Le président Macron inaugure la liaison LGV Paris-Rennes

From WikiRennes
Revision as of 15:05, 8 August 2017 by Oby1 (talk | contribs) (catégorisation)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to navigationJump to search
Le président de la République pendant son discours inaugural au Liberté (Photo Ouest-France)
Rennes plus proche de Paris et vice-versa

Alors que, le samedi 1er juillet 2017 dans la matinée, le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, et le P-DG de la SNCF inaugurent la ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux (liaison Océane), l'après-midi, c'est le président Macron, accompagné de Jean-Yves Le Drian, ministre breton de l'Europe et des affaires étrangères, qui monte à bord du TGV Atlantique pour inaugurer la LGV Paris-Rennes, avec un tronçon nouveau de 183 km entre Connéré et Cesson-Sévigné, mettant Paris à 1 heure 25 de la capitale bretonne au lieu de 2 h 05 et rapprochant ainsi l'ensemble de la Bretagne : parti à 16 h 50, avec un luxe de précautions - un TGV devant, un autre derrière en cas de problème pour le TGV présidentiel, ponts et ouvrages d'art surveillés sur tout le trajet - le train arrive en gare de Rennes qui est en pleine rénovation et agrandissement, à 18 h 14. Le président de la République prononce un discours devant un millier d'invités dans Le Liberté. Il annonça un arrêt dans les grands équipements de transports et la mise en chantier d'une loi d'orientation des mobilités donnant la priorité aux "transports du quotidien" sur de nouveaux grands projets car "il n'est plus temps de promettre des TGV ou des aéroports de proximité à tous les chefs-lieux" mais il faut financer et échelonner le renouvellement des infrastructures existantes. "En venant inaugurer ce projet ce soir [...], je suis en train de vous dire : le rêve des cinq prochaines années ne doit pas être un nouveau grand projet comme celui-là", a-t-il déclaré mais réduire la fracture territoriale."