Cercle Celtique de Rennes

De WikiRennes

Le Cercle Celtique de Rennes (Kelc'h Keltiek Roazhon en breton, Cercl Celtiq de Resnn en gallo) est une association culturelle loi 1901, créée officiellement le 19 novembre 1932. Ses objectifs sont la promotion de la culture bretonne sous toutes ses formes et le développement d'une sensibilité à la culture bretonne.

Sa devise est "Me a zalc'ho" (je maintiendrai).

Histoire

Sous l'impulsion d'Eugène Regnier, un groupe de jeunes crée une chorale qu'ils nomment Kanerien Breiz. Des cours de breton sont également organisés. Kanerien Breiz s'affilie à la Fédération des Cercles Celtiques et utilise dès le début le nom de Cercle Celtique de Rennes.

En 1933, Eugène Cairou vient rejoindre cette chorale. Il crée un groupe de danses sous le nom de Korollerien Bro Roazon.

Le 9 décembre 1934, Eugène Cairou fait adopter les statuts du Cercle Celtique de Rennes par l'Assemblée générale constitutive. Objet : "Une association dite KELC'H KELTIEK ROAZHON - CERCLE CELTIQUE DE RENNES, ayant pour devise "Me a zalc'ho" (je maintiendrai), est fondée à Rennes dans le but de grouper les Bretons partisans du relèvement moral et intellectuel de leur pays, de la reconnaissance de sa langue et de sa culture, du maintien de ses caractères propres". Eugène Cairou est élu président. La déclaration est faite à la Préfecture d'Ile-et-Vilaine, le 23 janvier 1935.

Comme beaucoup d'associations débutantes à cette époque, le cercle fonctionne au domicile de M. Regnier. En 1934, il s'installe aux Salons d'Orsay, au 1 rue Thiers. Trois ans plus tard, il poursuit ses activités au local du 25, rue du Pré-Perché, dont il deviendra propriétaire en 1959.

A la suite de la rénovation du quartier, la S.E.M.A.E.B. rachète le local le 2 juillet 1974, pour une somme qui ne permet pas de racheter une surface équivalente. Le siège est alors transféré au domicile de Jean-Pierre Vincent. En attendant son relogement, le cercle utilise divers locaux, en particulier une pièce prêtée par l'O.S.C.R. à Villejean. Le 1er octobre 1977, la Ville de Rennes met à sa disposition un bâtiment rénové de la Ferme de la Harpe où le cercle se trouve toujours.

Tout en poursuivant ses activités pendant la Seconde Guerre mondiale, le cercle continue d'évoluer et donne naissance à de nombreuses réalisations. A noter en 1954, la création des premiers Ballets populaires bretons, essai d'adaptations chorégraphiques des danses bretonnes, qui durera plusieurs années et sera ensuite imité à plusieurs reprises. La création de la section des Yaouankiz Breizh, qui réunira pendant dix ans une moyenne de 150 jeunes, sonneurs (Bagad Yaouankiz et Bagad Cadoudal) et danseurs. Plus récemment en 1985, a été créé l'Ensemble Chorégraphique, qui continue aujourd'hui sous le nom d'Astour à porter l'image du cercle en Bretagne et au delà de ses frontières, dans le monde entier.

Ce rayonnement du cercle vers l'extérieur a toujours existé. Dans les années 1950, de nombreux voyages vers les pays celtiques ont été organisés. Pendant une dizaine d'années, de 1952 à 1961, les membres du cercle ont participé aux tournées de promotion touristique organisées par le Comité régional de tourisme de Bretagne dans les pays voisins : Allemagne, Belgique, Hollande, Luxembourg, Autriche, Suisse. Depuis 1989, de nombreux échanges culturels avec des Ensembles d'arts et traditions populaires du monde entier se sont produits. Les nombreuses participations aux plus grands festivals traditionnels bretons et européens couronnés de succès ont permis au Cercle Celtique de Rennes d'obtenir le titre d'ambassadeur de la culture bretonne.

Actions et activités

Aujourd'hui, le Cercle Celtique de Rennes compte environ 450 adhérents et propose plus de 60 heures par semaine d'ateliers de musique, de danses, de chants et de langues : accordéon, batterie, biniou, bodhran, bombarde, clarinette, cornemuse, flûte traversière, harpe celtique, tin whistle, violon, conte, broderie, danses bretonnes et écossaises, cours de breton, de chant de Haute et Basse Bretagne, chants de marins, musique irlandaise...

Le Cercle assure également l'organisation d'événements tel que Sevenadur, 12 jours de rencontres autour de la culture bretonne dans le Pays de Rennes en collaboration avec les associations et institutions partenaires, des festoù-noz, des expositions, des stages, des soirées... autour de la culture bretonne. L'association soutient la création, l'expérimentation artistique, la promotion et le rayonnement du patrimoine culturel breton. Elle porte en son sein, le Bagad du Cercle celtique de Rennes nommé Bagad an Erminig et la compagnie d'art populaire du Pays de Rennes  : Astour (qui veut dire aujourd'hui en Gallo)

Elle met en place des actions de sensibilisation à la culture bretonne au sein du cercle mais aussi en dehors. Ses intervenants sont régulièrement sollicités par des institutions et organismes très variés comme des écoles primaires, des collèges, des lycées, des établissements d'éducation spécialisée ou des entreprises, l'Office du Tourisme de Rennes Métropole et des collectivités territoriales. Le cercle intervient aussi en partenariat avec de nombreuses autres associations du Pays de Rennes.

Liens externes


Galerie cartes postales

La Jeune Bretagne. Groupe du Cercle Breton de Rennes, dans la cour du Parlement. Carte postale Loïc 6529 / Edit P. Mesny, dans les années 1960. Coll. YRG
Yaouankiz-Breiz, Rennes. Carte postale Edit. Jean-Bars, Rennes. Coll. YRG
Yaouankiz-Breiz. Rennes. Edit. Jean-Bars, Rennes. Coll. YRG
Danseurs Bas-Bretons du Cercle Celtique de Rennes. Korollerien dens "Kelc'h Keltick Roazon". "Réal-Photo" C.A.P., Strasbourg-Paris. Coll. YRG
Yaouankiz-Breiz. Rennes. Edit. Jean-Bars, Rennes. Coll. YRG









Toutes les cartes de la Collection YRG avec l'Index cartes postales ou le mot clé YRG dans le moteur de recherche de WikiRennes

Pour déambuler dans les rues de Rennes, son histoire et la Collection YRG, cliquer ici 235

.