Avenue Georges Graff

From WikiRennes
Revision as of 10:52, 8 March 2017 by Stephanus (talk | contribs) (Liens internes)
Jump to: navigation, search
Georges Graff, Ier adjoint au maire Henri Fréville

L' avenue Georges Graff est une voie nord-sud, parallèle à l'avenue de Bréquigny, reliant le boulevard Albert 1er au square de Londres. Elle longe les installations du lycée de Bréquigny. Georges Graff a participé activement au développement du quartier, notamment à l'installation de la piscine de Bréquigny, c'est pourquoi une voie à son nom a été placée dans ce secteur. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 13 janvier 1997[1].

Elle rappelle au souvenir :

Georges Graff

(1913 -1996)

Premier adjoint au maire de Rennes

Georges Graff, d'une famille alsacienne arrivée à Rennes après la guerre de 1870 et exploitante de la brasserie éponyme, travaille comme industriel jusqu'en 1950. Amateur de voile, il est conseiller général MRP du canton sud-ouest de 1945 à 1949. Premier adjoint d'Henri Fréville de 1962 à 1971, il fut un grand planificateur, aménageur de la ville dans sa plus grande période d'expansion d'après-guerre, initiateur du secteur sauvegardé du centre-ville avec aussi des démolitions "collatérales" périphériques regrettables, telles celles du château de Bréquigny,[2] du manoir de la Motte au Chancelier (sur l'emplacement duquel passe la rocade ouest),[3] du château de Maurepas[4]. Sa tombe n'est pas visible : il avait légué son corps à la science.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références