Auguste Poulin

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search


Auguste Poulin

Maire de Rennes

(16 janvier 1829, Perpignan - 26 février 1921, Rennes)

Jean-Baptiste Léon Auguste Poulin fut sous-préfet dans plusieurs départements à partir de 1863, puis préfet dans les Basses-Alpes en 1876 puis dans la Manche l'année suivante. Il devient trésorier-payeur général d'Ille-et-Vilaine en 1880.

Il prend sa retraite à Rennes en 1890 et se lance alors dans la politique, en tant que conseiller municipal (1892 -1896), puis maire de Rennes (élu le 18/05/1896 et démissionnaire le 02/08/1897 suite à sa candidature écartée aux sénatoriales). Il est remplacé par son ancien adjoint Auguste Lajat. Durant son mandat, il travailla à la construction de lignes de tramway, d'écoles, de ponts, à l'alimentation en eau de deux quartiers, à l'agrandissement des locaux universitaires[1].

Le secrétaire général de la mairie, Edmond Vadot, porta dans ses Cahiers un jugement sévère sur ce maire de transition : il n'avait pas la vocation et recherchait les honneurs. Il fut fait commandeur de la Légion d'honneur par le président Félix Faure à Rennes.

Auguste Poulin décède à 92 ans dans son bel hôtel du 34, boulevard de Sévigné.

Références

[2]