Rennes

De WikiRennes

Vestige des fortifications et architecture contemporaine de Rennes.
Rennes vue de 14 km d'altitude
Panneau travaux.svg
Cet article est en construction. • Votre contribution y est bienvenue.

Rennes Wikipedia-logo-v2.svg est la commune chef-lieu de la Région Bretagne et de l’Ille-et-Vilaine. Avec Nantes, elle est l'une des capitales historiques du duché de Bretagne. Elle est la capitale administrative d'une région Bretagne à quatre départements. Elle se situe à l’est de la Bretagne à la confluence de l’Ille et de la Vilaine.

Au 1er janvier 2014, la population légale de Rennes, chiffres en vigueur au Ier janvier 2017, est de 213 454 habitants ( +0,98% sur un an en population municipale. Elle était de 206 604 en 2009, soit un accroissement de 0,7% par an) et de 217 309 en 2013 en population totale, incluant les comptés à part. Rennes est la principale commune de Rennes Métropole qui comprend 43 communes et 432 885 habitants au 1er janvier 2014, tandis que l'aire urbaine de Rennes s'étend sur 190 communes avec 710 000 habitants. Rennes est aussi la 10e aire métropolitaine de France.

Voir Rennes en chiffres.

Situation

Excentrée au niveau national et européen, Rennes l'est aussi au niveau régional. Située à moins de 50 km de la limite orientale de la Bretagne à La Gravelle, Rennes se situe à plus de 250 km de l'île d’Ouessant. En distance orthodromique, elle est ainsi plus proche de Tours (194 km) que de Brest (210 km) et plus proche de Caen (154 km) que de Quimper (180 km). Éloignée de toute frontière terrestre, la ville n'est cependant qu'à 120 km de l'île Anglo-Normande de Jersey.

Rennes est la seule ville bretonne de plus de 25 000 habitants qui ne soit pas située en bord de mer ou d'estuaire. Elle est plus proche des côtes de la Manche (64 km) que de celles de l’océan Atlantique (90 km).

Selon une étude du cabinet d'expertise PwC publiée en décembre 2015, faite en se basant sur trois grands critères qui sont le potentiel et la connexion au monde, la qualité et le cadre de vie et enfin le capital économique des villes, Rennes est classée en 9e position des villes les plus attractives de France, derrière Lyon, Paris, Toulouse, Bordeaux, Strasbourg, Lille, Nantes, Grenoble. Elle offre une qualité indéniable en termes d’environnement, d’accessibilité à la santé et de vie de la cité, mais elle ne tient pas la concurrence par son capital économique qui ne présenterait qu’une faible attractivité économique.

La ville de Rennes arrive en tête des agglomérations de 200 000 à 500 000 habitants les plus favorables pour entreprendre, devant Montpellier et Grenoble[1]. "Rennes sait faire du neuf avec du vieux". A commencer par le nouveau centre névralgique de son écosystème. Le Mabilay cet impressionnant navire de béton de 16 000 mètres carrés de bureaux situé en centre-ville, s'est, étonnamment, mué en QG de la French Tech Rennes.

Rennes a été élue capitale de la biodiversité 2016 parmi 72 collectivités candidates.

Elle est la 6e des villes les plus vertes de France en 2017, et est classée première, en matière d'actions en faveur d’un entretien plus écologique des espaces verts et par une politique efficace de gestion des déchets verts sur le périmètre de sa commune.(Observatoire des Villes Vertes Palmarès des Villes Vertes 2017)


Le classement 2016 mondial des villes préférées par les étudiants accueillis grâce au programme Erasmus donne en tête Lisbonne, suivie en Europe de Vilnius (4e), Porto (6e), Budapest (8e), Prague (9e) et Ratisbonne (10e). Selon la revue l'Etudiant, à son palmarès 2015/2016 Rennes est classée 5e ville étudiante sur 41 villes, derrière Toulouse, Grenoble, Montpellier et Bordeaux.

Le palmarès 2016/2017 des villes étudiantes de la revue L'Étudiant classe Rennes en 2e position, derrière Grenoble, ex-æquo avec Toulouse, suivies de près par Lyon et Nantes (Rennes est classée 1re pour la formation et la vie étudiante, 6e pour l'emploi, mais, paradoxalement, 15e pour l'attractivité et 23e pour le cadre de vie). L'enquête souligne une université prestigieuse dans toutes les filières, plus de 65 000 étudiants essaimés dans toute l’agglomération, et note que Rennes est la capitale universitaire du grand Ouest.

Le classement 2017 de l'Express des villes où il fait bon vivre et travailler, situe Rennes en 3e position sur 97 pour le travail (derrière Nantes et Lyon) et 7e pour la qualité de vie (notamment derrière Angers, 1er et Quimper, 2e).

– La ville est aussi le bon choix en termes de débouchés : le chômage y sévit moins qu’ailleurs et le nombre d’emplois de son bassin économique a connu une croissance à deux chiffres durant la dernière décennie.

– Des déplacements faciles en transports en commun, des logements en nombre et peu onéreux, une vie culturelle et festive intense, Rennes a toutes les qualités de la grande ville universitaire.

Pour la qualité de vie D'après une étude menée par la commission européenne, Rennes est la ville française la mieux placée par ses habitants. Rennes se classe 28e sur 80 au niveau européen, ce qui relativise son « titre » national. C’est Zürich, en Suisse, qui remporte le plus de suffrages devant la capitale norvégienne Oslo et Belfast, en Irlande du Nord. Bordeaux (33e) et Strasbourg (40e) sont également bien classées. D’après cette enquête de l’Express, la ville idéale doit proposer un véritable marché de l’emploi, une vie culturelle riche, des établissements et universitaires médicaux réputés, un centre-ville animé, tout en pouvant se loger sans se ruiner ! Et si la ville est bien reliée à Paris, c’est encore mieux !

Et c’est la ville de Rennes qui remplit le plus grand nombre de critères puisqu’elle est non seulement la 3e meilleure ville où travailler, mais également la 7e ville pour la qualité de vie.

La France a 14 villes dans le classement d’Uniplaces et parmi celles-ci Rennes est classée 3e. En effet au classement mondial Paris pointe à la 36e place, suivie de Strasbourg (53e), Rennes (73e), Toulouse (75e), Lyon (89e), Lille (92e), Montpellier (103e), Bordeaux (155e), Nice (177e), Nantes (178e).

Histoire

Géographie

Quartiers

La ville de Rennes est divisée en douze quartiers administratifs :

  1. Centre,
  2. Thabor - Saint Hélier - Alphonse Guérin,
  3. Bourg-l’Evesque - La Touche - Moulin du Comte,
  4. Saint-Martin,
  5. Maurepas - Bellangerais,
  6. Jeanne d’Arc - Longs-Champs - Beaulieu,
  7. Francisco Ferrer - Landry - Poterie,
  8. Sud-Gare,
  9. Cleunay - Arsenal - Redon,
  10. Villejean - Beauregard,
  11. Le Blosne,
  12. Bréquigny,

Bibliographie

  • La population des quartiers rennais d'après les RGP de 1962 68 75 et 82 - Évolution démographique et mobilité résidentielle dans les communes du district, Agence pour l'urbanisme et le développement intercommunal de l'agglomération rennaise, Université Paris X - Nanterre, Simone Noël, septembre 1984. Usuel 304.6 REN aux Champs Libres.
  • Le classement 2016 L'Entreprise - L'Expansion et Ellisphere