Ange de Léon des Ormeaux

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

Ange Prosper de Léon des Ormeaux

Travaux sous la mandature de de Léon des Ormeaux : en orange: travaux exécutés depuis 1855 - en vert : travaux en cours - en rose : travaux votés
Ange Léon des Ormeaux, maire de Rennes

Maire de Rennes

(15 septembre 1807, Rennes - 11 octobre 1873, Rennes)

Il est nommé maire de Rennes en 1855, à la suite de Moncuit, démissionnaire. Élu très actif, passionné d'urbanisme, c'est lui qui recrute en 1858 Jean-Baptiste Martenot comme architecte de la Ville. Il est l'auteur d'un plan d'aménagement de la ville (1852-1855). On lui doit la création de l'avenue de la Gare (actuelle Avenue Janvier) avec sa largeur de 24 mètres, des boulevards Napoléon III (actuel boulevard de la Tour d'Auvergne), de l'Impératrice et du Prince impérial (actuel boulevard de la Liberté). Il fit élargir l'avenue du Cimetière du nord et étudie l'aménagement du Champ de Mars. En un peu plus de dix ans la partie de la ville située au sud de la Vilaine, la basse ville, avait été complètement transformée.

À l'arrivée du chemin de fer à Rennes sous son mandat, sera inaugurée la Gare de Rennes (26 au 28 avril 1857). Il accueille Napoléon III à Rennes. Il est révoqué pour un différend avec le préfet qui nomme à sa place Armand Robinot de Saint-Cyr[1].

La rue de Léon rappelle sa mémoire.


Lien interne