. rue Maxime Chauveau
  2. allée Léon Le Berre
  3. lycée Charles Tillon
  4. Architecte de la ville de Rennes en 1910, Lefort est aussi architecte des hospices civils de la ville. Il a une agence à Rennes où il exerce en association avec Emmanuel Gontier de 1921 à 1935. Il y enseigne, à l'école régionale de Rennes de 1923 à 1934, qu'il dirige de 1935 à 1947. Il est après guerre architecte en chef du ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme. Il installe à Rennes sur son site actuel une réalisation bien connue : la brasserie Graff (1927).
  5. rue Du Guesclin