Wiki-Rennes vient d'être mis à jour dans une nouvelle version avec de nouvelles extensions. Si vous rencontrez des difficultés, n'hésitez pas à nous en faire part.

Place Sainte-Anne

From WikiRennes

Jump to: navigation, search
Église Saint-Aubin, au nord de la place.
L'ancienne Église Saint-Aubin, en cours de destruction pour agrandir la place au sud-ouest. Photo E. Maignen de 1904.

La place Sainte-Anne est une place du centre-nord de Rennes. Bordée par l'église Saint-Aubin, desservie par le métro (station Sainte-Anne), elle accueille un manège et un marché aux livres. Proche de la rue Saint-Michel, elle est souvent animée le soir. Cette voie fût dénommée aux environs du 14e siècle.

Immeubles à colombage, côté est de la place Sainte-Anne - (de Wikimedia Commons)
Immeuble du 19, place Sainte-Anne; (Photo Pymouss de Wikimedia Commons)
L'accès à la station Saint-Anne.

Histoire

Cette place était hors des murs de la ville. Il s'agissait cependant d'un lieu habité, comme ont révélé les fouilles lors du creusement du métro. Le résultat des fouilles est d'ailleurs exposé au premier niveau de la station. Le métro a également été l'occasion d'en faire un espace piéton, en supprimant le parking de surface et la voie de circulation existante.

Le dernier remaniement de la place avait amené à des démolitions, visant à construire l'église et son contour au début du XXe siècle.

La place est bordée par quatre monuments historiques, des maisons bordant la place. Le couvent de Bonne-Nouvelle, dit des Jacobins, complète l'ensemble.

Faits divers

Marché de bois

Selon une "enquête civile du 22 juin 1730" faite par le Consulat de Rennes, les meubles du Sieur de la Touche Leboust seront vendus à la porte de son domicile et non ailleurs selon quatre arguments dont le premier est parce que la place St. Anne est occupée par un nombre infiny de harnois chargés de bois à mairain et à chaufage, pailles et autres denrée.. Selon une pièce du 31 août, il habite près de la rue de l'Entonnoir (Toussaint). Par ailleurs, la décennie a connu plusieurs litiges dans lesquels un marchand de bois est impliqué, en particulier du côté de Livré, Dourdain, Saint Aubin du Cormier... Suites de l'incendie de 1720... ainsi qu'ensuite deux marchands de pierre de grain (granit)[1].

Une autre enquête, le 8 mai 1731, précise que le bois est en vente sur la place même : Enqueste et informations faitte d'authorité de la juridiction royalle du Consulat de Rennes à requeste du Sieur Picard marchand... contre Jean Glais aussy marchand... Le Sieur Louis Juhel, 46 ans, marchand demeurant Grande rue St Michel à Rennes depose que Jan Glais etant venu le trouver à sa boutique luy demender à ajetter du fil, luy dit qu'il n'en avait point comme il ly en fallait, mais qu'il scavait bien un marchand qui en avait ; sur quoy ledit Glais pria le deposant de le faire luy parler ; à quoy le deposant consentit et le conduisit sur la plasse Saint Anne où le Sieur Picard etait à vendre du bois ; qui étant embarassé pria le deposant de conduire à son auberge ledit Glais pour voir son fil, où s'etant transportés et l'hotesse le leur ayant fait voir, ils revienrent tous les deux sur la place retrouver le Sieur Picard, où le deposant qui avait à faire à son marché les laissa pour convenir du prix. Environ demie heure après ledit deposant etant à ajetter du fil au marché, trouva ledit Glais à en ajetter et luy demanda s'il avait eu le fil du Sieur Picard ; à quoy ledit Glais luy repondit qu'il l'avait agetté meme à bon marché.... [2].

Localisation

Chargement de la carte...


Haïku de nuit

"En quête de manne,

La nuit, place Sainte-Anne,

Un toxicomane."

--Stephanus 18 mars 2011.


Place-sainte-anne 200ko.jpg

Notes et références

  1. Source : Archives d'Ille et Vilaine, 10 B 64.
  2. Source : Archives d'Ille et Vilaine, 10 B 65.