Square Alain Fergent

De WikiRennes

Le square Alain Fergent se situe dans le quartier 1 : Centre.

Avant d'être un square, il était un passage, dénommé par délibération du conseil municipal du 24 Juillet 1923. Il devint square par délibération du conseil municipal du 23 Janvier 1989. Accessible par des escaliers, le square est uniquement piéton.

En bas de la place des Lices, au bout de la rue de Juillet, il est encadré par la rue du Louis d'Or, la rue de Dinan et la rue de la Quintaine. Il se situe en partie au dessus du parking Chézy-Dinan.

Le square est constitué de petits immeubles (moins de six étages) avec des jardins privatifs aux rez-de-chaussée, donnant sur le passage.

Biographie de Alain Fergent [1]

Duc de Bretagne mort en 1119

Fergent ou Fergant (en breton qui signifie "le brave parfait") est né au château de Châteaulin dans le Finistère, vers l'an 1060. Fils de Hoël V, Comte de Cornouaille et de Havoise de Bretagne, fille d'Alain III de Bretagne.

Entre 1075 et 1077, Hoël doit faire face à une révolte des féodaux bretons, seigneurs de Haute-Bretagne et de Cornouaille et vient à bout des rebelles grâce à l'aide de l'ancien ennemi, Guillaume le Conquérant, Duc de Normandie, Roi d'Angleterre et de son fils aîné Alain Fergent.

A la mort de son père, le 13 Avril 1084, Alain Fergent devient Duc de Bretagne et prend le titre de Alain IV de Bretagne dit Le Roux. Guillaume Le Conquérant a des prétentions sur la Bretagne et tente de s'emparer de Dol; mais il doit se retirer suite à une attaque menée par les forces du Duc de Bretagne. Alain IV devient Comte de Rennes et installe son frère, Mathias, à la tête du Comté de Nantes. Pour s'assurer la paix avec le duché de Normandie, Alain IV Fergent épouse à Caen, en 1084, Constance, la fille de Guillaume le Conquérant, devenu depuis respectueux des Bretons.. Celle-ci décède le 13 Août 1090 et est inhumée en l'Abbaye Saint-Melaine. Foulque IV, le Duc d'Anjou veut faire alliance avec la Bretagne contre Guillaume II, fils du Conquérant décédé en 1087 et frère de la précédente femme d'Alain IV. Il décide donc de marier sa fille Ermengarde d'Anjou au Duc de Bretagne. Le mariage à lieu en 1093.

Alain IV séjourne dans la partie bretonnante du duché dont il est originaire et doit être le dernier duc à avoir parlé le breton couramment. Il réside dans ses châteaux d'Auray et surtout de Carnoët, non loin de l'Abbaye Sainte-Croix de Quimperlé.

Ayant assuré la tranquillité du Duché, Alain Fergent répond à l'appel du pape Urbain II et au cours de l'été 1096, accompagné de plusieurs seigneurs bretons, il part aux croisades. Durant les cinq années de son absence, son épouse, Ermengarde d'Anjou gouverne le duché avec une poigne de fer. Alain Fergent revient avec une personnalité différente. Les croisades et l'influence d'Ermengarde se conjuguent pour amener le Duc à privilégier les questions religieuses. Il réforme la justice du duché et établit une cour d'appel à Rennes.

Dans le conflit qui oppose les fils de Guillaume Le Conquérant, il prend le parti d'Henri 1er d'Angleterre, lui fournit les troupes qui lui permettent de battre et de faire prisonnier son frère lors de la bataille de Tinchebray, dans l'Orne. Henri 1er donne alors la main de Mathilde sa fille naturelle au fils d'Alain IV, Conan.

Alain IV devient Comte de Nantes après le décès de son frère Mathias II, en 1103 et va demeurer dans cette ville.

Tombé malade à Redon, il abdique en faveur de son fils, Conan III et se fait transporter à l'Abbaye Saint-Sauveur de Redon où une fois guérit et avec le consentement de sa femme, il décide en 1112, de s'y retirer. Sa femme, elle-même se retira dans un Monastère.

Alain Fergent décède le 13 Octobre 1119 et est inhumé dans l'Abbaye Saint-Sauveur de Redon.

Note et références

  1. à partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole
Outils personnels