Parc des Hautes-Ourmes

From WikiRennes
Revision as of 14:41, 12 June 2019 by Stephanus (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search

Le parc des Hautes-Ourmes est un parc municipal situé à Rennes crée entre 1971 et 1976. Il était surnommé le « bois des Allemands » par les Rennais après l’Occupation.

On y trouve 1250 arbres sur 10100m² autour d’une grande clairière sur un terrain de 4,5 hectares.

Le parc est situé entre le boulevard Léon Grimault et la rue de Vern, une allée de chênes s’étend le long du groupe scolaire Léon Grimault jusqu’à l’entrée ouest avenue de Pologne.

Il est desservi par le métro, station La Poterie et les bus numéro 2 et 5, arrêts Lycée Descartes / rue de Vern et la Poterie.

Histoire

Plan allemand du cimetière

Ce parc tient son nom d'une propriété privée, dite Hautes-Ourmes, qui lui préexistait. Mais en mai 1944, les Allemands réquisitionnent la propriété Hautes-Ourmes pour en faire un cimetière régional pour leurs soldats. Il était prévu pour 380 tombes et il devait pouvoir recevoir des transferts notamment du cimetière de l'Est (de Rennes). À la fin de la guerre, les tombes (plus de 1000 entre celles des Hautes-Ourmes et le cimetière de l'Est) ont continué à être maintenues par la ville.


Mais le cimetière des Hautes-Ourmes était difficile à entretenir, il semble que certains corps aient été ramenés à la demande de leurs familles en Allemagne et d'autres transférés au cimetière allemand du Mont-d'Huisnes Wikipedia-logo-v2.svg (Deutscher Soldatenfriedhof qui est tout près du Mont Saint-Michel) en 1961. Le terrain est ensuite racheté par la ville pour y construire un collège et y aménager un parc.

Notes et références