1589

De WikiRennes


  • 13 mars : Journée des barricades
  • 7 avril : le parlement de Bretagne ordonne l'incarcération du prédicateur qui a tenu des propos scandaleux dans l'église Saint-Pierre de Rennes et enjoint à l'évêque et à l'ensemble du clergé de Rennes "de faire les prières ordinaires et accoustumées", par son arrêt sur remontrance du procureur général du roi [1]
  • 9 septembre : autre arrêt prenant des dispositions pour le départ de la ville des "vagabonds et gens sans adveu".
  • 16 septembre : autre arrêt pour le ralliement de tout propriétaire de terres nobles, "gens d'armes et soldatz qui sont en ceste ville" au sieur de Chateauneuf conduisant l'armée du roi, sauf ceux retenus par le prince de Dombes. Cet arrêt réitéré le 28 du même mois et le 29 décembre. Il est question à plusieurs reprises cette année et la suivante des impôts et notamment de ceux qui ne sont pas remis à Rennes.


Notes et références

  1. Source : Hervé Tigier, La Bretagne de Bon aloi - répertoire des arrêts du parlement de Bretagne sur remontrance du procureur général du roi de 1554 à 1789, Rennes, 1990. Arrêts conservés aux Archives départementales d'Ille-et-Vilaine sous-série 1 B f.
Outils personnels