Rue Leperdit

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

La rue Leperdit se situe dans le centre historique de Rennes, elle relie la place du Champ-Jacquet au sud à la rue de Penhoët au nord. Autrefois, elle fut successivement appelée "percé nouveau du Champ-Jacquet", "percé de la Poulaillerie", "impasse du Casse-Cou" et "percée de la Porte Saint-Michel". Son nom actuel lui fut donné par délibération du conseil municipal de la ville de Rennes le 24 mai 1833.

Elle porte le nom d'un ancien maire de Rennes, Jean Leperdit, dont la statue se trouve sur la place du Champ Jacquet.

« Elle fut ouverte en 1828 pour établir une communication entre la rue du Champ-Jacquet et le quartier de la place des Lices.

En 1830, on lui donna le nom de Jean Leperdit, né à Kergrisel, près Pontivy, le 5 mai 1752, mort à Rennes le 13 août 1823.

Leperdit exerçait à Rennes la profession de tailleur, lorsqu'éclata la Révolution. Ses concitoyens l'appelèrent au poste d'officier municipal, et pendant la Terreur il fut nommé maire. Grâce à sa courageuse énergie, il sut tenir tête au farouche et sanguinaire proconsul Carrier, et sauva de l'échafaud un grand nombre de ses concitoyens. Quand le calme fut revenu et le danger passé, Leperdit donna sa démission et retourna à son établi de tailleur. Plus tard, il fut appelé à siéger au Conseil municipal, et le gouvernement impérial lui offrit la décoration de la Légion d'honneur, qu'il refusa.

Grièvement blessé dans un incendie où, malgré ses soixante-dix ans passés, Leperdit s'était fait remarquer au premier rang des travailleurs, il mourut pauvre comme il avait vécu, et ses concitoyens élevèrent sur sa tombe, au cimetière de Rennes, une modeste colonne de granit sur laquelle on peut lire encore aujourd'hui cette simple inscription : Leperdit, ancien Maire de Rennes, doyen des tailleurs, 1752-1823.

En 1839, le célèbre sculpteur David d'Angers offrit à la ville de faire gratuitement la statue de Leperdit ; cette offre fut acceptée, mais elle ne reçut jamais d'exécution. En 1879, l'érection d'une statue à Leperdit fut décidée par le Conseil municipal, mais le projet n'eut aucune suite. Enfin, en 1883, le Conseil a repris la question et a décidé qu'une statue de l'ancien maire de Rennes serait placée dans la niche centrale de l'Hôtel de Ville. »

— Lucien Decombe
Origine : Notice sur les rues de Rennes. • Recueilli par Wikisource • 1883licence

Sur la carte

Chargement de la carte...

Article connexe