Bannière liberation Rennes 2.jpg

A l'occasion des 80 ans de la libération de Rennes, (re)découvrez l'ensemble des
contributions autour de la Seconde Guerre mondiale et de la libération sur Wiki-Rennes.

Le dépôt de munitions de Fouillard

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search
Carte britannique du War Office de 1944

En 1940, les Britanniques créent un important dépôt de munitions, abrité par les arbres à l'orée de la forêt de Rennes. Les soldats britanniques furent accueillis dans des fermes locales, tandis qu’ils aménagent voies ferrées et baraquements entre Betton et Thorigné-Fouillard, le long de la route départementale 27. Le camp, appelé "camp Maria", sera occupé par les Allemands en juin. Sous le nom de code "Moritz, il comportait de nombreuses alvéoles à munitions camouflées sous les arbres et, en 1943, accueillera une partie du dépôt de la Kriegsmarine de la route de Lorient à Rennes. Le site est plusieurs fois bombardé, notamment dans la nuit du 15 au 16 juin 1944 par les Lancaster, Halifax et Mosquito du N°4 Group Bomber Air Command. Guidés par des fusées de marquage, ils touchèrent bien le secteur nord-ouest de l'objectif mais... coupèrent aussi une conduite d'eau alimentant Rennes, et un jour avant la libération de Rennes, le 3 août à une heure le dépôt est atteint et explose. La guerre terminée, le camp est peu à peu détruit, les miradors abattus. Les traces actuelles sont rares.


Une liaison ferroviaire reliait le dépôt à la gare de Betton (Plan exécuté par René Harcher, de Cesson-Sévigné)
"Dépôt de munitions de récupération de Fouillard" ' de Geschichtenerzähler)
Les traces du camp bombardé telles qu'elles apparaissaient en 1950 ( de GéoBretagne 1950)
Le secteur de l'emplacement du dépôt