Pont de Berlin

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Le pont de Berlin (la Vilaine n'est pas encore couverte devant le palais du Commerce)
Le pont de Berlin, piétons et tramway, vers la rue de Berlin

Le pont de Berlin était le pont sur la Vilaine qui se situait, avant le recouvrement du canal en 1913, en bordure est de l'actuelle place de la République. Aujourd'hui, le pont de Berlin fut renommé de pont Jean Jaurès en décembre 1915. Ce n'est plus vraiment un pont puisqu'il est joint à la couverture de la Vilaine.

A l'origine passerelle piétonne permettant d'enjamber la Vilaine, celle-ci est élargie en 1809 pour devenir un véritable pont[1]. Le pont de Berlin est reconstruit en 1839 après s'être écroulé en 1837, il reliait la rue de Bourbon (auparavant rue de Berlin, maintenant rue Jean Jaurès) à la rue Châlais (devenue depuis la rue Maréchal Joffre).

Des travaux sur le pont Saint-Georges participent à l'augmentation de la circulation sur le pont au début du siècle :

« Une partie du pont est toujours laissée à la disposition des piétons ; seules, les voitures doivent faire le détour par le pont de Berlin, ce qui y créé une circulation assez importante, car les Rennais ne s'imaginent sans doute pas que, pour ne parler que des tramways électriques, il en passe plus de deux cents par jour sur ce pont. »

— L'Ouest-Eclair
Origine : Numéro du 28 juillet 1901 • Recueilli par Manu35 • 2018licence


« Il est d'ailleurs facile de remarquer dès maintenant que le trottoir du pont de Berlin qui a été refait complètement la semaine dernière est de beaucoup plus large que les autres trottoirs. »

— L'Ouest-Eclair
Origine : Numéro du 31 mars 1914 • Recueilli par Manu35 • 2018licence


Vue vers l'amont. Coll. YRG

Histoire

Le pont fut nommé ainsi en hommage à la Grande Armée qui marche sur Berlin en 1806. Au début de la Première Guerre mondiale certains habitants demandent que l'on débaptise ce pont. "Nous avons à Rennes la rue de Berlin. Se peut-il que ce nom soit maintenu ? Plusieurs de nos concitoyens ont pensé que non. Et ils ont écrit à la municipalité pour lui demander de débaptiser la rue de Berlin. [...] Les Allemands sont tout à jamais déshonorés, aujourd'hui, en raison de leur fourberie et des atrocités qu'ils ont commises. Il est tout naturel qu'on veuille effacer tout ce qui peut rappeler leur souvenir." (L' Ouest-Éclair du 15 août 1914). Le maire de l’époque, Jean Janvier, n'est pas d'accord avec ce point de vue et rappelle l'origine patriotique de la dénomination : "elle pourrait même évoquer à l'avenir un nouveau triomphe, celui des poilus marchant sur la capitale allemande". Mais la guerre, prévue pour être courte et victorieuse, devient longue et atroce. Pierre du Mail écrit dans L'Ouest-Éclair du 19 août 1915: "Passer rue de Berlin quand on lutte contre les « Boches » depuis douze mois, quelle horreur et quelle dérision !"

Un article paru la veille cite :

« Nous voici sur le pont de Berlin. Ce maudit pont de Berlin, il nous donne toujours de ces peurs, c'est peut-être bien à cause de son nom ! »

— L'Ouest-Eclair
Origine : Numéro du 18 août 1915 • Recueilli par Manu35 • 2018licence

Le 17 décembre 1915 le conseil municipal cède et renomme la rue et le pont de Berlin Rue Jean Jaurès et Pont Jean Jaurès [2]


Notes et références

  1. "Histoire de Rennes", par Émile Ducrest de Villeneuve, 1845, page 509
  2. http://www.ouest-france.fr/14-18-en-ille-et-vilaine-quand-rennes-comptait-un-pont-de-berlin-2767434



Pour déambuler dans les rues de Rennes, son histoire et la Collection YRG, cliquer ici 711 ou ici 726

.