Square de Kergus

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Sur le plan, au sud du lycée, l'hôtel des Gentilhommes

Le square de Kergus se situe dans le quartier 1 : Centre, en bordure de l'avenue Janvier. Il s'agit de l'espace piéton aménagé à l'entrée des bâtiments de la Cité Administrative entre la rue Saint-Thomas au nord et le boulevard de la Liberté au sud. Le square fut dénommé par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 16 octobre 1957[1].

L'ancienne caserne Kergus, hôtel des gentilshommes, telle qu'on la voyait côté cour, du boulevard de la Liberté et de la rue Saint-Thomas, détruite lors d'un bombardement en 1943
La caserne Kergu au début du 20e siècle
L'hôtel de Kergus après les bombes

Cette appellation rend hommage au prêtre François-Joseph Charles de Kergu, fondateur de l'Hôtel des Gentilshommes (1713 - 1783).

L'Hôtel des Gentilshommes

L'ancien Hôtel des Gentilshommes abritait depuis 1746 la fondation de l'abbé Kergu, maison d'éducation pour accueillir les enfants de la noblesse pauvre de Bretagne. L'établissement fut d'abord créé pour trente jeunes gens ; mais plus tard les États de Bretagne et les dons particuliers permirent d'y fonder de nouvelles bourses. Louis XV approuva la création de cette maison par lettres patentes de 1748, devenant ainsi établissement royal, donna les deux tours ruinées de la porte Blanche et permit de prendre dans sa forêt de Rennes, les 3368 pieds d'arbre nécessaires à la construction de l'édifice qu'on désigna sous le nom d'Hôtel des Gentilshommes[2]. L'école aura une maison de campagne à l'angle des chemins de Quineleu et de Châtillon avec une chapelle sous le vocable de Notre-Dame-de-Lorette (à l'emplacement de la gare SNCF). À la Révolution, une caserne s'y implante, prend le nom de Kergus et abrite la 19e division d'Infanterie et du Génie, avec un effectif de 450 hommes. Détruite en 1943 par un bombardement, elle sera remplacée après guerre par les bâtiments de la Cité Administrative[3].

Le square de Kergus dans les années 1960. Carte postale Gaby 17 / Artaud père et fils, Nantes. Coll. YRG




Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. Délibérations municipales, Archives de Rennes
  2. Au Pays de Rennes, Adolphe Orain. éd. Hyacinthe Caillière - 1892.
  3. Un article bien illustré sur la caserne de Kergus: http://casernes-rennes.e-monsite.com/pages/caserne-de-kergus.html


Galerie cartes postales

Square de Kergus et Chapelle du Lycée. Carte postale Edition Mesny Rennes., voyagé 1947 (le cliché est certainement très antérieur). Coll YRG
Le Lycée et sa Chapelle. Le Square de Kergus. Carte postale Laurent-Nel 519, voyagé 1933. Coll YRG

Sur les deux clichés, on aperçoit à gauche, dans les frondaisons, la façade arrière de l'Hôtel des Gentilshommes, devenu caserne Kergus. Voir : Rue Saint-Thomas




Toutes les cartes de la Collection YRG avec l'Index cartes postales ou le mot clé YRG dans le moteur de recherche de WikiRennes.

Pour déambuler dans les rues de Rennes, son histoire et la collection, cliquer ici 409 ou ici 221

.