Rue Gurvand

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

La rue Gurvand, parallèle au boulevard de Beaumont, relie le boulevard Magenta à la rue de l'Alma. Elle est construite sur un ancien mail surplombant le champ de Mars, loti à la fin du 19e siècle. La butte, sur laquelle s'élevait le moulin à vent de la Vayrie, fut aménagée en terrasse plantée d'arbres vers 1785 et prolongée vers l'ouest en 1819 jusqu'au niveau la rue de l'Alma. Elle fut ensuite réduite dans sa partie est qui s'étendait jusqu'au début de la rue Jean-Marie Duhamel et en 1860 (projets urbains Ange de Léon) on modifia son orientation qui de nord devint nord-est. On peut attribuer l'édifice du n° 19, de qualité architecturale élevée, à l'architecte Jobbé Duval qui réalise l'hôtel des frères Berthelot, tout proche. Il est coté *** au plan local d'urbanisme.

D'abord appelée rue de l'Esplanade, en référence au champ de Mars, elle fut renommée le 16 janvier 1891 pour honorer:

Gurvan (ou Gurwant)

chef breton

Gurvan de Rennes et Pascweten s'étaient entendus en 874 pour éliminer le roi Salomon, assassin d'Erispoë dont Gurvan était le gendre. Pascweten, comte de Vannes puis également de Nantes, basait ses prétentions sur son mariage avec la fille du roi défunt, Prostlon.

Ce pacte est de courte durée puisqu'en août 875, Pascweten prend Rennes d'assaut. Pascweten et ses troupes, dont une bande de Normands de la Loire, prennent l'abbaye de Saint-Melaine mais échouent à prendre Rennes malgré leur supériorité numérique. Gurvan étant tombé malade, Pascweten en profite pour lancer une nouvelle attaque en 876 mais échoue de nouveau. Gurvan mourut aussitôt après la victoire.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Article connexe