1683

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

Il faudra au parlement de Bretagne trois arrêts sur remontrance du procureur général du roi pour que le cumul du recteur de la paroisse Saint-Jean cesse : le premier, le 14 mai 1683, permettant au procureur général du roi "de prendre commission en la chancelerie pour faire appeller en la cour" "missire Christophle Anger recteur de la parroisse de Saint Jean de Rennes (... et) sénéchal de la juridiction royale de Bazouges qui est éloignée de la ville de Rennes de six à sept lieues" ; l'arrêt suivant étant de juillet 1684 et le troisième de février 1685 ! [1]

Notes et références

  1. Source : Hervé Tigier, La Bretagne de Bon aloi - répertoire des arrêts du parlement de Bretagne sur remontrance du procureur général du roi de 1554 à 1789, Rennes, 1990. Arrêts conservés aux Archives départementales d'Ille-et-Vilaine sous-série 1 B f.