Croix aux Allemands

De WikiRennes

La Croix aux Allemands est un lieu qui se situe à l'angle de la rue de Fougères et de la rue du Pâtis Tatelin, sur l'ancienne route de Saint-Sulpice-la-Forêt, dans le quartier de Maurepas.


Origine du nom

Joël David, chargé d'odonymie Wikipedia-logo-v2.svg à la Ville de Rennes nous raconte l'origine du nom. <flashmp3>http://www.wiki-rennes.fr/wikidocs/La_croix_aux_allemands.mp3</flashmp3>

Some rights reservedCreative Commons Attribution iconCreative Commons non derivative icon Vous avez la permission de copier et/ou distribuer ce document, mais vous ne pouvez pas le modifier selon les termes de la licence Creative Commons By ND et plus précisément la version 2.5 ou plus récente, plus connue sous le nom de « CC-BY-ND ».
En cas de réutilisation du document vous devez citer l'auteur.


LA CROIX AUX ALLEMANDS [1]

La Croix-aux-Allemands est un lieu-dit situé à l'angle de la rue de Fougères et l'actuelle rue du Pâtis Tatelin l'ex route de Saint-Sulpice-la-Forêt.

Le nom ce cette Croix est déjà cité dans des textes dès 1568 et donc antérieur à certaines hypothèses de l'origine du nom qui disait que le nom de Croix-aux-Allemands aurait été donné à cause de l'occupation d'une partie de la France, et de Rennes en particulier, par les Allemands qui furent vainqueurs de Napoléon à Waterloo.

Il est dit que du 7 au 10 Septembre 1815, le 6è Corps Prussien entra dans Rennes en provenance de Fougères et de Vitré et qu'il y resta une vingtaine de jours. En repartant ils passèrent par la route de Fougères où ils purent saluer la croix au passage, car vraisemblablement elle était là depuis 150 ans.

Une autre hypothèse est que sous l'ancien régime au XVè et XVIè siècle, n'était soldat que celui qui le voulait et qu'à cette époque l'armée était souvent composée de Lansquenets, c'est-à-dire des mercenaires, souvent allemands apparus sous le règne de Maximilien 1er. Ces mercenaires se mettaient au service de souverains de l'Europe et particulièrement au service du roi de France. Ils furent beaucoup utilisés en France durant les guerres de religions. A l'origine ce sont des paysans poussés par la faim qui se portaient volontaires, mais rapidement ces fantassins vont être enrôlés de force.

Ces soldats sont les recrues privilégiées de Charles VIII, roi de France de 1483 à 1498, qui en 1491 avait décidé d'épouser Anne de Bretagne, la Duchesse de Bretagne qui elle était mariée par procuration à Maximilien 1er de Habsbourg et qui est alors le père de la fiancée de Charles VIII. Celui-ci entreprend le siège de Rennes pour pouvoir épouser le Duchesse Anne. Donc à cette époque il vint vraisemblablement à Rennes avec une armée de mercenaires Allemands et comme la première croix-aux-Allemands date de cette époque, il est probable que ce soit pour cette raison.

Note et références

  1. à partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole

Sur la carte

<googlemap version="0.9" lat="48.132986" lon="-1.632113" zoom="15" width="400" height="325" overview="yes"> 48.132767, -1.633398, La croix aux allemands </googlemap> Coordinates: {{#lat_deg2dms:{{

  1. lat_dms2deg:48|07|57|N}}}} {{#long_deg2dms:{{
  2. long_dms2deg:1|38|00|W}}}}

{{#kml.placemark:Point({{

  1. lat_dms2deg:48|07|57|N}},{{
  2. long_dms2deg:1|38|00|W}})|

}}